Loading...

« D’ailleurs et d’ici ! », un livre pour une France plurielle

 

D’ailleurs et d’ici !, livre issu d’une démarche collective, présente une vision de la France composée d’identités plurielles, dans un esprit de mixité et de rencontres. À travers de nombreux témoignages, nouvelles de fiction, reportages, dessins et photos, ce projet à vocation pédagogique, soutenu par Jewpop, se veut une belle réponse à une certaine tentation « suicidaire » très en vogue aujourd’hui. Marc Cheb Sun, auteur et journaliste à l’initiative du projet, répond aux questions de Jewpop.

 

– Jewpop : À qui s’adresse D’ailleurs et d’ici ! ? Visez-vous en priorité un public déjà convaincu par le multiculturalisme, ou bien cherchez-vous à convaincre les tenants de la «préférence nationale» ?

– Marc Cheb Sun : Les tenants de la «préférence nationale» ne m’intéressent pas. Et ceux du multiculturalisme sont bien peu nombreux aujourd’hui. Les gens ciblés par le livre n’ont pas forcément d’avis sur la question. Ils vivent au quotidien cette société multiculturelle avec ses joies et ses questionnements, ses tensions aussi et, surtout, une absence de projet politique qui puisse donner un sens à cela. C’est le message que ce livre veut porter : le potentiel est immense mais qu’en faisons-nous aujourd’hui ? Je pense aussi au public, sceptique, consterné parfois, qui regarde à la télé, écoute à la radio ceux qui ont une immense portée médiatique : les militants du pessimisme qui passent de publications sur «l’identité malheureuse» à des complaintes sur le «suicide français»… Ce livre veut être porteur d’énergie. Oui il y a des problèmes, comme dans toutes les situations complexes. Mais ce qui est complexe est aussi passionnant à vivre.

 

– Jewpop : Comment s’est fait le choix de l’écrivain Karim Madani, auteur de Casher Nostra, pour écrire une nouvelle sur le thème du «renoi feuj» ?

– MCS : J’ai commencé à travailler avec Karim il y a plus de quinze ans. Et je voulais, sur le thème de l’identité multiple, quelqu’un qui nous emmène dans un univers, qui ne nous caresse pas dans le sens du poil, et ait un vrai sens du rythme. Son texte est une sorte de course infernale qui ne laisse pas de répit au lecteur. Il est interpellant, choquant parfois, c’est ce que je voulais.

 

 

– Jewpop : Dans une interview au magazine Brain, Madani expliquait en avoir marre des clichés. D’ailleurs et d’ici !, c’est un genre de «manuel anti-clichés» ?

– MCS : Ça me va. Le collectif que j’ai formé pour y travailler était lui-même porteur d’un manuel de vie anti-clichés: profs, lycéens, écrivains, éducateurs, journalistes, danseur hip hop, musiciens, médecin psychiatre, entrepreneurs, plasticiens, militants associatifs, Juifs, Arabes, Africains, Antillais, Asiatiques, Tsiganes, Blancs. Différentes générations, différents milieux sociaux, différents parcours de vie. What else ?

 

– Jewpop : La communauté juive s’est particulièrement émue des violences antisémites qui ont eu lieu cet été, en particulier à Sarcelles. Lors de la manifestation interdite à Barbès qui a dégénéré, Pascal Riché, cofondateur de Rue89, témoignait de son «effarement» devant «les propos des jeunes», ajoutant «je n’ai jamais entendu autant de phrases antisémites en aussi peu de temps». Comment appréhendez-vous ce phénomène, qui prend une ampleur inédite ?

– MCS : D’abord je ne suis pas d’accord quand on parle des propos DES jeunes. Parlons de propos DE jeunes. Ces propos, ces visions de l’autre, il faut les dénoncer absolument et ce livre y participe largement. Il ne faut pas non plus ignorer d’autres manifestations de haine. Dans la «manif pour tous», avec beaucoup de guillemets autour de «pour tous», il y a eu des pancartes dénonçant la «négroïdation de la France». Elles ont circulé sur les réseaux sociaux, mais pas sur BFM, me semble-t-il. Quant à certains militants de la LDJ, ils n’ont pas peur d’insulter les gens de «nègres» et de «bougnoules». Cessons de chercher chez «l’autre» les seules dérives racistes possibles. Faisons-le, mais en y intégrant toutes celles qui proviennent de certaines franges de nos communautés ou de nos familles d’opinion.

 

– Jewpop : Vous ne pensez pas qu’une rubrique «charme» aurait été bienvenue dans ce joli (et utile) livre ?

– MCS : Bonne idée ! Je vais y penser, je travaille désormais à une version trans médias : textes, photos, dessins, vidéos, musiques.

 

Propos recueillis par Alain Granat pour Jewpop

 

Marc Cheb Sun est auteur, éditorialiste, initiateur du livre « D’ailleurs et d’ici! », éditions Philippe Rey, sorti le 9 octobre 2014

A retrouver dans D’ailleurs et d’ici ! : Henriette Walter, Lilian Thuram, Aïssa Maga, Anina Ciuciu, Frédéric Chau, Sonia Rolland, Lisa Serero, Walid Hajar, Fatma Bouvet de la Maisonneuve…

En vente en librairie et sur les plateformes de ventes en ligne 

Contacts, commandes, médias : cliquer sur le lien differentnews.org/contact/

Copyright photos : DR, Wentley Nutz, Editions Philippe Rey

Article publié le 18 octobre 2014. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2014 Jewpop

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Articles similaires

Il était une voix… Albert Simon

Décédé le 5 juillet 2013 à l’âge de 93 ans, Albert Simon restera l’une […]

« Les juifs américains » d’André Kaspi

«Un américain a toujours deux patries, celle qu’il a quittée et les États-Unis». De […]

Columbo découvre l’Amérique

En 1899, paraissait un ouvrage qui fera date dans l’histoire de la […]

10 photos inoubliables du ghetto de Lodz

C’est grâce à son appareil photo qu’Henrik Ross survécut à la Shoah. Il fut […]