Loading...

5 raisons pour ne pas fêter Pessah
cette année

  • BY Myriam Berdah
  • LE 19/04/2019

 

Et voilà dans quelques jours c’est la Pâque juive qui tombe en même temps que le Pessah chrétien cette année, Passover en anglais, Pessah dans les textes saints (avec un H à prononcer comme dans Houmous, Hamdoulila ou encore YaHtik SaHta ce ménage Euf) et j’ai déjà l’angoisse qui monte : 8 jours sans manger de PÂTES, de PIZZAS, de BAGUETTE, de rien… Mais qui a eu cette idée folle un jour d’inventer cette fête pourrie ? Allez, ci-dessous 5 raisons pour ne pas fêter Pessah cette année (article sponsorisé par le lobby des boulangers).

 

1 – Cendrillon mais juste le début du dessin animé

 

Parodie de couverture de Martine Pessah Jewpop

 

Le premier souci de cette « fête » c’est qu’il faut faire le ménage… Mais pas faire un peu le ménage genre tout glisser sous le lit, mettre un peu de parfum d’intérieur L’Occitane et sourire en guise d’alibi et de femme satisfaite des apparences proprettes…Non il faut aller chercher les miettes de M&M’s que t’as englouti nonchalamment dans ton canapé devant Netflix, aller récupérer les bouts de pain parce que tu as compris que le meilleur goûter de cette terre c’est baguette-barre de Milka (#GrosseUnJourGrosseToujours) et te péter les lombaires en bougeant ta gazinière pour tout nettoyer en dessous (d’ailleurs tu comprends, effarée, que ta gazinière s’appelle comme ça parce que c’est Gaza derrière).

 

2 – P€SSAH

 

Photo représentant les courses de la fête de Pessah dans un supermarché israélien Jewpop

 

Si vous êtes abonnés à la page Facebook « Coup de pouce juif », vous l’aurez sûrement lu 150 fois : comme l’ont justement fait remarquer Bernard Abitbol ou Brigitte Choukroun, les courses de Pessah ça coûte un bras ! Voire les 2… Voire on finit en tronc ! Oui les supermarchés (fournisseurs, distributeurs, etc.) ont compris la combine depuis un siècle : on ne peut acheter que « Casher LéPessah » donc on n’a pas le choix, donc ils ont le monopole donc on se fait ouvrir ! Moi je n’arrête pas de dire en ce moment « Être juif ce n’est pas fait pour les pauvres » et Marie-Charlotte me disait encore hier « J’ai offert à Pierre-Henri des Papouchados pour nos 30 ans de mariage, il était comblé ! »

 

3 – La famille c’est les amis qu’on ne choisit pas

 

Photo d'un repas de seder de Pessah aux USA années 40 Jewpop

Qui dit fête juive, dit rassemblement familial ! Et oui… Bon même si c’est toujours de bonnes barres de rire d’être tous ensemble, petit rappel de remarques bien lourdes « Alors tu nous as trouvé un petit fiancé ? » ; « T’as pas un peu forci toi depuis la dernière fois ? » ; « Ça avance ton travail ? Ça te plait ? » Bref, vu que la lecture de la Haggada est super longue, que tu tournes les pages en regardant ton cousin pour voir dans combien de temps cette torture va finir, que tu as super faim, que tu n’en peux plus d’être juif, que tu aurais limite préféré qu’on reste esclaves pour t’éviter tout ça, que tu te dis que tu as la première plaie d’Égypte tous les mois en fait, bah les petites questions insidieuses de la famille te font faire un petit bilan de ta vie dans ta tête… Et tu n’as même pas de chocolat casher lépessah sous la main pour ne plus y penser ! Haaaaaa !

4 – L’amour n’est plus dans le frigo

 

Phot des années 50 représentant un concours de mangeuses de pâtes Jewpop

 

On en vient au sujet principal (on rappelle que le cœur du judaïsme c’est la bouffe) et là tu en es sûre, seul un antisémite ou un ashkénaze a pu créer une fête ou l’on se prive de tout le bonheur de cette terre : les gâteaux, les pâtes, les pizzas, LE PAIN ! Ha rien que de savoir que tu n’y auras plus le droit, tu baves devant ta boulangerie, tu engouffres des chariots de croissants aux amandes pour anticiper le manque et tu manges des plâtrées de pâtes en comprenant ce que la fin du monde signifie. Honnêtement, nous faire manger des herbes amères, de la galette azyme fade et sèche et de la laitue, faut être cruel ! Bon heureusement ta mère s’est aussi ouverte en 2 pour te concocter des petits plats bien digestes, genre un bon msoki !

 

5 – Matsa Rocket

 

Dessin humoristique de Matsa de Pessah Jewpop

 

RIP ta digestion, ton transit a passé l’arme à gauche… La galette azyme a défoncé tes intestins, ton colon sioniste est très remonté contre toi ! Tu as maltraité ton ventre et ton ventre se venge… Il boude et toi ça te met de mauvaise humeur parce que le ventre c’est le 2ème cerveau (Et là tu te dis que les Tunisiens sont des Einstein en puissance, du coup). On te demande si « ça gaze ? » et tu confirmes ! La fête du Glamour ce n’est clairement pas Pessah ! Allez bonnes fêtes à tous et que la force soit avec nous !

 

Myriam Berdah

Lire d’autres chroniques de Myriam Berdah sur Jewpop

© photos et visuels : DR

Article publié le 18 avril 2019. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2019 Jewpop

JEWPOP A BESOIN DE VOUS !

Les mendiants de l'humour

#FaisPasTonJuif

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "5 raisons pour ne pas fêter Pessah
cette année"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Dédé
Invité

Bravo !! Comme toujours un super article drôle et pertinent. J’attends le one woman show
« La famille c’est les amis qu’on ne choisit pas »

wpDiscuz

Articles similaires

Drapeau Gay Pride avec une étoile de David Juif et Gay Jewpop

Juif et gay

Depuis que ma mère a appris qu’être à l’origine de 3 mariages ouvrait tout […]

Bagneux-Jewpop

Bagneux, ton univers impitoyable

J’ai découvert récemment que Bagneux était aussi une ville. Avec son quota de […]

passeport alya Pologne Jewpop

Guide de survie si tu portes un prénom…

9 mois c’est long quand on trépigne d’impatience de découvrir l’être tant attendu qu’on […]

Photo représentant une Jew-Milf Jewpop

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les Jew-MILF

Cette semaine, mon boss m’a lancé : « Ella, fais-moi un papier sur les Jewish MILF […]