Loading...

Le divin Henry Chapier

Photo représentant Henry Chapier et Simone Veil dans l'émission Le Divan

 

Disparu dimanche 27 janvier à l’âge de 85 ans, Henry Chapier a marqué l’histoire de la télévision française avec son émission « Le Divan ». Portrait d’un humaniste d’origine juive, amoureux des gens, de cinéma et de photo.

 

Photo représentant Jean-Luc Godard et Henry Chapier au festival de Cannes

Jean-Luc Godard et Henry Chapier au Festival de Cannes

 

Né en 1933 à Bucarest d’un père français, avocat international, et d’une mère d’origine juive autrichienne, actrice, Henry Chapier arrive en France à l’âge de 15 ans, les Français de Roumanie étant expulsés du pays en 1948 par un décret du régime communiste. Il  débute sa carrière de journaliste en écrivant sur le cinéma dans l’hebdomadaire Arts en 1958 avant de rejoindre la rédaction de Combat de 1959 à 1974, où il devient rédacteur en chef des pages « Culture » du journal. Il rejoindra le Quotidien de Paris créé en 1974 par Philippe Tesson, toujours à la tête des pages « Culture », avant d’intégrer la télévision publique à la fin des années 1970 comme éditorialiste culturel, puis comme rédacteur en chef du « Soir 3 », tout en conservant sa casquette de spécialiste cinéma pour la chaîne.

 

 

Salut, Jérusalem

Henry Chapier réalisera également quatre films. Le premier, un moyen-métrage intitulé Un été américain, qu’il cosigne avec la journaliste Anne de Gasperi en 1968, enquête sur la contre-culture américaine. Puis ce sera Sex Power, qui remporte un prix au Festival de Saint-Sébastien de 1970, dont le jury est alors présidé par Fritz Lang. Dans Le Monde, Jacques de Baroncelli en parle comme d’un « itinéraire romantique, voyage au pays des chimères, kaléidoscope de songes et de phantasmes ». Son troisième film, Salut, Jérusalem, dont la bande originale est signée Vangelis, est sélectionné à la Mostra de Venise en 1972. Toujours une enquête, reportage à la fois onirique et réaliste sur la coexistence dans Jérusalem des trois religions monothéistes, accompagné d’une traversée de la Judée, de la découverte de la tribu perdue des Noirs américains et des juifs yéménites. On y voit notamment Joseph Kessel évoquer avec émotion sa découverte de la Palestine. Puis ce sera Amore en 1974, une histoire d’amour prétexte à filmer Venise. Des films marqués par leur époque, emplis d’utopie, pour la plupart restés confidentiels.

 

Le Divan

Mais c’est « Le Divan », émission qu’il crée et anime à partir de 1987, qui le fera connaître et aimer du grand public. Près de 300 personnalités de la politique, des arts et du spectacle, se succèderont sur le divan jaune du psy-journaliste Chapier jusqu’en 1994, qui recueille leurs confidences avec délicatesse et intelligence au son de sa voix aux intonations si particulières. Un succès d’audience phénoménal, avec d’intenses moments de télévision, parmi lesquels Simone Veil évoquant sa déportation, ou encore Gainsbourg refusant de s’allonger.

 

 

Consécration populaire ultime, Henry Chapier se voit parodié en « Henry Papier » par Les Inconnus dans leur hilarant sketch « Cinéma Cinémas » diffusé dans La Télé des Inconnus, où Bernard Campan campe le journaliste avec brio, le trio se moquant gentiment au passage de « l’homosexuel discret », ainsi que le qualifie Le Monde dans son hommage publié hier.

Signé Chapier

Alors que France 3 lui retire son émission, Jean-François Bizot accueille Henry Chapier sur Radio Nova, où il disposera d’une chronique quotidienne de six minutes sur le cinéma, Signé Chapier. L’homme était aussi passionné de photographie, créant au début des années 80 la biennale internationale du Mois de la Photo puis participant à la création, en 1996, de la Maison Européenne de la Photographie à Paris, qu’il présidera jusqu’en décembre 2017.

Alain Granat

Copyright photos : DR

Article publié le 28 janvier 2019. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2019 Jewpop

 

ULYS banner

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Articles similaires

L’interview Jewpop de Roni Alter, nommée aux Victoires de la musique 2019 dans la catégorie meilleur espoir

Nommée aux Victoires de la musique 2019 dans la catégorie meilleur espoir, l’envoûtante chanteuse israélienne […]

Photo représentant Jacques Canetti avec Brassens et Gainsbourg dans les années 60

Jacques Canetti, découvreur-marieur de la chanson française

«Nous rêvions tous que quelqu’un de connu, qui avait de l’influence dans le métier, […]

Photo représentant Henry Chapier et Simone Veil dans l'émission Le Divan

Le divin Henry Chapier

Disparu dimanche 27 janvier à l’âge de 85 ans, Henry Chapier a marqué l’histoire […]

Photo représentant des coupes de cheveux par Vidal Sassson Jewpop

Vidal Sassoon, l’histoire extraordinaire d’un coiffeur juif

Vidal Sassoon est décédé en 2012 âgé de 84 ans à Los Angeles des suites […]