Loading...

Michaël Greilsammer en concert à Paris le 21 mars avec l’ECUJE

Michael Greilsammer Shimrit concert Jewpop

 

À l’occasion des 70 ans de l’État d’Israël et de l’année croisée France-Israël, l’Espace Culturel Universitaire Juif d’Europe organise un concert avec le violoniste-chanteur israélien Michaël Greilsammer le 21 mars à la salle Rossini à Paris. L’occasion pour Jewpop de vous faire découvrir cet artiste hors-norme, emblématique du terme « fusion » et de la diversité musicale israélienne.

 

Michael greilsammer concert

 

Nourri de reggae, de chanson française et israélienne, de pop, et de world music, Michaël Greilsammer a créé un univers unique qui ne manquera pas de séduire le public parisien. Portrait d’un musicien au background classique, mais pas si classique que ça.

 

Michaël Greilsammer est né à Jérusalem en 1981, dans une famille originaire de France et de Belgique. Une « mélodie du bonheur » à l’israélienne, avec des parents professeurs d’université qui ont transmis à leurs cinq fils leur amour de la musique. La fratrie en a fait son métier. De David, l’aîné, pianiste renommé pour ses interprétations de Mozart et directeur musical de l’Orchestre de chambre de Genève, à Michaël et ses dreadlocks, le spectre est large. Ce dernier a choisi le violon et après un cursus classique, a pris une autre direction musicale. D’abord côté celtique, avec le groupe Black Velvet, puis de la pop israélienne, mariant son archet à l’univers de stars locales comme Berry Sakharof, Alma Zohar, Alon Oleartchik,et Mosh Ben-Ari.

 

 

Son premier album, Mitorer – Je me réveille, est signé en 2009 par le label français Naïve (celui de… Carla Bruni !), avec deux singles en forte rotation radio, Ishti Hayekara et Yalla Boi (J’t’emmène au vent), qui lui ouvrent les portes de la scène internationale et des premières parties de concert pour Amadou et Mariam, Macy Gray et Ziggy Marley, ainsi que des collaborations avec des musiciens irlandais renommés tels que John McSherry et Emer Mayock.

 

 

Il publie son deuxième album, B Paris, sur le label israélien The 8th note, en compagnie de son épouse Shimrit qui l’accompagne au chant. Le titre Tou dou dou  (à ne pas confondre avec Tou tou you tou, le générique culte de Gym Tonic !) sera choisi lors des pré-sélections du Concours de l’Eurovision pour représenter Israël.

 

 

L’artiste poursuit ses aventures musicales, entre son power trio rock « Nonprofitband » et un hommage musical à l’immense artiste israélien Shlomo Carlebach, projet avec lequel il tourne aux USA. Jewpop avait publié, à l’occasion du 66ème anniversaire de l’État hébreu, son excellent et très drôle mash-up de la Hatikva et de la musique générique de la série Game of Thrones, qui avait alors dépassé les 200 000 vues sur YouTube en moins de quelques jours !

 

 

« Aujourd’hui, ma génération n’en peut plus de la politique. Nous voulons chanter ensemble des lendemains de vie » déclarait il y a peu Michaël Greilsammer au Figaro. En invitant à Paris un artiste particulièrement original et symbole d’une jeunesse israélienne ouverte au monde, l’ECUJE affiche clairement sa volonté de faire évoluer l’image et les activités de l’historique Centre communautaire parisien de la rue Lafayette, qui prendront un nouveau tournant cette année. Le musicien sera avec Shimrit sur la scène de la salle Rossini, pour offrir au public parisien un concert plein de joie, de sensibilité et de groove, où l’hébreu se mêlera au français au son de l’exubérant et virtuose violon de Michaël « Sunshine » Greilsammer !

 

Lou Lévy

 

Infos pratiques :

Concert de Michaël Greilsammer le 21 mars 2018, de 19h30 à 22h

Salle Rossini, Mairie du 9ème – 6 rue Drouot 75009 Paris

Réservations en ligne ici

Le site de l’ECUJE

 

© photos : Ronen Goldman

Article publié le 15 mars 2018. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2018 Jewpop

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Articles similaires

Abby Stein photo Benyamin Reich

Mais qui est donc Abby Stein ?

Who the fuck is Abby Stein ? J’aurais aimé que mon article s’intitule comme […]

Lior Raz

L’interview Jewpop de Lior Raz,
Doron dans la série « Fauda »

De passage à Paris ce week-end, Lior Raz a accepté de répondre aux questions […]

Claude Lanzmann

Claude Lanzmann, disparition d’un géant, héraut de la Shoah

À l’heure où les derniers rescapés de la Shoah nous quittent, il est essentiel […]

David Goldblatt

David Goldblatt, l’homme qui photographia l’apartheid en noir et blanc

David Goldblatt, « père de la photographie sud-africaine » comme on le surnommait, est décédé lundi […]