Loading...

Shepard Fairey,
un nazi qui vous veut du bien

Shepard Fairey JewPop

 

Tout le monde le sait. Jacques Chirac est devenu président de la république en 1995 grâce aux Guignols de l’info et Barack Obama, premier président afro-américain, grâce à la campagne d’affichage du street artist Franck Shepard Fairey, aka Obey Giant. Depuis 2015, François Hollande puis Emmanuel Macron trônent à la droite de Shepard the Giant au Palais de l’Élysée.

 

 

Fan des Sex Pistols, il a réalisé l’artwork d’albums des groupes de hard rock Led Zeppelin et Smashing Pumpkins.

 

 

 

Il s’essaye aussi aux affiches de films avec Walk the line et Rebel Music.

 

Walk The Line Obey Giant JewPop

Rebel Music Obey Giant JewPop

 

Il bat même un record du monde en 2017 : 191 476 €.

 

Obey Giant record JewPop

 

Fidèle à l’idéologie hygiéniste, il est militant écolo, et durant la COP21, accroche sa boule sous les jupons de la Dame de fer.

 

Obey Giant Cop21 JewPop

 

Inspiré par le livre « 1984 » de George Orwell, il théorise l’Art Propaganda dans un manifeste publié en 1990 : une vision phénoménologique au sens de Martin Heidegger.

 

Manifeste Obey Giant JewPop

 

Il est prêt pour le long combat du théoricien de la fabrique du consentement, le linguiste Noam Chomsky.

 

Noam Chomsky Obey Giant JewPop

 

Incontournable durant la campagne présidentielle américaine de 2016, Bernie Sanders fait appel à lui pour contrer Donald Trump.

 

Bernie Sanders Obey Giant JewPop

 

 

Ce qui lui vaut d’être taxé en toute mauvaise foi par ses adversaires très « America first » d’artiste inspiré de l’esthétique « nazi chic ». Bernie perd, Trump triomphe grâce à la mauvaise volonté de Steve Bannon et son site Breitbart, et les frasques situationnistes de l’activiste ne fonctionnent plus.

 

Obey Giant Nazi Chic JewPop

 

Obey dit qu’on écrit souvent « Fuck you nazis » sur ses affiches et raconte : « les parents d’un de mes amis juifs qui avaient un magasin où je posais régulièrement un sticker, dans le coin de leur vitrine, le retiraient chaque jour soigneusement, jusqu’au jour où ils ont appelé les flics pensant que c’était un truc antisémite. » Shepard Fairey s’était déjà fait épingler pour avoir créé des t-shirts vendus chez Wal-Mart bardés de symboles SS. Pour les AOC de la fake news, Panamza et E&R, ça ne fait pas un pli, Obey est sataniste. Mais après tout c’est aussi le symbole du Capitaine Crochet.

 

 

Casquette SS JewPop

T-shirt Obey Giant JewPop

 

2018 sera donc l’occasion rêvée de mieux connaître l’œuvre de cet artiste incompris et surexposé, avec la sortie du documentaire de James Moll.

 

Obey Giant James Moll documentaire JewPop

 

Alexandre Gilbert

 

Le site de Shepard Fairey

 

© visuels : Shepard Fairey / DR

Article publié le 10 janvier 2018. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2018 Jewpop

 

 

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Articles similaires

Juive, glamour et pratiquante…
d’escrime médiévale

Et si les Jewish Princess sortaient de leur donjon par elles-mêmes, au lieu d’attendre […]

Falafel sauce piquante Michel Kichka Jewpop

L’interview Jewpop de Michel Kichka,
pour son nouveau roman graphique « Falafel sauce piquante »

À l’occasion de la sortie de son nouveau – et très réussi – roman graphique […]

Jacques Shwarz-Bart Hazzan

L’interview Jewpop de
Jacques Schwarz-Bart
pour son album « Hazzan »

À l’occasion de la sortie de son nouvel et splendide album « Hazzan » (Enja), le […]

Grands-parents-Jewpop

Comment ça va Mémé ?

Je n’avais jamais posé cette question à ma grand-mère. Pas une fois en 32 […]