Loading...

Tintin en Terre promise

  • BY Alexandre Gilbert
  • LE 22/01/2020
Peinture de Xavier Marabout Tintin Hooper vacances en buick roadmaster Jewpop

 

Emmanuel Macron effectue sa première visite officielle comme président de la république en Israël, à l’occasion du Vème forum mondial sur l’Holocauste, après des décennies de relations difficiles entre la France et la Terre promise. Retour sur 50 ans de rapports houleux entre le quai d’Orsay et le ministère des affaires étrangères israélien, qui a sélectionné Jewpop parmi « 22 influenceurs progressistes » venus du monde entier pour une semaine de rencontres intenses en Israël, du 7 au 14 décembre 2019. Un reportage de notre envoyé spécial Alexandre Gilbert.

 

Photo des influenceurs progressistes invités en Israël Jewpop

Dream Big: Les Progressive Influencers, Usual suspects de la Hasbara

 

Dans la vieille ville de Jérusalem, l’accès au Mont du temple est limité à la suite du transfert de l’ambassade américaine de 2018. Pour aller prier à la mosquée Al Aqsa, il est désormais nécessaire de présenter un certificat de connaissances approfondies du Coran. Sous une pluie battante, la Via Dolorosa ressemble à une insurrection de parapluies hongkongais. Premier rayon de soleil, devant le Saint-Sépulcre. Nous faisons connaissance avec le groupe d’“influenceurs progressistes” venus des quatre coins du monde : Iran, Danemark, Allemagne, USA, Hollande, Grande-Bretagne, Italie…, suivis par des centaines de milliers de followers sur les réseaux sociaux. Très peu d’influenceurs d’Europe de l’Est, gangrenée par l’omniprésence des « fake news ».

 

Toile de Xavier Marabout Tintin Hooper le petit café du matin Jewpop

Le petit café du matin, acrylique sur toile de Marabout (2016)

 

En 1967, après la Guerre des six jours, Moshe Dayan prit le contrôle du mur occidental de Jérusalem mais refusa d’envahir l’esplanade des mosquées. Les relations diplomatiques avec la France, alliée d’Israël pendant la crise de Suez contre l’Égypte de Nasser, qui soutenait les indépendantistes algériens, devinrent chaotiques. De Gaulle qualifia les juifs de peuple d’ « élite, sur de lui-même et dominateur » et enclencha une période de glaciation durable entre les deux pays.

 

Photo du ministère des affaires étrangères israélien à Jérusalem Jewpop

Ministère des affaires étrangères à Jérusalem : “Faut-il rajeunir la classe politique israélienne ?”

 

Rendez-vous au Ministère des affaires étrangères avec Noam Katz, directeur général adjoint du ministère et responsable de la “diplomatie publique” (aka Hasbara en hébreu) et Ana Azari, en charge des relations avec l’Europe. Je lui demande si l’État hébreu est prêt à rajeunir sa classe politique comme en France, en Ukraine ou au Canada. La question est totalement surréaliste pour nos interlocuteurs.

 

Peinture de Marabout Tintin Hooper Voltige rouge Jewpop

Voltige rouge, acrylique sur toile de Marabout (2016)

 

En 1969, tandis que Dassault préparait la livraison discrète des intercepteurs Mirages 5 rebaptisés IAI Nesher à l’armée de l’air israélienne, Michel Debré voulut bombarder les vedettes de Cherbourg subtilisées par les Israéliens. Georges Pompidou critiqua la politique « suicidaire » des Israéliens et Valéry Giscard d’Estaing, qui accueillit une représentation de l’OLP à Paris en 1974 et vendit une centrale nucléaire à Saddam Hussein en 1975, refusa d’extrader Abou Daoud, responsable de l’assassinat des athlètes israéliens aux Jeux Olympiques de Munich de 1972.

 

Peinture de Marabout Tintin Hooper Torpedo Jewpop

Sodastream : “Pourquoi Scarlett Johansson plutôt que Natalie Portman ou Sacha Baron Cohen ?”

 

Visite de l’usine Soda Stream située dans la deuxième ville arabe israélienne, Rahat. Scarlett Johansson, veuve noire et assassin russe de la constellation Marvel dans le film Avengers, est devenue la cible du BDS depuis qu’elle est ambassadrice de la marque.

 

Hostile à la paix israélo-égyptienne de Camp David (1978-1979), le premier ministre Raymond Barre, qui critiqua l’influence d’un « lobby juif », durcit le boycott des entreprises israéliennes. Proche du député négationniste Bruno Gollnisch (« un homme bien ») et du préfet vichyste Maurice Papon, qui déporta 1600 juifs de Bordeaux à Drancy avant Auschwitz (« un bouc émissaire »), il nomma aux affaires étrangères Jean François-Poncet (1978- 1981), qui défendra un renforcement du dialogue entre la France et le Hamas.

