Loading...

Les 4 déguisements à éviter à Pourim

 

 

Un jour il faudra dire à nos amis trentenaires et quadras que la soirée déguisée – ce grand classique surtout en cette période de Pourim  – c’est UNE GROSSE TANNÉE ! Non mais sérieux, il faut les voir t’annoncer fièrement «mais attention y a un dress code, on fait un truc spécial Skyfall. Tenue de soirée o-bli-ga-toi-re !». À ce moment là, un tas de questions m’assaillent («Mais d’où vient ce besoin régressif de se travestir ?», «Skyfall, ben heureusement qu’il n’a pas organisé sa fête à l’occasion de la sortie de la guerre du feu…», «Finalement, avec ce mec, on est pas vraiment ami ?»). Alors comme je sais que l’année dernière, tu as juré de ne pas remettre cette vieille djellaba qu’on se transmet chez toi de générations en générations, tu vas chercher l’originalité. Fais gaffe quand même, y a quelques déguisements à éviter.

 

 

La Bunny :

 

 

 

Pourquoi ça peut te paraître une bonne idée : T’es bien foutue depuis toujours, ou alors t’as perdu 30 kilos (et ton haleine) grâce à Dukan. Dans les deux cas, tu te dis «autant en profiter et maintenant !». En plus, tu es sûre que personne n’aura l’audace de porter le même déguisement que toi.

 

Pourquoi c’est une très mauvaise idée : d’abord réfléchis. Tu ne vas pas te télé-transporter jusqu’à la fête. Tu vas devoir y aller. Cherche pas, même en taxi ou en allant direct de ton appart à ton parking, tu vas croiser des gens. Imagine la gueule de ton voisin quand il va tomber nez-à-nez sur toi, la fille qui lui dit jamais bonjour, qui a bouché deux fois le conduit du vide-ordures avec des boîtes de pizza à emporter, en bas résille avec juste un trench et des oreilles de lapin. Arrivée sur place, pensant ton calvaire prendre fin, tu feras certes un effet-bœuf les 5 premières minutes, mais tu auras l’air un peu conne quand le maître des lieux lancera à la cantonade : «Allez les filles d’un côté, les garçons de l’autre. Y a le rabbin qui arrive pour une lecture de la méguila».

 

 

 

La mariée :

 

 

Pourquoi ça peut te paraître une bonne idée : tu l’as dans ton placard, tu ne connais personne qui aura un déguisement qui lui a coûté 4 500 euros. Ça te permettra de remonter le temps et de raviver la flamme avec ton mari. Ah oui, parce que si t’es célibataire, ne pense pas même à l’option d’emprunter celle de ta sœur. Les mecs flippent déjà quand ils entendent la phrase «et si on partait en week-end ?», alors voir débarquer une fille en robe de mariée… C’est un peu vécu comme récupérer une valise pleine de shit juste avant le passage à la douane thaïlandaise.

 

Pourquoi c’est une très mauvaise idée : parce que d’abord, on va arrêter de se la raconter, les filles qui arrivent encore à rentrer dedans sont aussi nombreuses que celles qui peuvent attester sur la bible avoir couché avec Georges Michaël. En plus, elle est un peu comme ta virginité, son blanc a foutu le camp. Bref, elle est bonne pour le pressing. Et puis toi aussi, t’es bonne pour le ravalement de façade. A moins de passer la journée à enchaîner esthéticienne, coiffeur et maquilleur, tu seras aussi seyante qu’un SDF en Weston à pompons.

 

 

Le rabbin :

 

 

Pourquoi ça peut te paraître une bonne idée : c’est simple et facile à faire. Un costume un peu trop grand et mal coupé. Une barbe à coller et un chapeau. Le tour est joué. T’es trop content de toi.

 

Pourquoi c’est une très mauvaise idée : parce que dehors, si Bunny risque se faire violer, toi, tu risques de te prendre un mauvais coup. Quoi, t’habites pas la Courneuve ? Toi, t’as pas encore lu le dernier rapport du Service de Protection de la Communauté Juive. Ce serait ballot de venir grossir inutilement les statistiques. Au pire, donc, tu vas te retrouver avec 10 jours d’ITT. Tu résides à Sarcelles ou dans le XIXe ?  Ben, t’es bon pour te faire alpaguer par 9 mecs qui cherchent à boucler le minyan. Toi qui lis en phonétique la prière, ça va leur faire bizarre. Mais attends, il peut t’arriver pire que ça.  Tu peux aussi te faire alpaguer par une famille endeuillée qui cherche un rabbin pour veiller leur mort juste dans ton immeuble. On t’accueillera comme le Messie et tu imagines bien qu’avec ton accoutrement, la phrase «je ne peux pas, je suis attendu pour une soirée où je comptais, si tout va bien, ne pas dormir sur la béquille» n’est pas envisageable. Non, même si tu rajoutes «si Dieu veut».

 

 

 

Le  nazi :

 

 

Pourquoi ça peut te paraître une bonne idée : l’an dernier, t’étais en Superman, y a deux ans en Spiderman, et y a trois ans en Batman. Comme tout le monde t’attends en X Men, ta femme pense que t’es aussi prévisible qu’un train de banlieue. Tu te dis que cette année, tu vas frapper fort. Tu vas faire parler ton côté provoc’, ce sera en plus une bonne occasion de tester l’humour de ceux très nombreux qui crient haut et fort «on peut rire de tout et bla bla bla».

 

Pourquoi c’est une très mauvaise idée : premier problème, va falloir le trouver le costume de Goebbels. Si tu le trouve, y a de grandes chances qu’il soit d’époque et qu’il ait servi. Quand tu règleras le-dit commerçant, t’étonnes pas qu’il te propose un exemplaire de Mein Kampf et du Protocole des Sages de Sion, à moins qu’il s’étrangle en découvrant ton patronyme. C’est vrai, c’est pas tous les jours qu’il fait affaire avec un «Benichou». Autre problème de taille,  tu ne le sais pas encore, mais la belle-mère du pote chez qui tu vas sera présente. Enfant cachée, elle a perdu ses parents à Birkenau. Elle vient de publier un témoignage à compte d’auteur, il est en bonne place dans la bibliothèque de tes hôtes. N’essaie même pas de lui en acheter un pour te faire pardonner en lui glissant «allez, un peu de second degré».

 

 

The SefWoman

Ma philosophie se situe entre « A Kippour tout le monde pardonne, sauf moi » (Raymond Bettoun) et « Dieu n’existe pas, mais nous sommes son peuple » (Woody Allen)

 

 

taglitbis

 

Abonnez-vous au compte Twitter de The SefWoman

The SefWoman sur Facebook

Retrouvez toutes les chroniques de The SefWoman sur Jewpop

 

Article publié le 20 mars 2016. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2016 Jewpop

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Articles similaires

« Les juifs américains » d’André Kaspi

«Un américain a toujours deux patries, celle qu’il a quittée et les États-Unis». De […]

Columbo découvre l’Amérique

En 1899, paraissait un ouvrage qui fera date dans l’histoire de la […]

10 photos inoubliables du ghetto de Lodz

C’est grâce à son appareil photo qu’Henrik Ross survécut à la Shoah. Il fut […]

Mickey à Gurs

«Mickey à Gurs» est un magnifique cénotaphe pour un artiste disparu, et une poignante […]