Loading...

Sacha Baron Cohen, le coach des
trous du cul américains

Erran Morad Sacha baron Cohen

Depuis le 15 juillet, Sacha Baron Cohen ridiculise l’Amérique conservatrice, les membres de la NRA et Sarah Palin, en se mettant dans la peau d’improbables et hilarants personnages, parmi lesquels celui du « Terminator de terroristes » israélien Erran Morad, ex-officier du Mossad à l’accent sabra-nglais à couper au couteau (de chasse) dans sa nouvelle série Who is America ?, produite par la chaîne Showtime.

Erran Morad Philip Van Cleave

Dans son premier épisode mettant en scène le capitaine Erran Morad, le comédien a réussi à convaincre plusieurs représentants républicains du Congrès de promouvoir face caméra, sans ciller, une campagne pour apprendre aux enfants américains à se servir d’armes à feu dès l’âge de 3 ans, à la maternelle. Piégeant un célèbre militant d’une association pro-armes, Philip Van Cleave, il lui fait réaliser un tutorial pour expliquer aux enfants comment tirer sur un individu, brandissant des armes à feu en forme de… peluches !

Mais c’est avec Jason Spencer, élu républicain de l’assemblée locale de Géorgie, que Baron Cohen a réalisé une hallucinante vidéo, qui a fait réagir tant le parti républicain que les réseaux sociaux américains. L’élu, connu pour ses saillies racistes envers les Noirs et les Musulmans, a accepté de participer à une vidéo de « formation antiterroriste ». Le résultat dépasse toutes les espérances pour Morad-Cohen. Des moments d’une gêne absolue s’enchaînent, entre hurlements par l’élu républicain du «n-word», autrement dit «nigger» (nègre), une imitation d’un touriste chinois qui ferait passer – dans le même registre – Kev Adams pour un génie comique, et le fessier dénudé de Spencer, convaincu par l’expert du Mossad que cela permet d’ «intimider les terroristes» qui ont «peur d’être vus comme homosexuels». Le tollé n’a pas tardé après la diffusion de cet épisode, le président de l’assemblée de Géorgie, David Ralston, déclarant que Spencer devrait «démissionner immédiatement» tandis que le gouverneur de l’État, Nathan Deal, a dit être «attristé et dégoûté» par Jason Spencer. Ce dernier a d’abord refusé de démissionner, accusant Sacha Baron Cohen d’avoir « profité de sa peur que sa famille soit attaquée », avant d’annoncer finalement hier sa démission.

La suite au prochain épisode*…

Alexandre Gilbert

*La série est diffusée en France sur Canal+décalé

Lire toutes les chroniques d’Alexandre Gilbert sur Jewpop

© photos : YouTube/ Showtime / DR

Article publié le 25 juillet 2018. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2018 Jewpop

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Sacha Baron Cohen, le coach des
trous du cul américains"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
El Xav
Invité

Hallucinan ! Hillarant ! Gênant !et triste !. Je ne connaissais pas cet acteur, ce gars là est un réactif à gros cons, en leurs présences ils étincellent. Quel talent ! Quelle abyssale stupidité chez ses cibles qui sont aussi tordus que les idées qu’ils défendent.

wpDiscuz

Articles similaires

René Abiteboul achète des places pour l’office de Kippour au Palais des Congrès #JewpopJokesPhone

René Abiteboul s’y prend vraiment tard pour acheter ses places à l’office de Kippour […]

Mac Miller, disparition d’une étoile du rap

L’annonce hier du décès du rappeur Mac Miller à la suite d’une overdose, à […]

Vidéos Ouman Rosh Hashana

Vidéos de Rosh Hashana 5779/2018 :
le meilleur du pire

Comme chaque année, Jewpop a sélectionné les meilleures et bien sûr pires vidéos de […]

Johanna Shimkus Peter Basch

Joanna Shimkus, étoile filante des sixties

Le public français la découvre dans Les Aventuriers de Robert Enrico en 1967. Arte […]