Mamika, la super jewish mamie de Sacha Goldberger

4 minutes de lecture

Quelle plus belle déclaration d’amour à sa grand-mère que celle faite par le célèbre photographe de mode et de pub Sacha Goldberger à sa « Mamika » (« ma petite mamie », en hongrois), dans son livre « Mamika, Grande petite grand-mère » (Balland) ? Frederika Goldberger a 90 ans, est née à Budapest, issue d’une « famille très riche et respectée », ainsi que la décrit son petit-fils en préambule de son réjouissant livre, mettant en scène sa Mamika dans des situations et poses incroyablement drôles et décalées.

« Pendant la guerre, au péril de sa vie, elle a sauvé dix personnes » raconte Sacha Goldberger. « Frederika a survécu au nazisme, ainsi qu’au communisme » avant d’émigrer en France « sa famille sous le bras ».  On apprend que Mamika a travaillé comme « conseillère de style » jusqu’à l’âge de 80 ans « pour se retrouver à la retraite face à elle-même et à une solitude imposée ». Son petit-fils nous explique qu’en 2006, alors que sa grand-mère était en dépression, il décide, avec son accord, de réaliser une série de photos destinées à présenter sur un site ses livres et produits dérivés (Sacha Goldberger a connu d’immenses succès en librairie avec des ouvrages tels que « Je t’aime, tout simplement », « Bye bye mon amour », « Made in Love »).

Le photographe nous décrit une grand-mère qui s’est « prise au jeu après quelques jours », et raconte comment son humour juif, qui la rapproche tant de son petit-fils, « a pris le dessus » pour aboutir a un projet commun totalement délirant, mettant en scène une « super-mamie » complètement déjantée et tellement touchante. Un projet qui a rendu à Frederika Goldberger sa joie de vivre et sa fierté.

Mamika est devenue depuis une star du web : elle a sa page facebook, avec près de 3000 amis, sa page myspace, répond régulièrement aux milliers de messages des ses fans sur son Mac, et surtout, démontre merveilleusement combien la vieillesse peut être joyeuse. « Mamika, Grande petite grand-mère » est le cadeau idéal à offrir à vos mamies chéries, mais aussi à tous les amateurs de photos surprenantes. Enfin, à ceux qui souhaiteraient booker Mamika pour des séances photo, voire  se faire adopter,  Sacha Goldberger annonce la couleur d’entrée : « Que les choses soient claires, je ne prête ma grand-mère pour rien au monde. Même pour cinq minutes. Je la garde, égoïstement. » On le comprend.
Acheter « Mamika » sur amazon.fr (28,40€)
Aller sur la page facebook de Mamika
Aller sur le myspace de Mamika
Aller sur le site de Sacha Goldberger
Lire l’article de Catherine Mallaval publié dans Libé du 20/10/2010
Une interview de Sacha Goldberger, lors de l’expo »Mamika » à la galerie GZ

Mamika à la galerie GZ
envoyé par assoTAVU. – Films courts et animations.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Anonymous
Anonymous
12 années il y a

Génial, quelle belle leçon de vie !

trackback

[…] Frederika Goldberger Super-Nom Mamika Âge 94 ans  la source et […]

S'abonner à la jewsletter

Jewpop a besoin de vous !

Les mendiants de l'humour

#FaisPasTonJuif
2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x