Loading...

Dîner du Crif un jour,
dîner du Crif toujours

Menu diner Crif Jewpop

Mardi, 22h, le boss m’appelle : « bon demain c’est le dîner du Crif, j’attends ta chronique ».

Moi : « J’écris plus depuis 3 ans. T’as Alzheimer ou t’es drogué ? »

Le boss : « Bon je veux bien reposter ta chronique Un dîner presque parfait mais y a rien qui va. NKM fait plus de politique. L’émission n’est plus diffusée sur M6. En plus grosse coquille, je sais pas comment j’ai pu laisser passer ça, tu écris que Hollande est président. Je m’en souviendrais…

Moi : Ça date de 2012, donc oui effectivement, y a des trucs qui ont changé. Sauf tes délais de bouclage apparemment…

Six ans se sont écoulés depuis « Un dîner presque parfait ». Six ans… Autant dire une éternité. Et pourtant peu de choses ont changé. Il y a fort à parier que le président du Crif axe son discours sur l’antisémitisme. Dans la foulée, le locataire de l’Élysée essaiera de le rassurer.

 

Pyramide Crif Jewpop

 

Les invités tenteront de faire un selfie avec Emmanuel Macron. Son épouse Brigitte sourira poliment quand la vice-présidente d’une communauté aussi clairsemée que le crâne de son mari lui chuchotera : « C’est quoi votre portable ? Ça me ferait plaisir de vous avoir pour inaugurer la commission des femmes que j’ai créée en janvier. 06… » Laurent Wauquiez se lancera dans son laïus sur les migrants quand Robert, trésorier de l’Amicale des pêcheurs tunisiens, l’interrompra : « Il est où ? Allez c’est bon, on a bien rigolé mais dis nous petit, en vrai il est où le président des Républicains ? » 2 dépêches AFP et 1 direct sur BFM TV plus tard, tout ce petit monde rentrera chez soi en se promettant d’y être en 2019.

Sauf qu’attention, l’an prochain, ça pourrait être pire. Si si, je te jure. Imagine le tableau…

Mars 2019, refusant toujours de transférer l’ambassade de France à Jérusalem, Emmanuel Macron est en indélicatesse avec la communauté. Penaud et bien emmerdé, il ne voit d’autre issue que d’offrir la poule adoptée au Salon de l’agriculture 2018. Vendue aux enchères lors du gala des Loubavitchs, elle sera sacrifiée dans un hangar désaffecté du 19ème, juste avant les fêtes de Rosh Hashana, relançant la fronde des vegans contre l’abattage rituel.

Pendant ce temps,  au Conseil Représentatif des Institutions juives de France, ça tangue pas mal. Après un audit commandé par la toute jeune AJFE, « Association des juifs fiers de l’être », qui  a mené une véritable OPA sur les institutions, le Crif est exsangue. Initialement lancée par un membre de « Marre de se faire enfiler dans les restos casher » après une addition solo à 3 chiffres, l’AJFE a décidé de modifier les critères d’intégration dans le Saint des saints. Seule la popularité sur les réseaux sociaux compte. Abracadabra : Le Crif est dirigé par les présidentes des groupes Facebook « PARTAGEONS NOS RECETTES SUCRÉES ET SALÉES » et « DONNA MAMMA BY SARHEL ».

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, PNRSS, c’est le groupe qui peut transformer une discussion sur les ingrédients de la béchamel en 3ème guerre mondiale. Quant à DONNA MAMMA, c’est une sorte de bureau des plaintes de la vie. Les femmes se confient et se conseillent, sans aucune compétence particulière hormis leur propre expérience de femme et de mère. Qui leur confère le droit, que dis-je le devoir, de répondre « Écris une lettre au Rabbi » à la femme qui soupçonne son mari violent et alcoolique de la tromper avec sa sœur (à elle, pas à lui…).

Nos deux nouvelles présidentes se partagent la semaine. Chacune avec ses objectifs. Quand la première a promis à une foule en délire la certification casher pour tous les bonbons Haribo, la seconde ne ménage pas sa peine pour faire adopter par l’Assemblée nationale la légalisation de l’automédication. Galvanisée par son tout nouveau pouvoir, elle a écrit au Conseil de l’ordre des médecins pour exiger la reconnaissance du statut d’auxiliaire paramédicale à tous ses membres actifs entre minuit et 6h du matin. Elle a commandé un sondage à l’Ifop pour prouver la corrélation entre l’action de son groupe et la baisse de fréquentation aux urgences. Elle attend les résultats mais elle a écrit au Rabbi, donc c’est dans la poche.

Oui, tu vois, ça pourrait être vraiment pire.

The SefWoman
Ma philosophie se situe entre « A Kippour tout le monde pardonne, sauf moi » (Raymond Bettoun) et « Dieu n’existe pas, mais nous sommes son peuple » (Woody Allen)

Abonnez-vous au compte Twitter de The SefWoman

The SefWoman sur Facebook

Retrouvez toutes les chroniques de The SefWoman sur Jewpop

Article publié le 7 mars 2018. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2018 Jewpop

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Dîner du Crif un jour,
dîner du Crif toujours"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
ATTE
Invité

J’adore ….. même si la vision semble pas si improbable que ca …

Pilo
Invité

Très sympa ! Votre prose m’avait manquée ! À très vite j’espère !

Annabelle
Invité

Le bonheur de vous relire sur Jewpop !

wpDiscuz

Articles similaires

Benalla juif twitter

Benalla, il est juif ?

L’affaire Alexandre Benalla affole les réseaux sociaux. Et la question qui taraude certains n’a […]

Martine fait Kippour

Les célèbres parodies de couvertures d’albums de Martine, et maintenant celles d’Astérix, ne […]

Judeo-feminisme Wonder Woman

Élisabeth Lévy, Peggy Sastre, Yaël Mellul, Raphaël Enthoven : faut-il avoir peur du complot judéo-féministe ?

A priori, oui. La rhétorique de la première ferait pâlir de jalousie n’importe quel […]

Mac Miller, disparition d’une étoile du rap

L’annonce hier du décès du rappeur Mac Miller à la suite d’une overdose, à […]