Loading...

Patrick Braoudé photographie Deauville sans clichés

 

Patrick Braoudé, réalisateur et scénariste de Génial mes parents divorcent !, 9 mois, Iznogoud…, acteur inspiré, incarnant récemment un hallucinant François Hollande dans le téléfilm de Bernard Stora La dernière campagne, est aussi un photographe d’une rare sensibilité. Il expose à partir du 26 octobre à Deauville dans le cadre du Festival Planches Contact. Si Jewpop voit des juifs partout, Patrick Braoudé n’a pas le même objectif, même à… Deauville ! Et son oeil is very good.


 

Jewpop – Patrick, la photo, une passion récente ?

Patrick Braoudé – Je fais de la photo depuis que j’ai 17 ans, mais c’est la première fois que j’expose… C’est dire que j’ai des photos en retard, des boîtes et des boîtes depuis les années 70… Tiens, d’ailleurs où sont elles ? Bonne question… Après tous ces déménagements !

J- Pourquoi Deauville ?

PB – Je m’y suis remis depuis que je vais plus souvent sur la côte normande… Peur de s’ennuyer sur la plage pour un grand sportif comme moi ! Alors j’ai pris l’appareil, et j’ai mitraillé les gens. D’abord je les ai photographiés nets, et puis, un jour, j’ai oublié mes lunettes de presbyte et je les ai mitraillés flous… Mon style était né, Presbyterian Picture ! Bien sûr, cette dernière anecdote est fausse, mais j’ai toujours aimé le « flou artistique » et je m’y suis donné à coeur joie… pour ne pas risquer de procès pour droit à l’image ! Là, personne ne peut reconnaître les gens quand ils sont aussi flous.

J- Tes photos sont-elles retouchées ?

PB – J’ai découvert comment exploiter ces flous à la prise de vue. Il n’y a pas de retouche Photoshop ou autre, par ordinateur. Je sature juste un peu, donne un peu de contraste… Mais les photos sont prises telles quelles à la prise de vue. C’est pour moi l’intérêt et l’amusement de voir tout de suite le rendu du cliché.

J- Comment en es-tu arrivé à exposer ?

PB – Par hasard, quelqu’un a vu mes premières photos sur Facebook et m’a demandé si je ne voulais pas les exposer à Villerville, lors d’un petit festival en juin. Les gens ont aimé, j’ai aimé les montrer. On m’en a demandé d’autres pour un festival à St Tropez qui a eu lieu la semaine dernière… Et puis cette expo de Deauville au sein du Festival Planches Contact, du 26 octobre au 1er décembre, où je vais exposer au bar et sur les barrières extérieures de l’Hôtel Normandy, 18 photos grand format (1 m environ de long) qui seront en vente pendant le festival. Une nouvelle et grande aventure artistique qui me réjouit !

 

 

 

 

 

 

 

Alain Granat

La page Facebook Galerie photos de Patrick Braoudé

Le site du Festival Planches Contact

Exposition « Deauville La Plage » de Patrick Braoudé, à l’Hôtel Normandy du 26 octobre au 1er décembre 2013.

NDLR : Les photos de Patrick Braoudé sont exposées jusqu’au 15 mars 2014 à la galerie GADCOLLECTION, 5 rue des Sablons 75116 Paris

(Tel : 01 77 32 41 53)

La page Facebook de la galerie GADCOLLECTION

Le site de la galerie GADCOLLECTION

© photos : Patrick Braoudé, excepté portrait NB, DR

Article publié le 25 octobre 2013, tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2013 Jewpop

JEWPOP A BESOIN DE VOUS !

Les mendiants de l'humour

#FaisPasTonJuif

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Articles similaires

Bogosses et hoummous, la recette israélienne qui fait baver sur Instagram

Hot Dudes And Hummus est un compte Instagram lancé par 4 étudiants israéliens, dont […]

« Les juifs américains » d’André Kaspi

«Un américain a toujours deux patries, celle qu’il a quittée et les États-Unis». De […]

10 photos inoubliables du ghetto de Lodz

C’est grâce à son appareil photo qu’Henrik Ross survécut à la Shoah. Il fut […]

Mickey à Gurs

«Mickey à Gurs» est un magnifique cénotaphe pour un artiste disparu, et une poignante […]