Photo représentant Poutine et Netanyahou Jewpop

Netanyahou et Poutine échangent un baiser torride

4 minutes de lecture

 
C’est une vieille tradition russe que l’on croyait révolue depuis l’arrivée au pouvoir de Poutine. Tout le monde se souvient évidemment du baiser entre le très soviétique Brejnev et le si sympathique dirigeant est-allemand Honecker. Le baiser sur la bouche entre les grands dirigeants de la planète semble désormais connaitre un vrai renouveau depuis que Netanyahou et Poutine ont échangé hier un langoureux et suave baiser.
 

Photo représentant Brejnev embrassant sur la bouche Honecker Jewpop

Brejnev et Honecker

 

C’est Bibi Netanyhaou qui est à l’origine de cette initiative diplomatique. Après la découverte d’un nouveau site nucléaire secret en Iran, l’annexion d’une partie de la Judée-Samarie et l’annonce d’une probable prochaine guerre à Gaza, Bibi cherchait de nouveau à frapper un grand coup à la veille des élections.

 

Yaïr Netanyahou, son fils et conseiller spécial, explique : « Mon père cherchait un moyen absolument inédit de réchauffer les relations avec la Russie. Le climat tendu de ces derniers jours et l’échéance prochaine des élections nous obligeaient à réaliser une opération de com’ hors du commun ». Et une fois de plus, les Israéliens se sont distingués par leur capacité à innover tout en restant fidèles aux traditions du passé.

 

Street art Poutine Trump sur un mur de Vilnius Jewpop

StreetArt à Vilnius

 

Yaïr Netanyahou poursuit : « Franchement, quelle réussite ! Je n’ai rien vu d’aussi torride depuis mes soirées au Pussycat Dolls Strip Club de Tel-Aviv (*)…»

 

C’est Poutine qui le premier aurait glissé : « Pardon, Bibi, d’armer les combattants chiites en Syrie, en Irak ou au Liban. Désolé aussi pour ce que j’ai dit lorsque Trump a reconnu la souveraineté israélienne sur le Golan. Parfois, je m’emporte un peu… ».

« Non, mon Poupou, c’est moi… Je suis sans doute allé un peu loin dans ma relation avec Donald… » a rétorqué Bibi.

 

Streetart Mur de séparation Israel Cisjordanie Bibi Trump Jewpop

StreetArt mur de séparation à Jérusalem-Est

 

C’est alors que se produisit l’échange salivaire, immortalisé par les appareils photo et les caméras du monde entier à 18h40 heure de Moscou. Suivi d’un appel au calme pour la stabilité de la région. Un épisode qu’on appellera désormais dans tous les livres d’histoire « la pelle au calme du 12 septembre 2019».

 

Pierre Acher

 

(*) De mémoire bénie puisque désormais cet établissement va se transformer en synagogue. Bon, ça restera toujours un lieu seins.

 

Lire toutes les chroniques de Pierre Acher sur Jewpop

© photos : DR

Article publié le 13 septembre 2019. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2019 Jewpop
 

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

S'abonner à la jewsletter

Jewpop a besoin de vous !

Les mendiants de l'humour

#FaisPasTonJuif
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x