Loading...

Emmy Rossum n’a honte de rien

 

Star de la série Shameless, l’actrice et chanteuse Emmy Rossum a tout pour être comblée. Un boyfriend, Sam Esmail, qui lui fait une déclaration d’amour en direct lors de la dernière cérémonie des Golden Globes, et un succès d’audience incontestable aux USA, où Shameless est reconduit pour une 7ème saison.

 

Shameless-JewPop

 

Née à New York d’une maman juive dont la famille est originaire de Russie, Emmy (diminutif d’Emmanuelle) s’est fait connaître en interprétant le rôle de Christine dans la comédie musicale Phantom of the Opera. On la verra ensuite dans Le Jour d’après et le méga nanar Dragonball Evolution, avant qu’elle n’incarne Fiona Gallagher aux côtés de William Macy dans Shameless, où elle se dévoile parfois sans honte aucune. On la comprend, Emmy est si mimi.

 

Emmy-Rossum-JewPop

 

Bottes de biker et short en cuir, un rien habille Emmy

 

Emmy-Rossum-JewPop

 

Emmy  est contrariée, son joli pull a rétréci au lavage

 

emmy-rossum-Jewpop

 

Et ses collants sont tout troués, Emmy est un peu contrariée

 

emmy-rossum-JewPop

 

Emmy en blouson de cuir, de quoi faire frémir !

 

emmy-rossum-JewPop

Quand elle se pare de colliers, Emmy nous laisse bouche bée

 

emmy-rossum-JewPop

 

 Dans ses draps froissés, Emmy a bien mérité de se reposer

 

Emmy-Rossum-JewPop

 

Alors Emmy n’aime rien tant, que se faire câliner

Josée Benazeraf
© photos :  Esquire, Details, Shameless (Showtime) / DR

Article publié le 16 janvier 2016. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2016 Jewpop

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Articles similaires

Il était une voix… Albert Simon

Décédé le 5 juillet 2013 à l’âge de 93 ans, Albert Simon restera l’une […]

« Les juifs américains » d’André Kaspi

«Un américain a toujours deux patries, celle qu’il a quittée et les États-Unis». De […]

Columbo découvre l’Amérique

En 1899, paraissait un ouvrage qui fera date dans l’histoire de la […]

10 photos inoubliables du ghetto de Lodz

C’est grâce à son appareil photo qu’Henrik Ross survécut à la Shoah. Il fut […]