Loading...

Déshabillez-moi !

peinture Deshabillez moi Jewpop

 

« Elle n’est pas un peu courte ta jupe ? », « Mais oui c’est quelqu’un de bien, il porte la kippa et les tsitsit ! », « On ne peut pas défendre la cause des femmes les seins nus », « Sur ma vie, avec sa be-bar il me fait flipper sa race, je descends à la prochaine station », « Nan mais allo, elle s’attendait à quoi habillée comme ça ? ». Si tu as déjà entendu ce genre de jugement de valeurs, tu peux continuer à lire. Si tu les as déjà prononcés, ta rédemption est dans les lignes qui suivent (tu prononceras quand même 5 Notre Père et 10 Je vous salue Marie) #Tsniout

 

Les 3 frères

Barbie trash Jewpop

 

Quand tu nais dans un bateau à 3 mâles, ton enfance ne se déroule pas forcément comme dans Charlotte aux fraises. Exemple : si tu as le malheur de recevoir une poupée en cadeau, tes frères tels des djihadistes sous Captagon, vont soudainement se jeter dessus pour la décapiter après lui avoir retourné les yeux, coupé les cheveux et enfin termineront scrupuleusement leur rituel de torture en la démembrant. Alors tu finis, résignée, par collectionner les troncs en petites robes à fleurs* (*Toute ressemblance avec des personnages réels n’est que purement fortuite). L’ambiance est à Végéta, aux transformations Power Rangers, Olive & Tom à la place de Princesse Sarah et à la coupe garçonne, telle Mulan au combat pour ne pas être repérée. Alors certes, beaucoup de petites filles aiment se battre et beaucoup de petits garçons aiment jouer à la poupée, mais quand tu n’aimes que la douceur et les papouilles, tu as vite le sentiment d’être une Perle de lait dans un bol de Crunch, un poisson-clown dans un bassin de piranhas, ou encore pour déshydrater la métaphore : Hello Kitty à une rave party ! Bref, tu étais jeune mais tu sentais déjà que tu étais différente !

 

Mayday Mayday !

 

Tsniout Jewpop

 

Ta féminité t’a surprise de plein fouet un matin #MeToo, tu t’es couchée avec des couettes et tu t’es levée avec des seins. Tu es vite devenue l’Everest de cette 6ème3 alors qu’au fond de toi, tu souhaitais être un tout petit mont des Ardennes ! En mode Richard Virenque « On t’a faite grandir à ton insu ! », on t’a reléguée au fond pour la photo de classe et si tu avais été une fable tu aurais choisi « La girafe qui rêvait d’être une souris ». Tel un catamaran vivant, tu as hissé les voiles pour ne pas être à contre-courant, tu cachais tout ce bazar comme Casper sous son drap. Peu après, bien heureusement, les autres t’ont rattrapé et à 17 ans (après sur le Coran de la Mecque, on arrête ce déballage indécent), il faisait chaud et les formes de ton corps assumées, tu as décidé de porter ce matin-là un haut à une manche seulement (oui on ne se moque pas, c’était la mode jadis naguère autrefois) et une minijupe. Une vieille tante aigrie qui passait par là, outrée dans sa bienséance, s’est contenue en pinçant ses lèvres puis n’y tenant plus t’a lâché « Ashem Yshmor, tu es folle de t’habiller comme ça, ce n’est pas tsniout, les gens vont te prendre pour une prostituée ! ». Bouche bée. Tu avais entendu aussi par ailleurs « Ne t’attends pas à attirer des mecs biens avec ce genre d’accoutrement », « Comment elle veut qu’on l’écoute avec un décolleté pareil ? #AuroreBergé ». C’est le moment où tu rêvais d’être un poulpe pour frapper 8 personnes à la fois !

 

Voiles sur les filles, barques sur le Nil

 

les Glorieuses Jewpop

 

Wiki : « La tsniout est un domaine de pensée et de loi juive, traitant au sens large de la modestie et de la pudeur et, au sens plus restreint, des rapports sociaux et sexuels entre hommes et femmes. Le terme est fréquemment utilisé en ce qui concerne les règles de tenue vestimentaire ».  À l’école juive, on apprend rapidement aux petites filles à s’habiller « convenablement » sous peine de :

– S’attirer les foudres divines

– Être la cause du malheur qui s’abat sur leur famille + des tremblements de terre népalais

-Pire : être virée de l’école (ou au moins renvoyée à la maison).

Culpabilité mon amour ! Entre la Sainte-Nikitouche et la Myriam-couche-toi-là, tu ne savais plus où placer le curseur sans te créer de nouvelles névroses !

 

Tsniout sa mère

 

Cocotte bonne femme Jewpop

 

 

Outre des couples de girafes et d’hippopotames sur une arche, une mer rouge sang (c’est la mer noire ?) ou un black-out en Égypte, on te fait croire aussi (tant qu’à faire) qu’il est écrit mot pour mot dans le livre saint de la Thora « Tu ne porteras pas de haut Pimkie avec des manches au-dessus des coudes », « Ta jupe Jennifer devra dépasser le genou », « Si tu fais des choses avant le mariage, tu es une fille de joie (#BonjourTristesse) », « Si une femme mariée a quelques cheveux découverts, c’est une femme de mauvaise vie telle Marie-Madeleine avant que Jésus ne lui pardonne (enfin presque) ». Tu as vite compris le sujet en écoutant « Beeeeelle, est-ce le diable qui s’est incarné en elle pour détourner mes yeux du Dieu éternel ? », alors que tu rêvais en secret qu’on pose les yeux sous ta robe de gitane. Tu gardes des traumatismes du concours de mitsvot au centre aéré loubavitch : 10 points pour la tenue tsniout, 15 points pour la tsédaka et 20 points si tu as lu toutes les prières comme il faut… Cadeau : un shidou’h prévu pour tes 17 ans avec Mendel Menahem, le frère de Haya Moushka et Sterna Sarah ! #DeLaTribuDeDina

