Loading...

Assimil lance sa méthode de Yiddish !

« Le Yiddish sans peine », ce n’est pas une blague juive mais bien la nouvelle méthode publiée la vénérable maison d’édition Assimil (fondée en 1929), qui propose désormais, après le Tamoul ou encore l’Egyptien hiéroglyphique, un splendide coffret qui vous permettra, au bout de quelques semaines, de converser en yiddish. Sans peine. Ce qui, avouons-le, est quelque peu paradoxal pour cette langue, qui, selon le romancier américain et célèbre yiddishiste Michael Wex, « ne saurait être mieux adaptée à l’art de la lamentation ». Oy !
Les auteurs de cette méthode, Annick Prime-Margulis et Nadia Déhan-Rotschild, toutes deux enseignantes à la Maison de la Culture Yiddish de Paris, ont conçu 85 leçons progressives, conformes à la méthode exclusive qui a fait le succès d’Assimil. Comble de la modernité, outre le livre comportant les leçons et ses 4 CDs audio correspondants (CD se disant kompaktl en yiddish), vous trouverez dans le coffret un CD mp3 qui vous permettra de réviser sur votre oyPod, oyBook ou tout autre lecteur de données numériques. Nou ?

Et pour toutes celles et ceux qui voudraient compléter leur apprentissage, jewpop conseille vivement « Kvetch ! », livre jubilatoire de Michael Wex, qui montre comment le yiddish permet à ses locuteurs de se plaindre sur tout : la nature, la nourriture, le sexe… Et vous permettra aussi d’assortir vos conversations d’expressions aussi indispensables que vosèr sheyne moyshe vearndlekh (ndt : quelle belle paire de roberts).

Acheter le coffret Yiddish Assimil sur le site de la Librairie du Progrès (66,41€)

Acheter Kvetch! sur le site de la Librairie du Progrès (20,90€)

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Assimil lance sa méthode de Yiddish !"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Frank
Invité

A quand la méthode assimil judeo-arabe ? 🙂

Frank
Invité

A quand la méthode assimil judeo-arabe ? 🙂

Anonymous
Invité

Votre excellent post me rappelle une histoire très connue : un juif polonais arrive dans un deli de new york, et un serveur chinois prend sa commande dans un yiddish parfait. Le client va voir le patron et lui demande "comment se fait-il que votre serveur chinois parle couramment yiddish ?" le patron : "ne lui dites rien, depuis qu'il est là, il croit qu'il parle couramment anglais !" 🙂

Anonymous
Invité

Votre excellent post me rappelle une histoire très connue : un juif polonais arrive dans un deli de new york, et un serveur chinois prend sa commande dans un yiddish parfait. Le client va voir le patron et lui demande "comment se fait-il que votre serveur chinois parle couramment yiddish ?" le patron : "ne lui dites rien, depuis qu'il est là, il croit qu'il parle couramment anglais !" 🙂

wpDiscuz

Articles similaires

Les belles israéliennes des années 70 dans Playboy

Après notre article sur « Les filles d’Israël » vues par le magazine LUI en 1971, […]

Céline, voyage au bout de nazi

Avec « Céline, La race, Le Juif. Légende littéraire et vérité historique » publié le 6 […]

L’Ego mon jeu préféré, ou La vérité si je veux

L’Ego, mon jeu préféré, co-écrit par Audrey Nataf et Johanne Toledano, expose une galerie […]

À ce rythme, on ne pleurera plus pour personne

Il y a deux jours, je croise une vague connaissance francophone. On parle de […]