Loading...

Incasables

  • BY Myriam Berdah
  • LE 15/01/2019
Phot représentant une couverture de "pulp" Jewpop

 

Me voilà de retour tranquilou Bilou, peinard Bernard sur le marché du célibat, après ma dernière histoire. C’était sans compter sur ce chauffeur Uber qui me ramenait d’un mariage dimanche dernier et encore cette même question lancinante, redondante mais surtout bien relou « Alors comment ça se fait que tu n’es pas encore mariée à ton âge Myriam ? »

On notera que ne pas s’appeler Corinne + visage de loukoum & Corps de gazelle permettent de facto à Nabil de me poser plein de questions intimes…Vu la teneur de mes réponses, je suis quasiment sûre qu’il m’a noté à la fin : caste des « Incasables »

 

Image du film "Les gazelles" Jewpop

Game Ovaires

 

Le temps, cette raclure de bidet qui n’a aucune empathie à ton égard, fait son petit bonhomme de chemin sans se soucier des angoisses qu’il te file. Tu as bien dépassé la trentaine et si pour certains tu es encore jeune, rien de ta situation actuelle ne correspond au plan que tu avais naïvement dressé à tes 20 ans (musique bucolique) « Quand j’aurai 30 ans, après un beau mariage et 2 ou 3 enfants, j’habiterai dans un château et notre valet Alfred nous facilitera grandement la vie » Voilà tu vis toujours en colocation avec tes auteurs et Alfred c’est toujours le chaouch de Batman.

 

Le mouton à 5 pattes et la vache rousse

 

Tu n’arrêtes pas d’entendre que tu es trop difficile, que la perfection n’existe pas (Bah si j’existe moi !), que tes exigences sont trop élevées, que tes prétentions doivent déménager de Fauchon à Lidl. Manu te dirait « Je traverse la rue et je te la trouve la bonne personne » mais en fait tu veux « juste » le bonheur ET l’amour sinon walou, trop de couples autour de toi font l’impasse sur l’un ou l’autre (voire les deux). Bon du coup ta vie amoureuse se résume à walou ! Mais tu y crois encore, tant qu’il y a de la vie il y a de l’espoir et pour le moment, tu es en bonne santé 55555 pou pou pou Petit Poisson Oeil Oeil Oeil.

 

Phot représentant la couverture d'un "pulp" woman alone Jewpop

 

L’enfer c’est les autres

 

Tout irait si bien en fait si les autres fermaient leurs boîtes à camemberts (oui résolution 2019 n°37 : ne plus dire de gros mots). Désormais la seule pression que tu acceptes c’est la bière ! Parce que franchement ce serait le paradis, tu arrêterais de penser que tu es dans la salle d’attente de ta vie sans ces remarques désobligeantes mais attention QUI PARTENT D’UNE BONNE INTENTION ! Et c’est surtout à elle que tu en veux, à cette enflure de bonne intention qui se bidonne à paver l’enfer et qui est coupable des :

 

• « C’est quand on arrête de chercher qu’on trouve » (Ok je ne bouge plus de chez moi, c’est décidé, je date Netflix en attendant)

• « T’as tout pour toi, Y’a pas de raison que ça n’arrive pas » (Si quelqu’un peut m’expliquer cette phrase…Les moches et bêtes n’ont pas le droit d’être en couple donc ? Oui si ça vous a échappé je suis belle et intelligente)

• « Chaque pot a son couvercle» Et pour les pots de chambre, on fait quoi ?

• « Moi tout ce que je veux, c’est ton bonheur ! » Mais saperlipopette qui a décidé qu’il fallait être en couple pour être heureux ?

 

Prête-moi ta main

 

Oui pour la Plèbe : En couple = Respect / Estime / H’azak. Pas en couple = Pitié / Condescendance / C’est quoi ton problème ? Il y a un loup ! Que dis-je ? Une meute ! Voilà comment on obtient une peuplade de névrosés flippés de la solitude qui souffrent telle une boule au miel sans sucres ajoutés mais qui restent dans leur malheur pour sauver les apparences.

Photo représentant une couverture de roman "pulp" "Single in Paris" Jewpop

 

Des acariens au Salon de la moquette

 

Et un jour, quelques irréductibles juifs qui résistent encore et toujours à la pensée unique t’expliquent que, même si ta situation évolue les relous s’accrochent comme une moule à son rocher, Highlander à la vie ou Jésus à sa croix.

 

1ère étape => Tu es célibataire : Alors quand c’est que tu nous trouves quelqu’un ?

2ème étape => Tu es en couple : Alors vous avez une date pour le mariage qu’on pousse les Youyous ?

3ème étape => Étape youyous passée et interdits désormais à la Banque de France : alors quand c’est que vous mettez le petit polichinelle dans le tiroir ?

4ème étape => Tu as rempli ton tiroir : ha un enfant unique c’est très dur pour lui vous savez !

Comme dirait mon ami Stéphane de façon poétique « Chaque remarque doit glisser comme un pet sur une toile cirée, à quoi ça sert de se rendre malade pour quelque chose qu’on ne contrôle pas ? » Ma mère : et ce petit Stéphane il ne te plaît pas ? Il est juif ? Il travaille dans quoi ? Haaaaa STOP. Laissez-moi dans la caste des Incasables.

 

Myriam Berdah

 

Lire toutes les chroniques de Myriam Berdah sur Jewpop

© photos et visuels :  Film « Les Gazelles » DR

Article publié le 14 janvier 2019. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2019 Jewpop

JEWPOP A BESOIN DE VOUS !

Les mendiants de l'humour

#FaisPasTonJuif

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Incasables"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Carole
Invité

J’adore ! Bravo pour cette super chronique !

Yohav
Invité

Génial !

Sarah ZERBIB
Invité

Très juste. Laissons nous vivre et le être en couple n’est pas une fin en soi. Être heureux par Et pour soi même, c’est déjà pas mal. Après on peut se poser la question du bonheur partagé 😉

wpDiscuz

Articles similaires

Photo I am Here for The Gang Bang rencarts Jewpop

Les rencarts qu’on préfèrerait oublier

Dimanche 15H, en panne de tout dans les placards, je déambule dans les allées […]

Photo représentant un kova tembel Israel Jewpop

Les 5 personnes que je ne croiserai pas cet été car je ne pars pas en Israël

Cet été, une fois n’est pas coutume, je ne partirai pas en Israël. Et […]

Logo I love Jewish camp colonie de vacances juives Jewpop

Les jolies colonies de vacances

Gare de Lyon. Hier matin, j’ai envoyé ma fille pour la première fois en […]

Affiche Tel-Aviv pour Rire Jewpop

5 bonnes raisons de prendre vos places pour le «Tel-Aviv du Rire»

Vous êtes de passage en Israël début juillet, vous y habitez toute l’année : ne […]