Loading...

Moi, présidente du Consistoire de Paris…

 

 

… J’irai fêter ma victoire à «L’As du Fallafel» avec tous les artisans de ma réussite. Pour la première fois, le mec à l’entrée nous dira pas «c’est bon, je vous donne un ticket, y a 50 minutes d’attente», on passera plus de temps à l’intérieur que sur le trottoir. Tous mes proches seront là, même ceux avec qui je suis fâchée, surtout ceux avec qui je suis fâchée.

 

… Je révolutionnerai la cacherout en faisant rentrer le Nutella sur la liste des produits autorisés et ce pour 90 ans, oui comme les concessions mortuaires. Concernant les autres produits présents dans la liste avec la même assiduité que le corps enseignant, je propose tout simplement un référendum. C’est ce que j’appelle la démocratie alimentaire participative.

 

… Je demanderai aux administrateurs du Consistoire de démissionner de tous leurs autres mandats. Dans le cas contraire, ils sont virés. Les mecs, c’est plus des cartes de visites qu’ils ont, c’est des CV de 4 pages. A chacune de leur absence en conseil, ils seront punis. Les châtiments seront proportionnels au niveau d’absentéisme.

1 absence : organiser la quête après les cérémonies de mariage de sa propre fille (la honte).

2 absences : récurer le mikvé de République (non, pas quand y a les femmes, espèces de pervers).

3 absences : débarrasser la salle après la séouda du samedi midi.

4 absences : faire un discours à la Teba sans employer les mots «moi» et «je».

 

… Je ferai rentrer le CRIF dans le Consistoire. Oui, je viens d’être élue présidente, c’est pas pour aller donner les clés de la baraque à Roger Cukierman. Après qu’il ait fait allégeance à ma personne lors d’une cérémonie intime à La Victoire, un dimanche 11h, retransmise en direct dans «La Source de Vie» sur France 2, je lui expliquerai que la cacherout c’est ma partie. On va pas se laisser emmerder par des mecs qui savent même pas où se trouve Berbèche.

 

… Je dirais oui à tout et tout le monde : à ceux qui, tels des condamnés en sursis, attendent dans le couloir du service des conversions, au mariage entre cousins, entre un Cohen et une divorcée, entre un Cohen et une convertie. Et d’ailleurs, parce que c’est plus possible ce traitement de faveur, je mettrai fin au statut des Cohen.  Cohen = Elbaz = Amram, même combat.

 

… J’abolirai la ségrégation synagoguale : parce qu’en 2013, il est aberrant qu’un juif soit obligé d’aller prier dans une synagogue marocaine ou tripolitaine alors qu’il est né à Paris de parents tangerois. Pour lui, le fossé est parfois aussi grand que s’il ouvrait son sidour dans un temple bouddhiste. Il n’y aura plus de rites, plus de chants, plus d’air, la prière, juste la prière. Oui je sais, on va se faire chier, mais moi la syna, je m’en fous, j’y vais pas.

 

… Je privatiserai l’abattage rituel et je vendrai la licence à Leclerc pour qu’il casse les prix. Je vendrais une licence casher à McDo. Je donnerais la Téouda à Jean-François Piège et j’ouvrirai une commission d’enquête sur la consommation des crevettes casher. Vous savez, ces trucs à mi-chemin entre la quenelle et le chewing gum, qui ont vaguement le goût de surimi. Ils sont à la crevette ce que la chaussure orthopédique est à la chaussure. Alors soit on autorise les vraies crevettes, soit on interdit ces merdes. Je doute que, comme en Bretagne, on frise la révolution populaire.

 

… Je créerai un service de voiturier devant toutes les synagogues dimanches jours de mariages : parce que la mariée, elle s’en fout, on la dépose. Mais nous, on tourne comme des damnés pour trouver une place. On a déjà galéré pour arriver là avec les voies sur berges fermées pour deux cyclistes et un aficionado du roller. La seule fois où je suis arrivée à l’heure, c’était le chamach qui était dépassé. Le mariage de 14h affichait 30 minutes de retard. La mariée de 15h était l’ex du marié de 14h. Y avait une ambiance électrique entre les 4 familles. On se serait cru à «4 mariages pour une lune de miel» qui aurait muté avec un jeu de cache-cache.

 

… Je nommerai Delphine Horvilleur Grand rabbin de France. Quand, elle et moi, on viendra défendre la circoncision auprès des élus (maires, députés, ministres et président de la République), je suis certaine qu’ils nous écouteront. Je l’ai lu dans «Glamour», les hommes adorent les filles qui parlent de sexe.

 

Alors, le 24 novembre, plus une hésitation : VOTEZ POUR MOI !

The SefWoman

Ma philosophie se situe entre « A Kippour tout le monde pardonne, sauf moi » (Raymond Bettoun) et « Dieu n’existe pas, mais nous sommes son peuple » (Woody Allen)

 

 

Abonnez-vous au compte Twitter de The SefWoman

The SefWoman sur Facebook

Retrouvez toutes les chroniques de The SefWoman sur Jewpop

© photos : DR

Article publié le 12 novembre 2013. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2013 Jewpop

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Articles similaires

Les belles israéliennes des années 70 dans Playboy

Après notre article sur « Les filles d’Israël » vues par le magazine LUI en 1971, […]

Céline, voyage au bout de nazi

Avec « Céline, La race, Le Juif. Légende littéraire et vérité historique » publié le 6 […]

L’Ego mon jeu préféré, ou La vérité si je veux

L’Ego, mon jeu préféré, co-écrit par Audrey Nataf et Johanne Toledano, expose une galerie […]

Fuck America

À 84 ans, Edgar Hilsenrath connaît enfin en France une notoriété largement méritée. Son éditeur, […]