Loading...

Cadeaux Hanouka : notre sélection bd, beaux livres & more…

 

La rédaction de Jewpop a sélectionné pour vous des bd, beaux livres & more… qui ne manqueront pas de faire plaisir à tous vos proches pour Hanouka !

 

Pour amateur d’humour iconoclaste : In God We Trust, de Winshluss

 

In God We Trust, publié en 2013, reste cette année pour Jewpop un cadeau incontournable ! Relecture hilarante de la Bible et du Nouveau Testament, avec pour narrateur un Dieu sous forme de hippie bedonnant, cette bd punk du génial Winshluss n’est pas à mettre entre toutes les mains. Mais fou-rires absolument garantis.

In God We Trust (Les Requins Marteaux), de Winshluss, 25€

 

 

Pour fan de reggae et de Black Jews : Dispersés dans Babylone, de Jérémie Dres

 

 

Pourquoi le reggae fait-il si souvent référence au judaïsme ? Cette question, qui tourne à l’obsession pour Jérémie Dres, auteur de l’excellent «Nous n’irons pas voir Auschwitz», l’entraîne d’Addis-Abeba à New York dans une passionnante enquête. Très didactique, parfois un peu fumeux (weed oblige…), on y apprend beaucoup sur les rapports entre culture pan-africaine, judaïsme et Israël.

Dispersés dans Babylone(Gallimard) de Jérémie Dres, 22€

 

 

Pour fan de l’histoire d’Israël : Stern Gang, de Luca Enoch et Claudio Stassi

 

 

L’histoire du Lehi, ou groupe Stern, constitue un épisode marquant de la naissance de l’État d’Israël. Attentats aveugles à la bombe, assassinats ciblés de personnalités et de collaborateurs supposés, hold-ups pour renflouer les caisses… les méthodes du groupe terroriste et de son fondateur Abraham Stern, qui ira jusqu’à tenter de rentrer en négociation avec les nazis pour atteindre ses objectifs, sont narrées avec force et précision dans cette bd coup de poing du duo italien Luca Enoch et Claudio Stassi. Stern Gang se dévore comme un thriller.

Stern Gang (La boîte à bulles), de Luca Enoch et Claudio Stassi, 16€

 

 

Pour Top Chef speedé : La cuisine du Shabbat en 30 minutes, de Laurence Orah Phitoussi

 

 

Ce livre de recettes est devenu la bible culinaire de Jewpop. Et oui, à force de bosser comme des fous, quand vient l’heure de préparer le dîner de Shabbat, c’est toujours le stress ! On ne remerciera jamais assez Laurence Phitoussi pour cet ouvrage hommage aux classiques des cuisines juives séfarade et ashkénaze, illustré d’une belle iconographie, et empli de textes savoureux. Précision utile, les « 30 minutes » s’entendent bien sûr en dehors du temps de cuisson, car comme le souligne l’auteur, « chez nous, si on veut que le plat soit confit et bien tendre, il doit cuire pendant des heures à petit feu ». À vos boulettes !

La cuisine du Shabbat en 30 minutes (Chêne), de Laurence Orah Phitoussi, 25€

 

 

Pour ashkénaze gourmand : Hareng, une histoire d’amour, de Daniel Rozensztroch et Cathie Fidler

 

 

Si le hareng est la madeleine de Proyst de votre mamy/papy, faites-leur le plus beau des cadeaux avec ce splendide ouvrage célébrant le poisson incontournable de la yiddishkeit. Daniel Rozensztroch et Cathie Fidler associent ici culture, histoire, émotion, humour et bien sûr recettes… le tout enrichi par une iconographie d’une qualité rare, qui fait de ce très « beau livre » un hymne au herring réjouissant. À feuilleter en dégustant le hareng de votre choix, accompagné bien sûr d’une vodka à température !

 Hareng, une histoire d’amour (Pointed Leaf Press), de Daniel Rozensztroch et Cathie Fidler, 35€

 

 

Pour celui ou celle qui a le Kleenex facile : Le livre qui console, de Marie Salomé Peyronnel et Joann Sfar

 

 

Avec son Livre qui console, Marie Salomé Peyronnel nous emporte dans un univers de toute beauté, sublimé par les délicates illustrations de Joann Sfar. Point de départ de l’histoire : la jumelle de la narratrice part à New-York, et celle qui reste ne cesse de pleurer. Entre un « ABC des larmes », des citations, des listes de chansons et de films qui font pleurer et d’autres qui sèchent les larmes, des moments de poésie et d’humour, ce petit ovni fait mouche(r).

