Loading...

Irith Gabriely & Irina Loskova, 14ème Festival Jazz’N’Klezmer

Irith Gabriely, clarinettiste israélienne et Irina Loskova, pianiste allemande d’origine russe, donneront un récital de musique classique fortement influencée par la tradition klezmer pour l’ouverture à l’Espace Rachi du 14ème Festival Jazz’N’Klezmer.

Le programme débutera par la Sonate pour clarinette et piano, op.28 (1945) de Mieczysław Weinberg, profondément marquée par la musique klezmer juive, une musique familière pour Weinberg dont le père jouait dans l’orchestre du théâtre juif de Varsovie. Suivront les œuvres de Bonime, Mischa Michaeloff, Castelnuovo Tedesco, Saminsky, Milhaud, Vladimir Cosma mais aussi du répertoire jazz de Bloch et Horovitz, avant de terminer sur les mélodies traditionnelles jazzy du klezmer « that’s Klezmer » (« Beigalach », « As der Rebbe »).

Irith Gabriely a joué comme première clarinette de l’ Orchestre symphonique du Darmstadt State Theater. Depuis 1986, elle a joué avec succès dans de nombreux récitals avec son Quartet Colalaila. Avec cet ensemble, elle a remporté le premier prix au Festival Klezmer 1991 à Safed en Israël.

Formée à la prestigieuse Académie russe de musique Gnessine, Irina Loskova, brillante interprète du répertoire romantique et des œuvres de Schumann et Brahms en particulier, se montre également très à l’aise dans des pièces de compositeurs du XXe siècle comme Anderson ou Gershwin.

 

Prix des places : 28 €

Réserver sur le site du Festival

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Articles similaires

Bagneux, ton univers impitoyable

J’ai découvert récemment que Bagneux était aussi une ville. Avec son quota de […]

L'interview Jewpop de Didier Caron, auteur de la pièce "Le Jardin d'Alphonse"

Didier Caron, les nostalgiques des grandes années Canal s’en souviennent dans le personnage de […]

Top 3 des mots que tes parents disent mais que tu ne peux pas dire au bureau

C’est en lisant la page 146 du livre « Comment savoir si vous êtes […]

La mère juive au cinéma et sur scène, de Lenny Bruce à Ronit Elkabetz

La mère juive au cinéma et sur scène : bienveillante ? Protectrice ? Rebelle […]