Loading...

Hitler t’es foutu, les Français sont dans la rue

 

Je me souviens très bien de la célèbre manif du 23 septembre 1941.

Celle où les Français sont descendus en masse dans la rue aux cris de « Hitler, serre les fesses, on arrive à toute vitesse ! ».

Les slogans fusaient : « on est contre la violence, on veut plus des nazis » ou encore « première, deuxième, troisième génération, on est pas des bon-aryens ».

Bonne ambiance. Kebabs, merguez. Fumigènes au zyklon B. Garde-à-vue au Vel d’Hiv. Transports en commun gratuits jusqu’à Drancy. Des cars entiers affrétés par les villes de Pithiviers et Beaune-la-Rolande en renfort pour participer à la joyeuse fête.

150.000 participants selon les organisateurs, 75.721 déportations selon les archives.

Ils ont eu la peur de leur vie les nazis. Alors ils sont partis…

Il paraît que certains couraient se cacher dans des caves, pensant pouvoir échapper à la foule en liesse. C’était moche à voir.

Non mais, merci à toi Mélenchon d’avoir rappelé à nos bons souvenirs le mémorable défilé de 1941 et l’histoire bien connue de « la rue qui a abattu les nazis ».

Je te tutoie car les manifs ça tisse des liens. Ça serre les rangs. Et ceux de la connerie n’ont pas de limite.

 

Ella Klein

 

NDLR : Le parti AfD a réalisé dimanche un score historique de 13% aux élections législatives en Allemagne, avec pour conséquence, pour la première fois depuis la fin du nazisme, l’entrée d’une centaine de députés d’extrême-droite – dont beaucoup ne cachent pas leur admiration pour Hitler – au Bundestag. La « rue » allemande est descendue battre le pavé, avec un résultat indéniable #MélenchonAtoutBon

 

 

 

© visuel : Antoine Chereau / DR

Article publié le 25 septembre 2017, tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2017 Jewpop

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Hitler t’es foutu, les Français sont dans la rue"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Hazera
Invité

e les étudiants qui ont défilés en arborant l’étoile de david? Et les yiddishophones de la Moi? et l’insurrection parisienne? attention au  »tous pourris » il justifie les conduites les plus lâches.

Jonathan
Invité

Immense respect pour les étudiants résistants, pour les combattants des MOI et pour les Parisiens qui se sont soulevés lors de l’insurrection, mais la « rue » ayant « abattu les nazis » évoquée par Mélenchon est juste grotesque dans le contexte de cette manif, pour ne pas dire un argument « pourri », révisionniste et nauséabond

Mirr
Invité

Révisionniste ? Mais vous n’avez pas honte de dire un truc pareil ? 😮 JLM faisait référence à l’insurrection parisienne dont vous parlez dans votre propre commentaire, et qui a poussé l’armée du débarquement à ne pas filer direct à Berlin ! Vous aussi, vous êtes un révisionniste, du coup ?

Jonathan
Invité

Ah d’accord ! Donc les FFI parisiens avaient comme nom de code « la rue » ! Et la Résistance en fait c’était la « ruesistance » 🙂 Merci pour la leçon d’Histoire !

nano hi-fi
Invité

Et si on comparait la « rue allemande » avec la rue française du 2me tour de la présidentielle de 2002?
Pour s’opposer à Mélenchon, autant ne pas se mettre à sa hauteur.

Dov
Invité

Je trouve la comparaison très pertinente au contraire. La « rue », au XXème siècle, n’a abattu qu’un seul régime totalitaire : le communisme. Mélenchon s’est bien gardé d’en parler, ça ferait désordre dans ses rangs

Guillaume
Invité
C’est intéressant ce lien que vous faites en PS de votre billet avec le résultat des élections législatives allemandes. Intéressant car c’est exactement la politique que M. Macron veut mettre en œuvre en France et que Mme Merkel a appliqué en Allemagne qui a conduit aux résultats d’hier. Les mêmes causes produisent les mêmes effets! Quand le sage montre la lune, quel dommage de refuser de la regarder! Et plutôt que de moquer, brocarder et retourner le sens d’un mot, dans un discours d’une heure, pour essayer de lui faire dire ce qu’il ne disait pas, employer cette énergie à… Read more »
Marie
Invité

La percée de l’extrême-droite en Allemagne semble plutôt due d’abord à la politique de Merkel d’ouverture aux migrants, majoritairement musulmans, et à l’adhésion des Allemands d’origine turcs au référendum d’Erdogan. Quel rapport avec la politique de Macron ? Sur ce, Chana tova aussi 😉

madeleine
Invité

Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, Macron fait la même politique que Merkel au point de vue de la folle et irresponsable immigration d’arabo-musulmans. Merkel et Macron sont en train de vider l’Europe de ses Juifs. Cela ne vous appelle rien ?

Marie
Invité

Au cas où vous voudriez éviter d’écrire d’énormes bêtises, l’Allemagne a accueilli un peu plus d’un million de migrants depuis 2015 et la France un peu plus de… 30 000. Les chiffres sont consultables sur le site du ministère de l’Intérieur.

wpDiscuz

Articles similaires

Jean-Luc et les nazis

Jean-Luc Mélenchon serait-il obsédé par les nazis ? C’est la question que Jewpop s’est […]

« Coexister », de Fabrice Éboué

Jewpop est vraiment fan de Fabrice Éboué, auteur et comédien. Ses précédents films co-réalisés […]

Joann Sfar : « Pourquoi je ne parviens pas à me réjouir de l’annonce d’un « nouveau plan de lutte contre l’antisémitisme » ?

Pourquoi je ne parviens pas à me réjouir de l’annonce d’un « nouveau plan […]

Je suis…

… Française-juive  /  juive-française. Les deux à la fois. Dans l’ordre que […]