Loading...

Françoise Pascal, Miss Penthouse en Israël

 

Les actrices françaises qui ont fait carrière en Grande-Bretagne sont rarissimes. Françoise Pascal reste une exception, qui a marqué les téléspectateurs anglais des seventies dans la série tv Mind your language, et a figuré au générique du film One Plus One de Godard aux côtés des Rolling Stones.  Remarquée par le réalisateur mythique Jean Rollin, elle jouera dans La Rose de fer, et poursuivra ses activités au théâtre et à la télévision, tout en accrochant à son tableau de chasse rien moins que Michael Caine et Warren Beaty. Sa présence s’imposait dans la rubrique « charme » de Jewpop comme Miss août 1970 du magazine Penthouse, posant à la fois en uniforme de Tsahal et dans son plus simple et néanmoins délicieux appareil au cœur des sublimes paysages de la Terre promise, sous l’objectif du photographe israélien Amnon Bar-Tur. Sauf que…

 

 

Pour Penthouse, les belles histoires priment sur la réalité

 

Les années 70 restent une époque bénie pour les magazines de « charme ». Leurs lecteurs sont avides de découvertes, qu’il s’agisse des plastiques de modèles dénudés ou de contrées exotiques, qui font l’objet de décors de rêves et de destinations idéales de vacances au soleil. Pour Penthouse, les belles histoires priment sur la réalité. Françoise Pascal est née à l’Île Maurice de parents français et a passé son adolescence dans l’Hexagone avant de rejoindre Londres, où elle exercera sa carrière de comédienne et de modèle. Mais pour les besoins de la cause, un journaliste de Penthouse n’hésite pas à la convertir prestement au judaïsme, écrivant dans ses colonnes sans vergogne que ses parents sont juifs, ce qui sera plus pratique pour en faire auprès de ses lecteurs un modèle de jeune juive française acquise à la cause d’Israël et du fionisme. En 1970, les fake news n’étaient pas à l’honneur et l’on ne peut que s’en réjouir, car les atours de Françoise Pascal sont bien réels, contrairement aux délires de l’auteur du texte dédié à la belle actrice. Pari de Pascal réussi pour Penthouse.

 

 

 

Françoise Pascal a 21 ans quand elle pose pour Penthouse à Tel-Aviv. Sur les eaux paisibles de la rivière Hayarkon, elle a la rame bien en main.

 

 

 

 

Selon l’auteur du reportage, Françoise s’est engagée dans Tsahal ! Mais malgré les apparences, la saine camaraderie sous les drapeaux et les discours patriotiques qu’elle déclame par procura-sion pour Penthouse, l’uniforme semble lui peser…

 

 

 

 

Alors Françoise, dans le plus simple appareil, va prendre l’air dans le désert…

 

 

 

 

Elle n’aime rien tant que courir nue dans le torride et majestueux paysage du Neguev, puis se rafraîchir ensuite sous l’eau glacée d’une cascade. Cela la fait grimper au 7ème ciel !

 

 

 

 

Pour elle, le parfum de la Terre promise est à nul autre pareil

 

 

 

 

À 21 ans, Françoise prend la vie à pleines mains

 

 

 

 

Du haut de ces rochers bibliques millénaires, elle nous contemple fièrement

 

 

 

 

Et a conservé aujourd’hui ce regard si pénétrant

 

 

Josée Benazéraf

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Articles similaires

Je suis Charlie

Le 3 novembre 2011, à la suite de l’incendie criminel qui avait ravagé les […]

Bagneux-Jewpop

Bagneux, ton univers impitoyable

J’ai découvert récemment que Bagneux était aussi une ville. Avec son quota de […]

Ma rencontre avec Elie Buzyn, rescapé d’Auschwitz et père d’Agnès Buzyn, nouvelle ministre de la Santé

Elie Buzyn qui avait eu les pieds gelés à Auschwitz, a eu la volonté […]

Jews in Black 1 : Phil Chess, une histoire américaine pleine de blues, de juifs et de noirs

Phil Chess est décédé à l’âge de 95 ans, le 19 octobre 2016. Le […]