Loading...

Un nouveau numéro de Tenou’a tout en beauté

  • BY Sharon Boutboul
  • LE 15/04/2019
Photo de couverture du magazine Tenou'a Jewpop

Hier soir, mail du boss à 23h30 : « Ma petite Sharon, faites moi un papier sur le nouveau numéro de Tenou’a, c’est sur le thème de la beauté. Ils se prennent pour Marie-Claire maintenant… Les tests de crèmes de nuit, très peu pour moi, vous ferez ça à merveille. J’attends votre article pour demain matin ».

 

Présenté comme ça, j’avoue que j’étais curieuse de découvrir ce nouveau numéro de Tenou’a. L’« atelier de pensées juives » allait-il se muer en « atelier de beauté juive », avec des sujets aux titres accrocheurs tels que « Delphine Horvilleur, ses It-tenues pour être élégante aux cérémonies d’enterrements », ou encore « Une irrésistible lingerie tsniout, le choix de la rédaction » ?

 

Photo représentant une mère juive en admiration deavnt un portrait de son fils Jewpop

 

Mais rien de tout cela dans « La beauté en héritage », titre de ce nouveau numéro du magazine, car comme le souligne Delphine Horvilleur dans son éditorial, « l’apparence peut être éphémère et trompeuse ».

 

Photo représentant un culturiste juif naturite avec un Hassid sur la plage de Coney Island Jewpop

Un culturiste naturiste juif posant aux côtés d’un juif orthodoxe sur la plage de Coney Island (New York), photo de Arlene Gottfried (1980)

 

Vous l’aurez compris, Tenou’a aborde ici le sujet de la beauté dans la tradition juive et le monde juif contemporain sous des angles toujours aussi divers et passionnants, d’un entretien avec Michèle Fitoussi, longtemps éditorialiste au magazine Elle et commissaire de la superbe exposition consacrée à Helena Rubinstein au MAHJ, à la représentation du « nez juif » par Brigitte Sion, qui nous narre au passage l’extraordinaire histoire de Jakob Lewin, inventeur de la rhinoplastie, en passant par une chronique savoureuse de Noémie Issan-Benchimol, qui joue les Cristina Cordula version talmudique ! Et pour un juste équilibre, Audrey Msellati nous gratifie d’un superbe « éloge du grand laid », auquel elle rend toute sa grâce, esprit Gainsbourg oblige.

 

Un numéro de Tenou’a kilebo, à lire absolument !

 

Sharon Boutboul

 

Photo de couverture du magazine Tenou'a Jewpop

 

Le site tenoua.org

S’abonner à Tenou’a ou commander ce numéro en ligne

Soutenir Tenou’a

Tenou’a est disponible par abonnement et dans les points de vente suivants :

Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme – 71, rue du Temple – 75003 Paris
Mémorial de la Shoah – 17 Rue Geoffroy l’Asnier – 75004 Paris
Librairie du Temple-Shir Hadash – 1 Rue des Hospitalières Saint-Gervais – 75004 Paris
Librairie La Procure – 3 Rue de Mézières – 75006 Paris
Librairie Kléber – 1 rue des Francs Bourgeois – 67000 Strasbourg
La Cour des Grands – 1 rue Taison – 57000 Metz
Librairie 47° Nord- 8b rue du Moulin – 68100 Mulhouse
Librairie Vice-Versa – Mekor Haim 10/8 – Jerusalem 93465
Librairie du Foyer – Kikar Masaryk 14 – Tel Aviv

 

© visuel : visuel de une :  Tenou’a / Arlene Gottfried / DR

Article publié le 24 mars 2019. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2019 Jewpop

JEWPOP A BESOIN DE VOUS !

Les mendiants de l'humour

#FaisPasTonJuif

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Articles similaires

Couverture du livre Les Derniers Sophie Nahum Jewpop

Les Derniers, par Sophie Nahum :
le livre

Nous sommes nombreux à avoir récemment découvert l’extraordinaire série de documentaires courts que Sophie […]

Photo de Robert Conrad dans Les Mystères de l'Ouest Jewpop

Le mystère juif de Robert Conrad

Robert Conrad, star du petit écran des années 60 et 70, s’est éteint samedi […]

Le journal d'Helga Jewpop

« Le Journal d’Helga », une enfant raconte et dessine la Shoah

Parmi les 15 000 enfants juifs tchèques déportés à Terezín, moins d’une centaine ont survécu. […]

Visuel Ta-Shma programme d'été 2020 Jewpop

« Ta-Shma », « Viens et apprends ! » : travailler les textes juifs au corps pendant 3 semaines d’étude intensive à Jérusalem

Taglit out, Ta-Shma in !   À l’époque de ma jeunesse, si on voulait profiter […]