 

Photo de roquettes à Sdérot Jewpop

Sderot: « J’ai du m’allonger sur le corps de ma compagne pendant un bombardement. Le lendemain, elle fit la vaisselle pour la 1ère fois. »

 

À Sderot, les abris anti-roquettes parsèment les jardins publics, où les enfants doivent se réfugier en moins de 15 secondes lors d’une attaque. Les roquettes exposées ressemblent à des gouttières d’immeuble et semblent avoir été confectionnées par des terroristes-plombiers-couvreurs. Des quantités impressionnantes d’immeubles sont en cours de construction à la frontière de Gaza.

 

François Mitterrand choisit, en 1984 et en 1988, Roland Dumas comme ministre des Affaires étrangères. Ce dernier fit évacuer de Beyrouth Yasser Arafat, auquel il souffla le caractère « caduque » de la charte de l’OLP, étape vers la reconnaissance de l’État d’Israël par le leader palestinien. Pour Hubert Védrine, porte-parole de François Mitterrand (1988-1995) et ministre des affaires étrangères de Lionel Jospin (1997-2002), le modèle israélien recrée, dans les territoires palestiniens, des « bantoustans », comme en Afrique du Sud. Je lui demande de quel bord politique se trouve Olrik, l’ennemi juré de Blake & Mortimer, dont il publie une biographie. Védrine me répond : « fasciste, nazi, communiste, capitaliste ».

 

Photo du conseil municipal de Rahat Jewpop

Rahat : « c’est plus calme que d’habitude »

 

À Rahat, la communauté bédouine qui a rejoint la coalition de Benny Gantz évoque la désinvolture de Lieberman, l’enjeu d’une société à deux vitesses et les menaces constantes de la population arabe opposée à cette coalition. Des cris éclatent dans la salle adjacente où est transféré le conseil municipal. On nous reçoit dans la plus grande salle, qui reste cependant « plus calme que d’habitude », nous confie notre hôte.

 

De 2000 à 2004, Jacques Chirac s’opposa à la guerre en Irak, après les attentats du 11 septembre 2001. Il devint à son tour le mentor de Yasser Arafat qui, selon un officiel du Fatah, déclencha la seconde intifada après les ruptures des accords de paix de Camp David. Le ministre des affaires étrangères, Dominique de Villepin, aurait qualifié Israël de « parenthèse de l’histoire et « d’État amené à disparaître » dans une conversation privée avec le directeur du Monde, Jean-Marie Colombani en 2001.

 

Photo de canettes compressées à Kerem Shalom Gaza Jewpop

Kerem Shalom : « Le camion de canettes compressées va-t-il directement à la déchetterie ou passe-t-il d’abord par le musée d’art contemporain de Tel-Aviv ? »

 

À Kerem Shalom, point d’entrée des fournitures israéliennes dans la bande de Gaza, où passent 800 camions par jour, le directeur du centre nous affirme que les gazaouis sont « le peuple le plus intelligent du monde ». Franche camaraderie entre les soldats israéliens et les transporteurs palestiniens.

 

En juin 2005, le ministre des affaires étrangères Michel Barnier rencontra Yasser Arafat à Ramallah et condamna la construction du mur de séparation. En septembre, après le retrait des Israéliens de Gaza, Ariel Sharon dégusta avec Jacques Chirac un plat d’asperges, plat préféré du président français, qui fit ensuite un premier AVC, suivi par son homologue israélien en janvier 2006.

 

Photo d'une réunion à la Knesset Jewpop

Knesset : « Faut-il rajeunir les membres de la Knesset ? »

 

À la Knesset nous attend le député Asaf Zamir, soutien de Benny Gantz et figure populaire de la gauche israélienne, à qui je demande s’il compte se présenter à la primaire du parti blanc-bleu, à l‘instar de Gideon Saar (Likoud) et Stav Shaffir (Meretz). Il me répond « qu’il n’a que 38 ans ». Mais c’est « l’âge auquel Emmanuel Macron s’est lancé dans la course », lui dis-je. Puis nous dînons avec Noa Landau, journaliste du magazine Haaretz, qui défend d’un coté le démantèlement des implantations mais refuse, de l’autre, le boycott des produits israéliens.

