Loading...

« Coexister », de Fabrice Éboué

 

Jewpop est vraiment fan de Fabrice Éboué, auteur et comédien. Ses précédents films co-réalisés avec Thomas N’Gijol et Lionel Steketee, Case départ et Le Crocodile du Botswanga, avaient apporté un vent de fraîcheur dans l’univers de la comédie hexagonale. Autant dire qu’en découvrant les premiers teasers de Coexister, nous nous demandions si le pitch « alors c’est un prêtre, un imam et un rabbin qui montent un groupe… » tiendrait ses promesses…

 

Dans le rôle d’un patron de label promis au chômage par sa Pdg s’il ne remplit pas L’Olympia avec un nouveau groupe d’ici six mois, Fabrice Éboué promène une bouille de Droopy pendant l’heure et demie de ce qui aurait pu être une comédie tranchante, à l’image de son écriture pour la scène. La première partie du film est hilarante, entre parodies de rap, de chanteurs à texte delermiens et autres clips de variétoche française, qui rappellent les plus belles heures des Inconnus. Côté casting, Ramzy Bédia fait admirablement le show (la scène de son interview dans un studio de radio juive reste l’un des meilleurs moments du film), Jonathan Cohen étonne en rabbin dépressif et fait rire en cocaïnomane à l’insu de son plein gré, tandis qu’Audrey Lamy en assistante nympho est absolument éblouissante.

 

Fabrice Éboué a visiblement voulu réaliser un feel good movie empreint d’un message de tolérance fort bienvenu ces temps-ci, l’idée est louable… Le propos, souvent bien amené par des répliques et gags millimétrés (mention spéciale à la scène de promo chez Drucker), fait parfois mouche. Reste le défaut majeur du film, celui de la majorité des comédies françaises : un scénario de l’épaisseur d’une feuille de Riz La Croix #Coexister. Tellement convenu, avec ses ressorts rouillés sentimentalo-boulevardiers, qu’il finit par faire bailler d’ennui. Il y a encore du travail à fournir de ce côté là pour que Fabrice Éboué devienne notre Judd Apatow national. Mais gardons espoir et prions tous ensemble pour que cela arrive. Amen.

 

Alain Granat

 

Coexister de Fabrice Éboué, en salles le 11 octobre

 

Voir la bande annonce du film :

 

© photo : Europacorp /DR

Article publié le 10 octobre 2017. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2017 Jewpop

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Articles similaires

Jean-Luc et les nazis

Jean-Luc Mélenchon serait-il obsédé par les nazis ? C’est la question que Jewpop s’est […]

« Coexister », de Fabrice Éboué

Jewpop est vraiment fan de Fabrice Éboué, auteur et comédien. Ses précédents films co-réalisés […]

Joann Sfar : « Pourquoi je ne parviens pas à me réjouir de l’annonce d’un « nouveau plan de lutte contre l’antisémitisme » ?

Pourquoi je ne parviens pas à me réjouir de l’annonce d’un « nouveau plan […]

Je suis…

… Française-juive  /  juive-française. Les deux à la fois. Dans l’ordre que […]