Loading...

C’est un beau roman, c’est un beau Consistoire

Consistoire Paris JewPop

 

Hier soir, un message de mon boss : « Sharon, tout le monde se fout des élections au Consistoire de Paris qui ont lieu dimanche, mais fais-moi un papier quand même, on ne sait jamais… ». J’ai donc étudié les listes de près, les programmes quand ils étaient disponibles, scruté les divers comptes Facebook des candidats et me suis même tapée la vidéo d’un débat organisé par la Moishe House de Paris avec certains d’entre-eux … J’avoue, je comprends maintenant pourquoi la majorité de la communauté juive se désintéresse de l’événement. Cette élection ressemble étrangement à celle du député de la 8ème circonscription des Français de l’étranger. À la fin, c’est toujours le même qui gagne #MeyerHabibJoëlMergui. À moins que cette année…

 

Par le passé, Jewpop ne s’est pas privé de pointer les « disfonctionnements » de cette institution censée représenter l’ensemble de la communauté juive française (exception faite des libéraux, Massortis, Loubavitch, des homosexuels, des femmes en interminable attente de guett, et surtout de tous les Juifs qui ne mettent jamais les pieds dans une synagogue, autrement dit plus des 2/3 de la communauté). L’élection de Haïm Korsia comme Grand rabbin de France avait suscité des espoirs d’ouverture, après l’éviction forcée du Grand rabbin de Paris Michel Gugenheim suite au scandale du guett dans lequel il était impliqué, mais la realpolitik reste toujours d’actualité au Consistoire. Que peut-on donc attendre aujourd’hui des candidats qui se présentent devant les quelques 30 000 électeurs potentiels ?

 

Evelyne Gougenheim JewPop

 

Débutons par l’indépendante Évelyne Gougenheim. J’avais un a priori favorable pour cette Don Quichotte féminine, prompte à dénoncer les pratiques opaques de l’institution dans laquelle elle s’investit depuis des années avec sincérité, et qui visiblement le lui rend si mal. Jusqu’à ce que je consulte attentivement sa page Facebook et les publications qu’elle y relaie. Tous les sites caniveaux juifs y passent, sans discernement et exception. Et je me dis dommage, mais là ça ne va pas être possible.

 

osons judaisme Consistoire JewPop

 

Je me penche ensuite sur la liste « Osons le judaïsme », qui fait le « choix de la tradition innovante avec Joël Mergui » (un intrus s’est caché dans ce slogan, sauras-tu le retrouver ?). La « tradition innovante » selon l’équipe majoritaire en place, c’est, entre autres, inviter pour une conférence dans une synagogue parisienne le Grand rabbin de Jérusalem, Shlomo Amar, qui traite les juifs libéraux de « négationnistes » et considère l’homosexualité comme une « abomination que la Torah punit de la peine de mort ». Au sein de cette liste, on retrouve aussi le nom d’un journaliste publié sur un site que les chrétiens évangélistes américains nous envient, et qui a écrit toute son admiration pour l’essayiste d’extrême-droite Renaud Camus. Vous me rétorquerez que je suis tatillonne, mais chacun ses affinités électives, tout cela ne m’inspire pas.

 

David Revcolevschi JewPop

 

Reste « Notre Consistoire demain», liste menée par David Revcolevschi. Lui, je le verrais bien à la tête du Consistoire. Avec son petit côté George Clooney, ce serait quand même la classe pour nous représenter (no offense Joël, mais objectivement y a pas photo !). Je sais, l’argument est futile, on avait dit « pas le physique ! ». Mais comme tous les électeurs, je pense aussi à mon intérêt personnel. Cette liste veut promouvoir, outre la place des femmes dans le judaïsme français, un Consistoire à la pointe du digital et des réseaux sociaux. Voilà une vraie bonne idée ! Je m’imagine déjà rédactrice en chef du nouveau site du Consistoire. J’ai plein d’idées de sujets qui cartonneraient, de « Comment bien négocier son guett grâce à des amis Serbes », à « On a testé pour vous les mikvé les plus trendy » en passant par « Monter une SCI, c’est facile et ça peut rapporter gros ! ». C’est pas que je m’ennuie chez Jewpop, mais si le Consistoire peut s’offrir un « Centre européen du judaïsme » pharaonique, il peut aussi investir sur moi sans crainte. Osons !

 

Sharon Boutboul

 

 

© photo et visuels : DR

Article publié le 24 novembre 2017. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2017 Jewpop

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "C’est un beau roman, c’est un beau Consistoire"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Granny
Invité

L un de tes meilleurs billets Sharon(no offense pour les autres billets)
Moi je suis prete a rediger benevolement ton contrat de travail en CDI avec la possibilte de continuer a chroniquer pour Jew pop sans que ne soit soulevé un conflit d interet .
Ah Zut ,j ai oublié David Revcolevschi est avocat .

Martine Co
Invité

Oui j’aime bien cette vision humoristique ! Je me demande si je pourrais en faire une version « sérieuse » et néanmoins non ennuyeuse…

wpDiscuz

Articles similaires

Tamar Morali JewPop

Tamar Morali, une juive allemande future Miss Germany ?

Pour la première fois dans l’histoire du concours de beauté Miss Germany, une jeune […]

Yiddish Mamma Power JewPop

Camille Vizioz-Brami rend les
Yiddish Mamma trendy

Yiddish Mamma, ce n’est pas qu’une chanson. C’est aussi désormais une griffe qui se […]

Consistoire Paris JewPop

C’est un beau roman, c’est un beau Consistoire

Hier soir, un message de mon boss : « Sharon, tout le monde se fout […]

David Nathanson joue « Le Nazi et le Barbier » d’Edgar Hilsenrath

« Un antisémite, c’est comme un cancéreux. À un stade trop avancé, ça ne sert […]