 

François Mitterrand (en 1982), Nicolas Sarkozy (en 2008) et François Hollande (en 2013) évoquèrent, dans l’ordre, à la Knesset : l’« État palestinien », son « statut d’observateur à l’ONU », « le partage de Jérusalem et l’arrêt de la colonisation », puis leurs ministres des affaires étrangères respectifs Bernard Kouchner (en 2007) « la colonisation illégale », Alain Juppé (en 2011), « un État juif qui n’a pas de signification » et Laurent Fabius (en 2015) « la reconnaissance de la Palestine ». Les relations diplomatiques sont alors au point mort.

 

Photo du centre Shimon Peres pour la paix Jewpop

Centre Shimon Peres : « Suis-je le seul à avoir les instructions en japonais ? »

 

Le Centre Shimon Peres pour la paix présente les innovations les plus spectaculaires de la Start-Up Nation (Mobileye, OrCam, ReWalk, Réalité virtuelle, Rétines bioniques…) où l’on découvre le bureau et la bibliothèque de l’ancien président.

 

Shimon Peres, qui parlait un  français parfait, fut le dernier interlocuteur diplomatique de la France en Israël. Il laissa un vide politique abyssal dans les relations franco-israéliennes, malgré la visite en septembre 2015 du ministre de l’Économie de François Hollande, Emmanuel Macron, qui se rendit au Festival de l’innovation et du numérique de Tel-Aviv avec une centaine de chefs d’entreprises français. Benjamin Netanyahu sera invité à Paris pour la commémoration de la rafle du Vel d’Hiv en 2017, suivi en janvier 2019 par Reuven Rivlin pour une visite d’état, ce dernier appelant alors le président Macron à « combattre la haine antisémite. »

 

Photo de l'hopital Alyn Jewpop

Hôpital Alyn : « Nous sommes très fiers de nos cours de Ju Jitsu qui rencontrent un franc succès »

 

Nous rencontrons à l’Hopital Alyn des enfants tétraplégiques et des bébés sous assistance respiratoire permanente. Imprimés sur place en 3D, les fauteuils utilisés par les enfants tétraplégiques ont un coût de production divisé par 10, rendant ainsi les produits plus accessibles aux plus démunis.

 

Photo de Hilma Tech Jewpop

Hilma Tech for impact : « Les chatbots ne se substituent pas au thérapeute, ils envoient le matin aux schizophrènes des clips des Beatles, comme « Good morning, Good morning »

 

Des jeunes issus des communautés orthodoxes font leur service civil à l’incubateur Hilma Tech for Impact, développent des chatbots permettant aux psychiatres de suivre en ligne l’évolution de leurs patients, ou aux hôpitaux de rationaliser significativement la communication entre les infirmières et les malades.

 

Photo de Mahane Arad Jewpop

Mahane Arad : « Mes parents sont plus fiers que moi de ma réussite. »

 

Nous rencontrons ensuite d’autres acteurs de la santé et de l’éducation : le Mahane Arad, unité spéciale de soldats autistes, Save a Child’s Heart, association d’aide aux enfants nécessitant une transplantation cardiaque, IGY (LGBTQ+), Bialik Rogozin, école pour enfants sans papiers originaires du Congo, des Philippines, d’Erythrée ou d’Ethiopie, qui fit l’objet d’un documentaire produit par HBO et récompensé aux Oscars, Strangers no more, et l’association Presentense, qui apporte un soutien aux femmes ne pouvant pas divorcer au sein de la communauté musulmane.

 

Photo de Save a child's heart Jewpop

Save a child’s heart : « Devant la médiocrité de nos dessins, les enfants vont faire une rechute. »

 

Photo de IGY Jewpop

IGY : discussion avec notre hôte, ancienne femme soldat de Tsahal, sur la relation entre le roi David et son compagnon Jonathan, et sur la robe de Joseph

 

Photo de l'école Bialik Jewpop

Bialik Rogozin : « Renommons l’école The Idan Raichel School Project »

 

Photo de Presentence Jewpop

Presentense : « Khouloud Ayouti utilise-t-elle sa propre application ? »

 

Le 23 janvier 2020, Emmanuel Macron sera le quatrième président français à se rendre à Yad Vashem, à l’occasion de sa première visite officielle en Israël pour le Vème forum mondial sur l’Holocauste, 3ème plus grand rassemblement de dirigeants internationaux dans l’histoire d’Israël après les funérailles d’Yitzhak Rabin et de Shimon Peres.

 

Photo de Yad Vashem Jewpop

Yad Vashem : « Explosion du nombre de connections Tinder. J’ai toujours faim dans les enterrements »

 

47 dirigeants, dont 26 présidents, 4 rois et 4 premiers ministres, seront réunis à l’occasion du 75e anniversaire de la libération du camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau. Le roi Felipe II d’Espagne doit prononcer un discours au nom des hauts responsables mondiaux. Les présidents polonais Andrzej Duda et lituanien Gitanas Nauseda n’ont pas été invité à prendre la parole, et ont décliné l’invitation.

