Loading...

Noémie Sylberg lance Pipinpon,
pour apprendre les gestes qui peuvent sauver vos enfants

 

Noémie Sylberg est une jeune maman juive ashkénaze. Double peine pour cette ex-avocate, qui a quitté la robe pour lancer Pipinpon, des formations dédiées à l’apprentissage des gestes de premiers secours aux enfants en cas d’accidents domestiques, et à leur prévention. Une initiative particulièrement bienvenue, qui nous a donné envie d’en savoir plus sur la fondatrice de ce projet d’utilité publique, avec son interview Jewpop !

 

nl-photo

 

 

Jewpop :  Noémie, en regardant la vidéo de présentation de Pipinpon, on a noté qu’en premier numéro d’urgence en cas de problème avec ta fille, tu avais celui de ta mère. Elle est pompier, ou tu avais tendance à avaler de l’eau de javel enfant ?

Noémie Sylberg : Même si ma mère est une Supermaman, les secours m’ont bien expliquée qu’elle ne les remplacerait jamais… J’ai beaucoup pleuré, ma mère s’est vexée mais j’ai fini par les écouter ! Comme je le dis sur cette vidéo, les parents ne sont malheureusement jamais à l’abri d’un danger avec des jeunes enfants, et a fortiori avec des nourrissons. Quel numéro composer, quels gestes réaliser, quel comportement adopter ?

Si un accident arrive, il faut savoir réagir vite et de façon utile en attendant l’arrivée des secours. C’est le rôle des initiations que nous proposons : prévenir les accidents domestiques et savoir pratiquer les gestes de premiers secours en cas de besoin (fausse route, malaise, saignements, arrêt cardiaque…). Bref, on appelle sa mère… mais après !

 

illustration-desobstruction

 

Jewpop :  En consultant ton profil dans la section équipe du site, on apprend que tu as été avocate pendant 10 ans. Tu nous ferais pas une petite crise post-ado là ? Pour tes parents aussi, c’était “ma fille, tu seras avocate ou médecin !” ?

Noémie : Quand je suis tombée enceinte de ma fille, j’ai voulu me former aux gestes de premiers secours car je n’y connaissais rien. J’ai questionné mon entourage et j’ai réalisé que très peu de parents maîtrisent ces gestes, pas même les ashkénazes ! Alors j’ai décidé de faire une mitsva, j’ai quitté le Barreau et j’ai créé Pipinpon !

Pour joindre l’utile à l’agréable, nos initiations se déroulent dans des lieux ludiques et accueillants, liés à l’univers des enfants, un peu partout dans Paris. Mais elles peuvent aussi être organisées à domicile pour un groupe d’amis ou une famille. Elles sont animées par des moniteurs de secourisme dans une ambiance agréable, ce qui permet de dédramatiser le côté anxiogène du secourisme. Elles durent 3h et le tarif est de 90€/personne.

Pour répondre à ta question, ce n’était donc pas une crise d’adolescence et je dois t’avouer que mon père n’était pas content que je rende ma robe d’avocat, mais j’ai compensé et j’ai épousé un avocat !

 

illustration-page-de-garde

 

Jewpop : Sylberg, c’est ashkénaze, non ? C’est la transmission des névroses de tes parents qui t’a motivée à lancer ton projet ? Plus sérieusement, comment expliques-tu que l’apprentissage des notions élémentaires de secourisme ne soit pas obligatoire et généralisé ?

Noémie : Malheureusement, les français sont très peu formés par rapport à d’autres pays (Norvège, Autriche, États-Unis par exemple) où la population est sensibilisée aux gestes de premiers secours. Le label « grande cause nationale » a d’ailleurs été attribué aux premiers secours cette année. Depuis les attentats, la France tente d’inciter les citoyens à se former aux gestes de premiers secours. On suit la même démarche mais nous nous adressons particulièrement à l’entourage de l’enfant : parents, grands-parents, nounous.

Quel parent n’a jamais fait un tour aux urgences ? Chaque minute est cruciale en attendant l’arrivée des secours, il faut savoir quoi faire, c’est le rôle de Pipinpon.

Quant à mon côté ashkénaze, ce projet m’a aidée à atténuer mes angoisses maternelles ; pour les autres, je continuer de me soigner !

 

Jewpop : Pipinpon propose d’initier aussi les nounous aux gestes de premiers secours. Vous avez des animateurs qui parlent couramment philippin ?

Noémie : Personne n’a répondu à cette petite annonce ! Heureusement pour le recrutement de Pipinpon, la plupart des nounous non francophones (et donc philippines, pour ne pas les citer !) parlent un anglais parfait. C’est pour cette raison que nous avons dans notre équipe des moniteurs bilingues anglais.

 

Entretien réalisé par Alain Granat

 

Le site de Pipinpon : https://www.pipinpon.fr/

Contacter l’équipe Pipinpon

Réserver les prochaines séances d’initiations Pipinpon

 

NDLR : Pipinpon se décline aussi en livre, Le Guide des premiers secours pour nourrissons et enfants (éd. Marabout), un excellent cadeau de naissance à faire aux jeunes parents !

 

© photo et illustrations : Pipinpon / DR

Article publié le 12 septembre 2018. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2018 Jewpop

 

Visuel campagne appel à dons MAHJ

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Noémie Sylberg lance Pipinpon,
pour apprendre les gestes qui peuvent sauver vos enfants"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
trackback

[…] Découvrer l’interview de PIPINPON pour JEWPOP […]

trackback

[…] Découvrer l’interview de PIPINPON pour JEWPOP […]

wpDiscuz

Articles similaires

journal Herut Jewpop

Voix sépharades oubliées : sionisme et conflit judéo-arabe

À l’aube du XXe siècle, les sépharades constituaient l’élite intellectuelle juive locale du yichouv […]

Silas Hardoon Jewpop

Silas Hardoon, le nabab juif de Shangaï

L’incroyable saga de Silas Hardoon, juif irakien émigré en Chine à la fin du […]

Noémie Sylberg lance Pipinpon,
pour apprendre les gestes qui peuvent sauver vos enfants

Noémie Sylberg est une jeune maman juive ashkénaze. Double peine pour cette ex-avocate, qui […]

The Incredible Freud

La philosophie juive comme guide de vie. Episode 3, Freud

«J’ai une réponse, j’ai une réponse ! – Qui a la question ?». Maïmonide, Spinoza, […]