DA+AN, entre chanson et groove

4 minutes de lecture

 
Singulier, l’univers musical de David Dahan, aka DA+AN, virevolte entre groove, pop française épicée de parfums afro-orientaux et textes en-chantés. «Un fifty fifty», l’un des titres de son premier album Entre terre et nuages, définit parfaitement cet artiste aux talents multiples et à la carrière aussi remplie que votre estomac après la dafina de mémé un soir de shabbat : J’ai vu et entendu tant de choses différentes, à l’époque des friandises et du thé à la menthe. Toutes ces choses se mélangent à l’intérieur, et font de moi un être d’ici et d’ailleurs, un fifty fifty.
 
La pochette de l’album de DA+AN annonce la couleur. Des yeux bruns qui semblent hypnotiser l’objectif et détail loin d’en être un, le khamsa qui déborde sur la boutonnière d’une impeccable chemise blanche. Tel le charmeur de serpent de la place Jemaa el Fna, David Dahan (« celui que l’on nomme DA+AN », pour paraphraser Prince, dont l’artiste est un grand fan) a tout mis en oeuvre pour prendre l’auditeur dans ses filets. C’est presque un complet poisson (et après, promis, on arrête les vannes sur la bouffe séfarade !), tant Entre terre et nuages (Nelsy & Sally Productions) recèle de chansons goûteuses, arrangées avec élégance.
 

 
David Dahan n’est pas un nouveau venu sur la scène française. Si son visage vous est familier, c’est parce que, comme dirait le PPDA des Guignols, « vous regardez trop la télé ! ». Jewpop avait déjà consacré un article à celui que nous avions alors baptisé le Quincy J(ew)ones du PAF, dont l’orchestre Life assure les live de Danse avec les stars et autres shows à succès du petit écran. Mais c’est aussi avec son premier groupe, David Dexter D., précurseur de la vague acid jazz en France, qu’il s’est fait connaître du grand public au début des 90s. Depuis, David a mûri, lentement mais sûrement, son projet solo.
 
DA+AN est aussi batteur-percussioniste, et cela s’entend dans sa façon si particulière de rapper-slammer-scander-chanter ses textes. Souvent de jolies histoires d’amour, qu’on croirait sorties de romans de Paulo Coelho ou de contes des Mille et une nuits, mais aussi des paroles exprimant une profonde tendresse pour ses racines judéo-marocaines. Côté son, l’acoustique prime, avec une belle brochette d’excellents musiciens parmi lesquels le bassiste Maurice Zemmour, le batteur Julien Tekeyan, et de splendides cordes arrangées par Christian Martinez, le tout emballé avec beaucoup de classe par l’ingénieur du son David Felgeirolles. DA+AN, un « fifty fifty » 100% groovy !
 
Lou Levy
Retrouvez toutes les chroniques de Lou Levy sur Jewpop
Découvrir des extraits de Entre terre et nuages
 

 
Précommander l’album sur iTunes (sortie 3 février 2014)
Le site de DA+AN
La page Facebook de DA+AN
© photos : DR

Article publié le 10 janvier 2014. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2014 Jewpop

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

S'abonner à la jewsletter

Jewpop a besoin de vous !

Les mendiants de l'humour

#FaisPasTonJuif
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x