Loading...

Une Arabe israélienne concourt pour le titre de Miss Trans Monde

 

Elle a 21 ans, est danseuse et est née à Nazareth dans une famille Arabe israélienne de confession chrétienne. Élue Miss Trans Israël au mois de mai 2016, elle était hier soir en lice à Barcelone pour le titre de Miss Trans Monde.

 

“Si je n’étais pas israélienne, mais palestinienne ou vivant dans n’importe quel pays arabe, je serais sans aucun doute en prison ou pire, assassinée”, déclarait Talleen Abu Hanna après avoir reçu son titre de Miss Trans Israel en mai 2016, ajoutant “notre pays m’a permis, à moi, une Arabe chrétienne de Nazareth, de mettre fin à la guerre entre mon âme et mon corps. Si Israël m’a aidé a retrouvé une paix intérieure, alors c’est vraiment un pays de paix.”

 

talin-abu-hanna-jewpop

 

 

Une opinion loin d’être partagée par tous au sein de la société israélienne, alors que le meurtre d’une jeune fille lors de la Gay Pride de Jérusalem a gravement écorné l’image d’un pays labellisé “gay friendly” – du moins à Tel-Aviv – et que certains activistes LGBT israéliens ont dénoncé l’élection de Talleen comme une opération de “pinkwashing”, terme désignant la promotion de la cause gay par les autorités israéliennes pour occulter l’occupation des territoires palestiniens.

 

tallen-hanna-jewpop

 

Ainsi, Lilach Ben David, une trans israélienne de 26 ans, expliquait au NY Times que Talleen était « déchirée ». Selon elle, la jeune arabe israélienne serait « forcément utilisée par les autorités israéliennes à des fins de propagande », ajoutant au passage que « si la société palestinienne l’avait acceptée comme transgenre, alors elle n’aurait pas eu à travailler avec l’establishment israélien ». Lilach Ben David ne va toutefois pas jusqu’à rappeler, dans son discours militant, que l’homosexualité constitue un crime puni de 10 ans de prison à Gaza.

 

talen-abu-jewpop

 

Une autre participante au concours, premier du (trans)genre à se dérouler en Israël, Caroline Khouri, également d’origine Arabe israélienne et native de Tamra, confiait avoir été torturée par sa famille et avoir reçu l’aide de la police israélienne pour s’en échapper. “Mes cousins, mon père et mon beau-frère, m’ont violemment battue, rasé mes cheveux, m’ont ligoté dans mon lit et laissé ainsi pendant 3 jours sans nourriture », a-t-elle raconté aux journalistes de la chaîne NBC News, tout en déclarant espérer que sa participation au concours permettrait  “d’envoyer un message aux communautés arabes en Israël et au Moyen-Orient, afin qu’elles acceptent notre différence”. Un message reçu peut-être aussi côté juif, avec une jeune concurrente, Eileen Ben-Zaken, chocolatière de profession (yummy !), qui n’a pas manqué de rappeler qu’elle était originaire d’une famille juive orthodoxe de Jérusalem. Ils(elles) sont partout.

 

capture-decran-2016-09-18-a-09-01-07

 

Efrat Tilma, l’un des jurés du concours qui se déroulait en mai au prestigieux théâtre Habima de Tel-Aviv, rappelait que parmi la communauté transgenre israélienne, on trouvait “des juges, des médecins, des avocats, des professionnels du monde de la hi-tech, parmi lesquels certains souhaiteraient représenter cette communauté à la Knesset.” On imagine le choc que cela causerait aux députés des partis ultra-orthodoxes, dont l’influence ne cesse de croître au sein de la coalition Likoud – majoritaire au parlement israélien – qui a voté contre cinq propositions de lois en faveur des homosexuels en février dernier. Une décision politique allant totalement à l’encontre du soutien de plus en plus massif de la société civile à l’égard de la communauté LGBT, un sondage paru le 1er juin montrant les Israéliens à 76 % en faveur du mariage pour tous, contre 64 % l’année dernière.

 

Vous vous demandez enfin peut-être si Talleen a été couronnées Miss Trans Monde hier soir… Vous connaissez cette vieille blague : le foot se joue à 11 et à la fin c’est l’Allemagne qui gagne. Les concours Miss Trans Monde, c’est à peu près le même concept. C’est la brésilienne qui a gagné.

 

Alain Granat

Sélection des photos de Talleen Abu Hanna réalisée par Josée Benazéraf

 
© photos : Talleen Abu Hanna Instagram / DR

Article publié le 18 septembre 2016. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2016 Jewpop

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Articles similaires

« Les juifs américains » d’André Kaspi

«Un américain a toujours deux patries, celle qu’il a quittée et les États-Unis». De […]

Columbo découvre l’Amérique

En 1899, paraissait un ouvrage qui fera date dans l’histoire de la […]

10 photos inoubliables du ghetto de Lodz

C’est grâce à son appareil photo qu’Henrik Ross survécut à la Shoah. Il fut […]

Mickey à Gurs

«Mickey à Gurs» est un magnifique cénotaphe pour un artiste disparu, et une poignante […]