Le livre qui console (Flammarion), de Marie Salomé Peyronnel et Joann Sfar, 12€

 

 

Pour celui ou celle qui veut se faire du bien : Assortiment de friandises pour l’esprit, ou l’art de positiver au quotidien, d’Agnès Abécassis

 

Notre collaboratrice Sharon Boutboul écrivait à propos du dernier ouvrage d’Agnès Abécassis« la romancière et dessinatrice nous livre un objet hybride… ayant pour objectif de « se faire du bien ». S’il y a diverses manières d’arriver au point B, la «méthode Agnès Abécassis» concilie bon sens, humour, culture, légèreté et activités ludiques, en près de 280 pages à piocher au gré de son humeur, à customiser comme un journal intime, ou à offrir à ceux qu’on aime. En son temps, Albert Memmi donna au journal Le Monde cinquante-deux billets sur les meilleures façons d’être heureux, réunis il y a quelques années dans le recueil «Bonheurs». Agnès Abécassis suit ses traces avec… bonheur. On s’en doutait un peu, les Séfarades sont doués pour la chose. » What else ?

Assortiment de friandises pour l’esprit, ou l’art de positiver au quotidien (Calmann-Lévy) d’Agnès Abécassis, 16,50€

 

 

Pour votre fille, nièce, cousine, copine… presque trentenaire : Y comme Romy, de Myriam Levain et Julia Tissier

 

 

Myriam Levain et Julia Tissier, auteurs de La Génération Y par elle-même, déclinent avec humour leur filon via Romy, leur personnage «dont la vie amoureuse est à l’image de sa vie professionnelle, c’est-à-dire extrêmement précaire.» Léger et terriblement girly, Y comme Romy, illustré par Louison, reprend tous les codes favoris des « enfants du lol ». Les ados attardées vont adorer.

Y comme Romy (Robert Laffont), 256 pages, 14,50 €

 

 

Pour maman et papa over-deborded : Avant j’avais une vie, maintenant j’ai des enfants, de Candice Kornberg Anzel

 

 

Passée de la Génération Y à la Génération M comme Maman, tournez-vous vers Candice Kornberg Anzel, plus connue comme blogueuse sous son avatar Mam Gyver. Dans ce petit opus tordant, elle vous livre tous les états par lesquels sont forcément passés de jeunes parents. Non, vous n’êtes pas seuls, et vous allez irrémédiablement vous reconnaître au fil des pages !

Avant j’avais une vie, maintenant j’ai des enfants (Librio) de Candice Kornberg Anzel, 3€

 

 

Pour fan d’humour juif : Calendrier sonore de l’humour juif

 

 

« J’ai tellement fait de chirurgie plastique qu’à ma mort, je ferai don de mon corps à Tupperware. » Joan Rivers.  C’est l’une des nombreuses citations que l’on retrouve dans le Calendrier sonore de l’humour juif, un bel objet à la fois ludique et éducatif, bilingue anglais-français, dont l’originalité repose sur la possibilité de scanner chaque jour un QR code pour entendre du contenu sur son smartphone. Une manière amusante de travailler son anglais tout en découvrant des perles de l’humour juif.

Le Calendrier sonore de l’humour juif (Assimil), 14, 95€

 

Sélection réalisée par l’équipe de Jewpop

© photos : DR

Article publié le 13 décembre 2014. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2014 Jewpop

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Articles similaires

Il était une voix… Albert Simon

Décédé le 5 juillet 2013 à l’âge de 93 ans, Albert Simon restera l’une […]

« Les juifs américains » d’André Kaspi

«Un américain a toujours deux patries, celle qu’il a quittée et les États-Unis». De […]

Columbo découvre l’Amérique

En 1899, paraissait un ouvrage qui fera date dans l’histoire de la […]

10 photos inoubliables du ghetto de Lodz

C’est grâce à son appareil photo qu’Henrik Ross survécut à la Shoah. Il fut […]