Loading...

Le « Fish and Chips », une recette sépharado-belge ?

Fish and chips

 

La Grande-Bretagne célébrait en 2010 les 150 ans du plat favori des anglais, le mythique Fish and Chips, alliance goûteuse de la frite belge et du poisson frit, ce dernier ayant été introduit au 17ème siècle en Angleterre par des juifs sépharades originaires d’Espagne et du Portugal.

 

Si les spécialistes de l’histoire du Fish and Chips se disputent encore pour déterminer son origine exacte, certains la situant à Londres où Dickens mentionne un « entrepôt de Fish and chips » dans son roman Oliver Twist, d’autres dans le comté de Lancashire, c’est un immigrant juif, Joseph Malin, qui ouvre le premier restaurant londonien de Fish and Chips, en 1860. Nous voici donc en présence d’un des symboles les plus emblématiques du Royaume-Uni, dont les racines n’auraient qu’un lointain rapport avec la culture d’outre-Manche. Un peu comme si le tchoulent, plat non moins emblématique de la cuisine ashkénaze, avait été inventé par des grognards de l’armée napoléonienne.

 

 

 

Mauvais exemple, le  terme yiddish tchoulent viendrait en effet de l’association des mots français chaud et lent, et aurait comme origine un ragoût que les grognards, lors de la retraite de Russie, se mitonnaient pendant leurs pauses dans les shtetls avoisinants. Sa lente cuisson leur permettant de violer en toute quiétude les populations féminines locales, qui malgré cela, conserveront la recette du « chaud-lent » et l’adapteront avec des ingrédients délicats tels que fayots et cou d’oie farci, pour en faire le plat de Shabbat qui régale depuis des générations d’ashkénazes et leurs voisins de table. Le 19ème siècle a finalement été celui de la mondialisation de la cuisine, bien avant l’ère de la food fusion.

 

Sharon Boutboul

 

© photos : DR

Article publié le 18 juin 2018. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2018 Jewpop

 

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Le « Fish and Chips », une recette sépharado-belge ?"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Olivier
Invité

Pété de rire :-))))

Olivier
Invité

Pété de rire :-))))

Florence
Invité

un post qui donne la frite ! :;)

Florence
Invité

un post qui donne la frite ! :;)

Anonymous
Invité

trés diverstissant, entertaining
jean-louis

Anonymous
Invité

trés diverstissant, entertaining
jean-louis

Egarement chronique
Invité

J'adore ce genre d'infos. Tout est dans l'anecdote.

Egarement chronique
Invité

J'adore ce genre d'infos. Tout est dans l'anecdote.

dochoichobeyeu
Invité

Mom mom mom certains la situant à Londres où Dickens mentionne un « entrepôt de Fish and chips » dans son roman Oliver Twist, d’autres dans le comté de Lancashire, c’est un immigrant juif, Joseph Malin, qui ouvre le premier restaurant londonien de Fish and Chips Moa !!!!

wpDiscuz

Articles similaires

Martine fait Kippour

Les célèbres parodies de couvertures d’albums de Martine, et maintenant celles d’Astérix, ne […]

Judeo-feminisme Wonder Woman

Élisabeth Lévy, Peggy Sastre, Yaël Mellul, Raphaël Enthoven : faut-il avoir peur du complot judéo-féministe ?

A priori, oui. La rhétorique de la première ferait pâlir de jalousie n’importe quel […]

Benalla juif twitter

Benalla, il est juif ?

L’affaire Alexandre Benalla affole les réseaux sociaux. Et la question qui taraude certains n’a […]

Mac Miller, disparition d’une étoile du rap

L’annonce hier du décès du rappeur Mac Miller à la suite d’une overdose, à […]