 

Comme John, l’habit ne fait pas les nonnes

 

Frumka haredim Jewpop

 

Marmelade de lapalissades : On peut être tout petit et avoir un caractère de cochon (cf. Nicolas Sarkozy ou ma tante aigrie), on peut être très grand et avoir un cœur fondant (cf. Hagrid ou moi à 11 ans), on peut être beau et avoir le charisme d’une huître (cf. mon ex) et très moche avec beaucoup de charme (cf. mon autre ex) et enfin : on peut s’habiller tsniout et n’avoir aucun respect pour soi ni pour les autres, et s’habiller sexy sans être vulgaire et avoir le même code de valeurs que Monsieur Lama (Dalaï de son prénom).


Ok, simple, basique, basique

Ok, les gens les plus pratiquants sont pas toujours les plus respectables (simple)
Si la tenue que je porte t’a choqué, n’hésite pas à regarder tes doigts de pieds (basique)
Si ton esprit est aussi ouvert qu’Alcatraz, ce n’est pas à moi de la fermer (simple)
Faut pas utiliser les arguments du Moyen-âge pour essayer de te justifier (basique)
Si le progrès te fait flipper, tu peux rester chez toi pour ruminer, cloitré (simple)
Entre avoir des principes et être un sale con, la ligne est très fine (basique)
Le Sentier a habillé des Rabbis, le style a son importance (simple)
Tu peux porter le chapeau et être un escroc, ouais, méfie-toi des apparences (basique)

Basique, simple, simple, basique
Basique, simple, simple, basique
Vous n’avez pas les bases, vous n’avez pas les bases
Vous n’avez pas les bases, vous n’avez pas les bases

 

« Demain, journée tsniout pour protéger nos soldats en Israël ! »

Sex Honte shabbat Jewpop

« L’homme est, quant à lui, souvent décrit comme un être incapable de maîtriser ou faire face à ses pulsions. La femme s’astreindrait donc à des règles de tsniout plus exigeantes afin d’aider l’homme à ne pas faillir » Encore l’ennemi Wiki ! Oui, les donzelles sages et raisonnées se doivent de porter secours au pauvre petit mâle faible, prédateur involontaire, qui ne saurait se retenir à la vue d’une chair juteuse et appétissante, qui ne saurait réfréner ses pulsions de viol si la femelle l’a quand même « bien cherché avec sa tenue provocante ». En fait, c’est comme si tu passais des heures à préparer un gros couscous légumes pour le dîner familial le lendemain, et que ta sœur dévore tout en secret en rentrant de boîte dans la nuit et se défende en disant « Oui mais tu l’avais cherché, tu as mis des boulettes dedans ! » #BouletteAguicheuse #JeSuisBoulette. Au jugement dernier (qui porte bien son nom), tu as peur que le Tout-Puissant te fasse une réflexion à la Christina Cordula « Nan mais ma chérie, c’est pas possible ! Les bras ils me tombent ! C’est quoi cette tenue, tou veux que les patriarches deviennent fous ? C’est pas oune peu affriyolant ? Tou va en enfer direct ! » Toi : « C’est bon ça ! »

I have a dream

Tefilin femme Jewpop

 

Finalement, avec le temps va tout s’en est allé, tu as réussi à t’affranchir de cette fausse morale religieuse, tu as découvert grâce à l’étude des textes et des orthodoxes ouverts d’esprit (mort de l’oxymore) que beaucoup de règles ont été inventées sur le tard pour des raisons qui sont loin d’être spirituelles. Tu te reconnais dans Zlabia du Chat du Rabbin (Joann Sfar si tu me lis je t’aime) et tu cries, tel Martin, à qui veut l’entendre (donc personne) « Je fais le rêve qu’un jour cette communauté se lève et vive le vrai sens de sa foi ! ». Tu ne t’habilles plus selon des injonctions mais selon tes goûts et des codes différents, tu défends ardemment tes convictions (même si tu as d’abord cru que le #BalanceTonPorc était un coup monté des rabbins et des imams pour manger casher ou hallal) et tu as définitivement compris que les apparences sont souvent trompeuses. Alors, si tes habits t’emprisonnent dans un monde qui n’est pas le tien, fais comme moi, force le verrou et hurle « Déshabillez-moi ! ».

 

Myriam Berdah

 

Lire toutes les chroniques de Myriam Berdah sur Jewpop

© photos et visuels : DR / Les Glorieuses / DR

Article publié le 22 avril 2018. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2018 Jewpop

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Déshabillez-moi !"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Vegliante
Invité

Génial. Au vrai sens, génial comme un génie ! OK unE géniE… Assuuuuure le prochain post, alleeeeeeeez ! Tu vas devenir célèbre…

wpDiscuz

Articles similaires

I love Jéru t-shirt Jewpop

Tu veux venir à Jéru ? Reste chez toi !

Tout l’été je n’ai entendu que ça : « Je viens te voir à Jéru ! », « On […]

Pardon

10 bonnes façons de (ne pas) demander pardon

  Kippour approche, et parce qu’on ne veut pas faire ça à la va-vite, on […]

Judeo-feminisme Wonder Woman

Élisabeth Lévy, Peggy Sastre, Yaël Mellul, Raphaël Enthoven : faut-il avoir peur du complot judéo-féministe ?

A priori, oui. La rhétorique de la première ferait pâlir de jalousie n’importe quel […]

Ecole année cinquante affiche Rossignol

10 raisons de préférer l’école publique laïque et républicaine

En ces temps troublés, il n’est pas de famille juive qui ne se soit […]