Loading...

Le 13ème Festival du cinéma israélien de Paris débute le 3 avril

 

 

Le 13ème Festival du cinéma israélien de Paris retrouve, du mercredi 3 avril au mardi 9 avril, le Cinéma des cinéastes, parrainé cette année par l’actrice et réalisatrice Zabou Breitman, et par Ofer Bronchtein, franco-israélien cofondateur et président du Forum international pour la paix. Ce choix a suscité de vives critiques de la part de certains membres de la communauté juive française, qui reprochent à ce dernier ses actions en faveur d’un rapprochement avec les Palestiniens. On notera que la manifestation présente une programmation très axée sur des sujets sociaux et politiques qui ne manqueront pas d’attiser plus encore les polémiques, avec des long-métrages tels que Rock The Casbah ou encore Chambre 514, les documentaires The Gatekeepers, et Leibowitz, Faith Country and Man.

 

Mercredi 3 avril, Rock The Casbah ouvrira le festival, avec la présence attendue de son réalisateur Yariv Horowitz.  Le film, qui a été récemment primé au Festival du cinéma d’Aubagne, se déroule au début de la 1ère Intifada,  suivant quatre jeunes soldats israéliens envoyés à Gaza. On ne manquera pas Single Plus, de Dover Kosashvili, l’histoire d’une femme trentenaire célibataire dont la mère fait semblant d’être atteinte d’un cancer et refuse de prendre ses médicaments tant que sa fille ne sera pas enceinte, ainsi que le très beau The Ballad of the Weeping Spring de Benny Torati, qui conte l’histoire de la reformation d’un groupe de musiciens.

 

Ce sera le film de Margarethe Von Trotta Hanna Harendt qui clôturera le festival mardi 9 avril, et entretemps, Jewpop vous conseille très vivement, si vous ne l’avez pas vu l’année dernière dans ce même festival, le délirant This is Sodome, hilarante comédie naviguant entre les Monty Python et les Nuls, version falafel.

 

Enfin, les amateurs de débats musclés se rendront vendredi 5 avril à la table ronde très prometteuse qui suivra la projection du documentaire The Gatekeepers, sur le thème « La paix est-elle possible ? ». Animée par la journaliste Ruth Elkrief, elle réunira Ami Ayalon, contre-amiral, ancien commandant de la flotte militaire et ancien directeur du Shin Beth, personnage du documentaire, ainsi que Gilles-William Goldnadel, avocat et président de l’association France-Israël et Ofer Bronchtein, président du Forum international pour la paix. Début du match à 19h30, dommage qu’il soit programmé en plein shabbat !

 

Lara Granat

 

 

La bande-annonce du festival :

 


Tout le détail de la programmation est disponible sur le site du Festival.

 

Cinéma des Cinéastes, 7 avenue de Clichy, 75017 Paris (M° Place de Clichy)

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Articles similaires

« Les juifs américains » d’André Kaspi

«Un américain a toujours deux patries, celle qu’il a quittée et les États-Unis». De […]

Columbo découvre l’Amérique

En 1899, paraissait un ouvrage qui fera date dans l’histoire de la […]

10 photos inoubliables du ghetto de Lodz

C’est grâce à son appareil photo qu’Henrik Ross survécut à la Shoah. Il fut […]

Mickey à Gurs

«Mickey à Gurs» est un magnifique cénotaphe pour un artiste disparu, et une poignante […]