Ce que je n'ai pas loupé en août (3)

4 minutes de lecture

 
Partir en vacances en août, sans le moindre smartphone, me permet de découvrir à mon retour – et avec délice – ce à quoi j’ai heureusement échappé. Chapitre 3 : Le mystère de la K7 d’Enrico Macias retrouvée dans la collection de Ben Laden.
 
Mais qui a eu la brillante idée de glisser une K7 d’Enrico Macias au milieu de la collection de 1500 cassettes audio appartenant à Oussama Ben Laden ? Le leader d’Al Qaïda avait-il une réelle passion pour le chanteur, ou s’agit-il encore d’un complot ourdi par les sionistes ? Avouons-le, on peine à l’imaginer se dandinant dans une grotte de Tora Bora au son du Mendiant de l’amour, tapant des mains et reprenant «Dieu vous le rendraaaa» à tue-tête, le son de son Ghetto Blaster se répercutant sur les parois de sa cache sous l’unique œil médusé du mollah Omar. Flashback, avril 2011, Afghanistan, dans une grotte de Tora Bora, intérieur nuit, bande-son Enrico Macias.
 
Oussama Ben Laden : Enrico, je le kiffe trop !
Mollah Omar : Mais comment tu peux écouter ce suppôt juif du Grand Satan et des sionistes ?!
Oussama : C’est plus fort que moi, quand j’entends Les Gens du Nord, ça me colle la chair de poule, j’en ai les larmes aux yeux (Ben Laden se met à fredonner la chanson).
Omar : Oum Khaltoum qui chante «Égorge, égorge» en 1967 pendant la Guerre des 6 jours, je comprendrais que ça te file des frissons, mais là franchement…
Oussama : Tais-toi, de toutes façons t’y connais que dalle en musique !
Omar : J’ai peut-être plus qu’un œil, mais j’ai encore mes deux oreilles ! Ton Enrico, ça vaut rien à côté de Patrick Bruel (Mollah Omar se met à brailler «Casssséééé la voiaaaaaaaa !!!!»).
Oussama : Putain baisse d’un ton Omar ! On va se faire gauler par un drone !
 

 
Selon des sources bien informées auprès de la NSA, Ben Laden aurait découvert avec ravissement l’œuvre d’Enrico Macias lorsqu’il fit ses études en 1974 à l’Université du roi Abdulaziz à Djeddah. C’est là qu’il s’était lié d’amitié avec Steeve Benmussa, jeune étudiant français alors en Erasmus en Arabie saoudite, et grand fan de l’artiste. Recruté plus tard par la CIA, Benmussa informa ses supérieurs du goût prononcé du terroriste pour le chanteur, lesquels inondèrent les marchés de Kaboul de K7 pirates d’Enrico dans lesquelles furent  intégrées de minuscules puces émetteurs, permettant ainsi de le localiser. C’est bien l’une d’elles qui a été retrouvée parmi les 1500 cassettes audio de la collection de Ben Laden.
 
Le 2 mai 2011, le n°1 d’Al Qaïda était enfin ciblé et éliminé lors d’une opération des Forces spéciales US baptisée “La Fête orientale”.
 
Sharon Boutboul
 
Retrouvez toutes les chroniques de Sharon Boutboul sur Jewpop
© photos : DR

Article publié le 30 août 2015. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2015 Jewpop

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

S'abonner à la jewsletter

Jewpop a besoin de vous !

Les mendiants de l'humour

#FaisPasTonJuif
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x