 

Selon l’Anti Defamation League (ADL), pour 25% des Européens « les juifs ont un pouvoir économique trop excessif » (Ukraine: 75%, Pologne: 48%, Hongrie: 42%). Pour 75% des Polonais, « les juifs parlent trop de la Shoah » et pour 25% des Hongrois « les juifs veulent affaiblir la culture nationale dans les pays en soutenant l’immigration ». En France, un sondage Schoen Consulting révèle que 57% des français ignorent le nombre de juifs tués durant la Shoah (6 millions) et monte à 69% chez les moins de 38 ans.

 

Toile de Marabout Tinitin Hooper Jewpop

Instant de solitude, acrylique sur toile (Marabout, 2016)

 

Après l’exécution du général iranien Qassem Soleimani le 3 janvier 2020, l’Ayatollah Khamenei promit d’agir « au bon endroit et au bon moment » et tira douze missiles sur trois bases irakiennes. Emmanuel Macron, qui condamne la colonisation en Cisjordanie, à Jérusalem-Est, sur le Golan, et le transfert de l’ambassade américaine, déclara en 2018 qu’il reconnaitrait Jérusalem comme capitale de deux États « au bon moment », mais ne souhaitait pas « multiplier » les plans de paix, n’ayant pas vu « la « couleur » du plan américain.

 

« La position d’une solution a deux États, n’a pas changé », dit l’Élysée. « Nous soulignons que la France a une relation ancienne avec Jérusalem, en partie à cause de la communauté chrétienne, mais le sujet de la définition de Jérusalem-Est n’a pas encore été décidé ». Emmanuel Macron a souhaité se rendre avec Christophe Castaner et Jean-Michel Blanquer, qui l’ont accompagné à l’église Sainte Anne de Jérusalem, par la Porte des Lions. Sur un air de “Chirac 2, le retour”, Le Figaro et Le Parisien qui dégainent les premiers la vidéo qui suit, évoquent un événement qui restera dans l’histoire. BMFTV parle de son déplacement au Saint Sulpice à la place du Saint Sépulcre, de sa rencontre avec Yasser Arafat au lieu de Mahmoud Abbas, tandis que Macron Bonnisseur de la Bath cite « Rabbi de Troyes » au lieu de Rachi de Troyes, comme Sarko qui prononçait, lui, « Raki de Troyes ».

 


Macron fume-t-il les cigares du pharaon Trump ? Y-a-t-il suffisamment de Coke en Stock pour le « deal du siècle » ?

 

Alexandre Gilbert

 

NDA : Je tiens à préciser que je me désolidarise des propos rapportés en légendes des photos, verbatim entendus sur place. La responsabilité en revient à mon boss, m’ayant menacé de représailles « au bon endroit et au bon moment » si je refusais de les publier.

 

Photos : Ministère des Affaires étrangères israélien

Peintures : acryliques sur toile de Xavier Marabout (http://www.art-marabout.com/) reproduites avec l’aimable autorisation de l’artiste


Article publié le 22 janvier 2020. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2020 Jewpop

 

 

ULYS immobilier

 

 

JEWPOP A BESOIN DE VOUS !

Les mendiants de l'humour

#FaisPasTonJuif

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Tintin en Terre promise"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Zenman
Invité

L’article est fort savoureux, et les dessins de Marabout formidables. Raymond Barre déplora aussi, après l’attentat de la rue Copernic, « Cet attentat odieux qui voulait frapper les Israélites qui se rendaient à la synagogue et qui a frappé des Français innocents qui traversaient la rue Copernic »…

wpDiscuz

Articles similaires

es américainss Israël Jewpop

Les évangéliques américains,
meilleurs amis d’Israël pour la vie

A priori, les Juifs sont les plus fidèles soutiens de l’État d’Israël de par […]

Sympathisants nazis argentins à Buenos Aires en 1938 Jewpop

Cry for me Argentina : l’extraordinaire liste nazie

L’Argentine a servi de refuge à nombre de criminels de guerre nazis dès 1945, […]

Guy Bedos Jewpop

Comment Guy Bedos contribua à sauver la maison d’Izieu

Par ses appels à la générosité du public qui assistait à ses spectacles, Guy […]

Chaussures forêt Stutthof Jewpop

Les chaussures invisibles du camp de concentration de Stutthof

En 2015, une macabre découverte est faite près du site de l’ancien camp de concentration de Stutthof, […]