Loading...

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur « Israel Start-up Nation » :
les interviews de Jérôme, épisode 1

 

Israël, la « Start up Nation ». Le refrain est archi-connu, on ne compte plus les reportages et articles dithyrambiques sur le sujet. Mais qui a déjà posé les vraies bonnes questions à ceux qui font de la « Silicon Wadi » un nouvel eldorado ?

 

Certainement pas Jérôme. Il multiplie les interviews avec les représentants de l’innovation en Israël sur le mode stupide, en digne héritier de Pierres Desproges et Raphaël Mezrahi. Son personnage de médiocre journaliste d’origine française, imbu de lui-même et à la limite de la débilité, fait de ses ses « grands entretiens » d’extraordinaires moments où l’absurde le dispute à la gêne, mais où le rire finit toujours par gagner.

 

Joachim Touati, scénariste et comédien franco-israélien, incarne ce journaliste désastreux, parti à la rencontre de ces entrepreneurs de la high tech qui tentent, tant bien que mal, de répondre à ses questions tantôt saugrenues, tantôt blessantes, tantôt imbéciles, voire les trois à la fois.

 

Épisode 1, « Jérôme Boucher » interviewe Joshua Levinberg, pionnier de la high tech israélienne, entrepreneur et l’un des investisseurs majeurs dans le secteur des Start-up en Israël.

 

 

Jérôme Boucher : Joachim Touati, son assistante Danit : Tal Michalovitch

Image : Daniel Baran, production : Maayane Rassin

 

© photo : DR

Article publié le 9 octobre 2017. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2017 Jewpop

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Articles similaires

Will Smith Jerusalem JewPop

Will Smith, un Men in Black au Mur des Lamentations

Ce n’est pas la première fois que Will Smith se rend en Israël. Il […]

En 1917 à Beersheva, une charge de cavaliers australiens brisait l’Empire ottoman

Israël, l’Australie et la Nouvelle-Zélande célèbrent aujourd’hui le centenaire de la dernière charge victorieuse […]

Quand Mike Brant chantait en yiddish

En 1968, Mike Brant, alors encore Mike (Moshé) Brand, était l’une des voix, avec […]

Enrico Macias chante Niska

Totalement improbable, même si on connaît le goût de la dérision d’Enrico Macias. Sa reprise […]