Loading...

Donna Feldman, ashkénaze boombastic !

 

 

Donna Feldman n’est pas la fille de Marty Feldman, génial acteur révélé dans le Frankenstein Junior de Mel Brooks.

 

 

 

Ni celle de François Feldman, avec qui elle n’a jamais joué. Née dans une famille israélienne (originaire de Pologne et de Russie) installée aux Etats-Unis, Donna est élevée sous le soleil californien, qui lui fait le plus grand bien. Pour financer ses études de marketing mode, la jeune fille pose pour quelques photos de lingerie et devient rapidement la coqueluche des FHM, Maxim et autres magazines dits « masculins ».

 

 

 

Repérée par Adam Sandler, homme de goût, elle sera à l’affiche de Don’t Mess With the Zohan (Rien que pour vos cheveux, stupide titre français), figurera aussi dans plusieurs clips aux côtés de Justin Timberlake (« Senorita ») ou encore Sugar Ray (« It’s so easy »). Donna Feldman a été récemment élue par FHM « Sexiest women in the world ». On ne les contredira pas.

 

 Remarquez la finesse du parquet en point de Hongrie.

 

 

Ainsi que le délicat travail d’orfèvrerie réalisé sur ces jolis bracelets

 

Quand elle a soif la nuit, Donna ne boit que de l’eau minérale.

 

 Donna aime se prélasser sur une moquette en laine double épaisseur. C’est doux.

 

 Notez la finesse du travail de broderie de ce joli bustier.

 

 Un coussin en satin rose apporte une petite touche de fantaisie à cet intérieur zen.

 

 

Donna aime le vison. Elle n’est pas ashkénaze pour rien.

 

Donna a perdu son pyjama. Elle ferme les yeux et se concentre : « mais où l’ai-je oublié ? »

 

Parfois, Donna se gratte. Elle est une fille comme les autres.

 

Donna n’aime pas changer de côté quand elle se met au lit. Elle est un peu casanière.

Et soyez vigilants à Tel-Aviv : lorsque vous prendrez le chemin de la plage, vous aurez peut-être la chance – comme nous – de croiser Donna, qui vous fera « coucou » !

 

Josée Benazeraf

© photos : DR

Article publié le 28 juin 2012. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2014 Jewpop

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Donna Feldman, ashkénaze boombastic !"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
trackback

[…] en doute son athéisme. En témoigne les obus de Barbi Benton, la plastique de Moran ou de Donna Feldman et cette liste de beaux keums : tous certifiés juifs officiels. J’en appelle maintenant […]

trackback

[…] en doute son athéisme. En témoigne les obus de Barbi Benton, la plastique de Moran ou de Donna Feldman et cette liste de beaux keums : tous certifiés juifs officiels. J’en appelle maintenant […]

wpDiscuz

Articles similaires

Bogosses et hoummous, la recette israélienne qui fait baver sur Instagram

Hot Dudes And Hummus est un compte Instagram lancé par 4 étudiants israéliens, dont […]

Il était une voix… Albert Simon

Décédé le 5 juillet 2013 à l’âge de 93 ans, Albert Simon restera l’une […]

« Les juifs américains » d’André Kaspi

«Un américain a toujours deux patries, celle qu’il a quittée et les États-Unis». De […]

Columbo découvre l’Amérique

En 1899, paraissait un ouvrage qui fera date dans l’histoire de la […]