Loading...

« Game of Séries » d’Alain Granat et Jonathan Demayo

Game of series Granat Demayo JewPop

 

Quand mon boss m’a dit « Sharon, chroniquez-moi Game of Séries, ça devrait vous plaire, vous qui aimez les livres avec des images ! « , j’ai failli lancer le hashtag #BalanceTaDéontologie. Parce que le boss de Jewpop, Alain Granat, est co-auteur de ce bouquin avec son complice Jonathan Demayo.

 

L’usage en ce cas, dans tout média qui se respecte, est d’offrir un encart publicitaire avec la mention « X est un collaborateur de notre magazine », plutôt que de publier une critique. Mais là, « X », c’est mon patron, et son co-auteur « Y » est une star du web #PeurSurLaVille. J’ai bien tenté un « Vous êtes sûr ? Je peux faire une recension sincère ? Parce qu’est un peu délicat, là, quand même… ». Réponse du boss : « Sharon, j’ai toujours cru en vous, vous êtes ma meilleure chroniqueuse, vous avez toute ma confiance ». J’avoue, c’est mal, mais je fouine parfois dans sa messagerie, il sort le même bullshit à tous mes collègues. J’ai donc lu « Game of Séries » avec attention, parce que j’avoue aussi, je suis accro aux séries tv !

 

Je vais être franche, j’ai zappé les pages sur les séries de vieux, me doutant que c’était le boss qui avait écrit sur le sujet. Une fois, je lui ai parlé de Netflix, il m’a répondu « C’est dans quel album d’Astérix, je vois pas… ». Je suis certaine que chez lui, il a encore une télé en noir et blanc, et qu’il se lève péniblement de son fauteuil en velours usé pour changer de chaîne en appuyant sur les boutons de son « poste de télévision », comme il dit. C’est pour ça qu’il a écrit ce livre avec un jeunot. Le connaissant, je le soupçonne même d’avoir filé le sommaire à Jonathan Demayo en lui sortant « C’est pas compliqué, on va se répartir les tâches équitablement, toi t’écris les blagues, moi je cherche les photos pour illustrer ». Jonathan, je le connais aussi, il est trop cool, il sait pas dire non.

 

Quand j’ai rendu mon papier, le boss m’a dit « Pas mal, mais votre titre est à chier ! ». Je lui ai dit « pas de souci, c’est vous le spécialiste de la titraille, faites-vous plaisir ! ». Quand j’ai vu mon papier titré « Vous avez aimé Les Misérables, vous avez adoré Le Rouge et le Noir, vous serez conquis par Game of Séries ! » j’ai même pas discuté. Mais achetez le bouquin, vous allez vraiment vous marrer. C’était ma critique.

 

Sharon Boutboul

 

Commander Game of Séries (J’ai Lu)  (9, 90€)

 

La page Facebook Game of Séries

 

 

© visuel : J’ai Lu / DR

Article publié le 20 octobre 2017. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2017 Jewpop

 

 

 

 

 

 

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Articles similaires

Chiens Tel-Aviv

Tel-Aviv, une ville qui a du chien !

À Tel-Aviv, les sites de rencontres n’auraient-ils plus la cote ? La tendance pour le […]

Johanna Shimkus Peter Basch

Joanna Shimkus, étoile filante des sixties

Le public français la découvre dans Les Aventuriers de Robert Enrico en 1967. Arte […]

Shalom Bollywood

Shalom Bollywood, l’histoire extraordinaire des acteurs juifs indiens

Jusqu’à la fin des années 20, tourner dans un film était impensable pour […]

Micha Ben Ami Walk on the Wild Side Lou Reed JewPop

Le Jewkbox Jewpop : « Walk on the Wild Side » par Micha Ben Ami

Jewpop met en marche son « Jewkbox », qui vous fera découvrir régulièrement des chansons et […]