Loading...

Rachel Weisz, James Bombe Girl

 

 

On est fans de Rachel Weisz chez Jewpop. Pas seulement pour son immense talent d’actrice. Pas uniquement parce qu’elle donne de sa personne dans certains de ses films (voir plus bas les extraits choisis par la rédaction). Pas non plus parce qu’elle forme le couple british le plus sexy depuis sa love affair avec Daniel 007 Craig.

 

Mais parce qu’elle est aussi capable d’exploser à grands coups de latte la Mère de toutes les brutes, lors d’une époustouflante course-poursuite à moto au coeur de Manille, dans le récent « Jason Bourne. L’héritage ». Rachel est une superbe actrice, belle et intelligente, elle le sait, et faut pas venir lui chercher des poux dans sa sublime chevelure. Une Jewish princess dans toute sa splendeur, quoi.

 

Rachel n’hésite pas à participer à des oeuvres caritatives. Elle a le coeur sur la main.

 

Une troublante ressemblance avec la mythique Jacqueline Bisset, non ? Mais Rachel n’est jamais sortie avec Vincent Perez, elle !

 

 Parfois, Rachel se mordille les ongles. Elle est une fille comme les autres.

 

Admirez le raffinement du travail de broderie qui orne cette sublime robe. On aime moins le fil qui pendouille dans le dos. Ca fait négligé.

 

Sur la guêpière, rien à dire, elle est très bien portée. Par contre, côté parquet, Rachel devrait s’offrir un petit coup de ponçage, ça lui ferait pas de mal.

 

« C’est super, d’être comparée à Ingrid Bergman ! » s’exclame Rachel, « je l’adore, elle est trop classe ! ». Ok Rachel, mais franchement, tu crois que c’est classe, de poser à moitié à poil en déshabillé kaki ? La Bergman n’aurait jamais fait ça. Et puis c’est quoi, ce look Adjani ? Reprends-toi Rachel !

 

 

Le problème avec les meufs comme Rachel, qui se la pètent quand même un peu, il faut bien l’avouer, c’est qu’elles n’écoutent jamais leur maman. Cent fois qu’elle lui a dit, sa mère, « Rachel, enlève tes pompes quand tu t’allonges sur le canapé, bordel ! ». Mais Rachel, rien à foutre. Une vraie putain de Jewish Princess…

 

 

On vous parlait de Vincent Perez, acteur au jeu particulièrement expressif, comme on peut le constater dans cette scène culte de l’oubliable « Au coeur de la tourmente » (1997), qui a fortement inspiré le duo Loana / Jean-Edouard. Rachel n’hésite pas à mouiller le maillot !

 

 

 

Rachel aime les ambiances aquatiques. Avant de connaître un succès amplement mérité sur grand écran, la télé lui apporte un début de notoriété bien méritée dans la série écossaise « The Advocates » (1992), avec cette scène de baignoire qui vaut largement la douche (écossaise) de Psychose. Ne nous demandez pas d’explications sur le montage très étrange qui suit, où vous reconnaîtrez également l’acteur Robert Carlyle.

 

 

 

La décence m’interdit enfin de vous présenter ici la scène choisie par l’ensemble des mâles de la rédaction, extraite du film I want you. Ou du bon usage du canapé Chesterfield.

 

Lara Granat

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Articles similaires

Il était une voix… Albert Simon

Décédé le 5 juillet 2013 à l’âge de 93 ans, Albert Simon restera l’une […]

« Les juifs américains » d’André Kaspi

«Un américain a toujours deux patries, celle qu’il a quittée et les États-Unis». De […]

Columbo découvre l’Amérique

En 1899, paraissait un ouvrage qui fera date dans l’histoire de la […]

10 photos inoubliables du ghetto de Lodz

C’est grâce à son appareil photo qu’Henrik Ross survécut à la Shoah. Il fut […]