Loading...

Jazz’n’Klezmer 2010 : une cuvée pétillante ! Part 2

La 9ème édition du Festival Jazz’n’Klezmer se poursuit jusqu’au 13 décembre. Après un départ en fanfare la semaine dernière, très axé jazz, voici la suite de la sélection jewpop de concerts à ne pas manquer, pour goûter à la sauce klezmer épicée de rock, pop, psychédélisme, électro et « Radical jewish culture » !

Le nouveau projet de Yom, l’un des clarinettistes les plus inventifs de sa génération, sera présenté mardi 30 novembre au Café de la Danse (20h, prix des places 20 à 25€). Yom & The Wonder Rabbis est un « Road trip psychédélique dans une Europe de l’Est fantasmée », entre Brit Pop, rock, jazz et klezmer. Entouré de ses « super rabbins » (Manuel Peskine aux claviers, Sylvain Daniel aka SlyDee à la basse et Sébastien Lété à la batterie), Yom transformera sans doute le  public du Café de la Danse en « Golems dancers » ! Immanquable, en attendant la sortie de l’album prévu le 28 février 2011 (« With Love » / Buda Musique).

Jewpop vous reparlera prochainement de l’excellent duo Mazal, premier groupe français a avoir signé sur le prestigieux label de John Zorn, Tzadik. En attendant la prochaine sortie de l’album, le duo composé d’Emmanuelle Rouvray (chant, percussions) et Thomas Baudriller (laptop, contrebasse) se produit jeudi 2 décembre au Centre Barbara Fleury Goutte d’Or (20h, prix des places 15€). L’occasion de découvrir leur très original mélange d’électro-sépharade !

MAZAL Live from BENLT on Vimeo.

Groupe phare de la scène électro-klezmer, Balkan Beat Box vient enflammer la Bellevilloise jeudi 9 décembre (19h, prix des places 20 à 26€). Tous ceux qui ont déjà assisté aux délirants concerts du saxophoniste Ori Kaplan et de son gang savent que la soirée sera chaude, au son des derniers titres de leur récent et excellent album « Blue Eyed Black Boy » (Crammed Discs).

Le festival se terminera en beauté avec le concert du musicien emblématique de la scène nu-klezmer, David Krakauer. Le New Morning accueillera le clarinettiste et son Madness Orchestra lundi 13 décembre (20h, prix des places 30 et 45€), pour une soirée dédiée au répertoire de John Zorn, fondateur du mouvement « Radical jewish cultures », qui a choisi la série de compositions que Krakauer et son groupe joueront sur la scène du New Morning. Mention spéciale pour cette soirée de clôture (et pour la superbe affiche du concert, réalisée par le rappeur et designer Shmoolik).

Toutes les infos sont disponibles sur le blog du festival.

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Articles similaires

Les belles israéliennes des années 70 dans Playboy

Après notre article sur « Les filles d’Israël » vues par le magazine LUI en 1971, […]

Céline, voyage au bout de nazi

Avec « Céline, La race, Le Juif. Légende littéraire et vérité historique » publié le 6 […]

L’Ego mon jeu préféré, ou La vérité si je veux

L’Ego, mon jeu préféré, co-écrit par Audrey Nataf et Johanne Toledano, expose une galerie […]

Fuck America

À 84 ans, Edgar Hilsenrath connaît enfin en France une notoriété largement méritée. Son éditeur, […]