Loading...

Avi Does the Holy Land, la websérie sur les jeunes juifs et Israël qui décape

 

L’antisionisme, les voyages Taglit, la Gay Pride de Tel-Aviv, les israéliens de gauche, la situation des réfugiés africains ou encore la question palestinienne, sont au programme de la websérie humoristique Avi Does the Holy Land, présentée sous la forme d’un vlog (contraction de vidéo blog). Tournant en dérision les rapports qu’entretiennent les jeunes juifs américains avec Israël, Avi… devrait aussi faire rire les jeunes juifs français, dont beaucoup se reconnaîtront sûrement dans cette hilarante série. 

 

Les épisodes de Avi Does the Holy Land mettent en scène une jeune juive canadienne, Avi Schwartzberger, archétype de la Jewish Princess tombée amoureuse d’Israël après un séjour Taglit. Se jouant de tous les stéréotypes sur les rapports entre diaspora, jeunesse juive et Terre promise, les créateurs de la websérie s’amusent à déconstruire les clichés avec un humour vraiment trash. Comme l’explique le magazine américain Tablet, Tracy Levy, productrice de la websérie, espère que cette comédie provoquera des débats et surtout, fera rire. Pari réussi en ce qui nous concerne, et bonne nouvelle pour les internautes non-anglophones, les vidéos seront bientôt sous-titrées en français.

 

 

 

Sharon Boutboul

 

Voir d’autres épisodes de Avi Does the Holy Land

 

© photos : YouTube / DR

Article publié le 16 mars 2016. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2017 Jewpop

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Articles similaires

Will Smith Jerusalem JewPop

Will Smith, un Men in Black au Mur des Lamentations

Ce n’est pas la première fois que Will Smith se rend en Israël. Il […]

En 1917 à Beersheva, une charge de cavaliers australiens brisait l’Empire ottoman

Israël, l’Australie et la Nouvelle-Zélande célèbrent aujourd’hui le centenaire de la dernière charge victorieuse […]

Quand Mike Brant chantait en yiddish

En 1968, Mike Brant, alors encore Mike (Moshé) Brand, était l’une des voix, avec […]

Enrico Macias chante Niska

Totalement improbable, même si on connaît le goût de la dérision d’Enrico Macias. Sa reprise […]