Loading...

5 bonnes raisons de regarder Cyril Lignac dans « Le Chef en Israël » sur M6

 

Cyril Lignac, le chef préféré des téléspectateurs français, s’est rendu en Israël pour réaliser la série Le Chef en Israël. 15 épisodes diffusés sur M6 et Teva du 4 au 29 septembre.  Ce « road-trip culinaire » produit par sa société et « parrainé » par l’Office de tourisme d’Israël, est diffusé sous forme de « pastilles » d’une minute à 20h20, et n’a pas manqué de provoquer une polémique sur les réseaux sociaux. Voilà pourtant 5 bonnes raisons de regarder « Le Chef en Israël ».

 

1- Parce que le titre de l’émission te parle plus que « Le Chef en terre occupée »

 

 

2 – Parce que tu sais que les carottes « c’est gourmand, c’est croquant ! », mais pour les falafels, t’es moins sûr

 

 

 

3- Parce que tu penses que la cuisine israélienne, c’est rien de plus que de la cuisine libanaise casher, mais tu veux en être sûr

 

 

 

4 – Parce que cette émission a coûté une blinde à l’Office du tourisme d’Israël

 

 

5- Pour emmerder tous les cons qui pourrissent le mur Facebook de Cyril Lignac

 

 

 

Bon appétit, bete avon, shahiat jayida.

 

Sharon Boutboul

 

© photos : Kitchen Factory Production / Captures d’écran Facebook / DR

Article publié le 5 septembre 2017, tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2017 Jewpop

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Articles similaires

5 bonnes raisons de regarder Cyril Lignac dans « Le Chef en Israël » sur M6

Cyril Lignac, le chef préféré des téléspectateurs français, s’est rendu en Israël pour réaliser […]

L’amour à la plage

Chaque année c’est la même punition. À peine le temps de poser ma […]

Le journal Tintin réagit à la une de Charlie Hebdo sur L’islam

La une de Charlie Hebdo du 23 août 2017 consacrée aux attentats de Barcelone […]

Je suis Charlie

Le 3 novembre 2011, à la suite de l’incendie criminel qui avait ravagé les […]