Memorial briques Jewpop

Le Mémorial en hommage aux soldats d'Israël nominé pour le Prix du meilleur bâtiment au monde

3 minutes de lecture

 
Le Mémorial en hommage aux soldats d’Israël tombés au combat a été inauguré officiellement lors de Yom HaZikaron, la journée du Souvenir, le 18 avril 2018. Situé à Jérusalem au sommet du Mont Herzl, où se trouve le cimetière national d’Israël, et proche de Yad Vashem, il est l’œuvre du cabinet d’architectes Kimmel Eshkolot.
 

memorial spirale Jewpop

 
Pour la première fois depuis la création de l’État, tous les soldats morts pour le pays seront honorés au sein d’un même lieu. Le point d’impact du mémorial, haut de 18 mètres, est centré autour d’un mur en spirale long de 250 mètres, qui rend hommage aux soldats d’Israël tombés au combat depuis 1873. La spirale comprend plus de 23 000 briques d’aluminium qui honorent les noms de chaque soldat, et s’allument, à la façon d’une bougie virtuelle, lors de la date anniversaire de leur décès comme le veut la tradition juive. La construction et l’éclairage ont été créés en collaboration avec Ackerstein Industries et Merkava, en utilisant une technologie de pointe.
 

 
Nominé pour le Prix international RIBA 2018 du meilleur bâtiment au monde, ce projet à la fois majestueux, empreint de sérénité et audacieux, associe « pierre, béton et lumière », selon les mots de l’architecte Etan Kimmel, qui a conçu le Mémorial. À l’entrée du lieu, les visiteurs sont accueillis par une installation vidéo de l’artiste israélien Michal Rovner, qui figure des groupes de soldats en mouvement sur une colline, à chaque période de guerre. À la fois lieu d’éducation et de mémoire, le projet lie le collectif et l’intime, menant le visiteur vers un bouleversant voyage dans le temps à la découverte de ces milliers de noms, des soldats de Tsahal aux membres de la police, des agents du Shin Bet ou du Mossad, pour aboutir à la première brique qui rend hommage à un garde juif tué à Jérusalem en mai 1873, lors d’un incident entre Juifs et Arabes.
 

Memorial Mont Herzl Jewpop

 
“Les Juifs n’ont jamais été de grands architectes” a déclaré Etan Kimmel, ajoutant “Nous étions un peuple de nomades, la construction ne faisait pas partie de nos traditions. Nous ne sommes pas une nation de bâtisseurs de monuments.” Le Mémorial pourrait bien le démentir.
 
Alain Granat
 
© photos : Menahem Kahana / Kimmel Eshkolot / DR

Article publié le 18 avril 2018. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2020 Jewpop
 
 

 
 
 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
דוב קרבי dov kravi
4 années il y a

יפיפה !

S'abonner à la jewsletter

Jewpop a besoin de vous !

Les mendiants de l'humour

#FaisPasTonJuif
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x