Loading...

Le top 5 des phrases à ne pas dire face au rabbin qui vous demande de prouver votre judéité

 

 

« Et vous d’abord, qu’est-ce qui me prouve que vous êtes juif ? »

 

Allez, j’attends. Vous croyez quoi ? Vous avez une barbe, vous baragouinez quatre mots d’hébreu. Oui, baragouiner, parfaitement. Du coin des femmes en haut, on n’entend rien de ce que vous dites. Alors oui, on la connaît, l’histoire, on lit super vite pour que personne capte rien. Avec moi, ça marche pas. Allez, j’attends. Vous êtes rabbin, et alors ? Dans « K » d’Alexandre Arcady, le Joseph Katz qui a une barbe longue comme le casier judiciaire de Carlos, et ben à la fin du film, on se rend compte qu’en fait c’est un ancien SS. Ah Ah… ça te la coupe hein ? On me la fait pas à moi.

 

 

« Par rapport aux critères nazis, vous vous situez où exactement ? »

 

Avoir une mère juive, donc qui a elle-même une mère juive. Ah ouais. C’est vachement plus restreint que le IIIe Reich. Non, parce que bêtement, moi je pensais que vous vous étiez mis d’accord avec eux. Non… Tant pis. C’est con parce que selon la loi du 15 septembre 1935,  je colle aux critères de « juif ». Ben si, j’ai trois grands-parents juifs, je suis mariée à un juif. Civilement, civilement, arrêtez de chipoter, je suis suffisamment mariée pour me taper son linge et lui faire à bouffer.  Bon, donc, si je comprends bien, en 42 j’aurais été bonne pour le Vel d’Hiv, correspondance à Drancy, mais pour vous, ça colle pas. Ok, ok. De toute façon, vous les Juifs, faut toujours que vous en fassiez plus que les autres. Ca va vous jouer des tours un de ces quatre.

 

 

 « C’est moi qui ai financé la réfection de la synagogue »

 

Ah, vous êtes déjà au courant. Non, ça m’a fait plaisir… ça n’a pas de rapport ? Moi j’en vois bien un, mais si vous le dites. Franchement je vous trouve un peu dur. Mais non je ne regrette pas, je constate juste que vous étiez plus ouvert à la discussion quand il s’agissait de choisir le parquet. Ben quand même, du point de Hongrie. Ah ben pardon. Je sais que vous n’avez pas fait vœu de pauvreté mais bon.

 

 

« Ce qui compte, c’est que je me sente juive dans mon cœur »

 

Mère juive ou pas, on s’en fout. C’est quoi ces règles à la con. Allez, soyez courageux un peu. Vous avez peur de quoi ? De pas être réélu en 2012. Mais je vais vous dire, tout ça c’est des conneries. Vous le savez, je le sais et tout le monde le sait. Ayez le courage de briser ce tabou. L’histoire retiendra votre nom, rabbin Elhannan Cohen. Elhannan… C’est dur quand même. Vous avez un deuxième prénom ? Peu importe, une chose est sûre, à côté de vous, Moïse qui a ouvert la mer Rouge, il peut aller jouer aux osselets avec Jésus. Bon parlons peu, parlons bien, vous n’avez pas fait vœu de chasteté, vous faites quoi ce soir ? Réglons tout ça autour d’un dîner. Un restaurant casher bien sûr.

 

 

« Sur mon passeport, comme vous pouvez le voir, je vais tous les étés en Israël »

 

Comment ça, ce n’est absolument pas une preuve. Vous avez vu le prix des billets inversement proportionnel à la qualité de leur accueil ? Franchement, si je n’étais pas juive, vous pensez vraiment que je m’infligerais tout ça. Mais enfin je suis juive… Tenez, dans l’avion, je me lève au moment précis où le steward demande qu’on attende l’arrêt complet de l’appareil. J’ai lu tous les bouquins de Marc Lévy. Je suis allée voir 2 fois la pièce « Le Prénom » avec Patrick Bruel. Quand j’entends un sketch d’Elie et Dieudonné sur « Rire et Chansons », je change de fréquence ou je rigole à une vanne sur deux, ça dépend. J’ai voté Sarkozy en 2007 et je crois même que je pourrais revoter pour lui en 2012. A chaque fois qu’il y a des manifestations de soutien à Israël, on y va avec les enfants, même si on sait que ça ne sert à rien. Et puis je me sens pas bien en France, ça prouve bien que je suis juive, merde !

 

The SefWoman

 

Ma philosophie se situe entre « A Kippour tout le monde pardonne, sauf moi » (Raymond Bettoun) et « Dieu n’existe pas, mais nous sommes son peuple » (Woody Allen)

 

Abonnez-vous au compte Twitter de The SefWoman

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Le top 5 des phrases à ne pas dire face au rabbin qui vous demande de prouver votre judéité"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
trackback

[…] Le top 5 des phrases à ne pas dire face au rabbin qui vous demande de prouver votre judéité Ah, vous êtes déjà au courant. Non, ça m’a fait plaisir… ça n’a pas de rapport ? Moi j’en vois bien un, mais si vous le dites. […]

trackback

[…] Le top 5 des phrases à ne pas dire face au rabbin qui vous demande de prouver votre judéité Ah, vous êtes déjà au courant. Non, ça m’a fait plaisir… ça n’a pas de rapport ? Moi j’en vois bien un, mais si vous le dites. […]

wpDiscuz

Articles similaires

« Les juifs américains » d’André Kaspi

«Un américain a toujours deux patries, celle qu’il a quittée et les États-Unis». De […]

Columbo découvre l’Amérique

En 1899, paraissait un ouvrage qui fera date dans l’histoire de la […]

10 photos inoubliables du ghetto de Lodz

C’est grâce à son appareil photo qu’Henrik Ross survécut à la Shoah. Il fut […]

Mickey à Gurs

«Mickey à Gurs» est un magnifique cénotaphe pour un artiste disparu, et une poignante […]