Le Top 5 des cadeaux à ne pas offrir aux enfants pour Hanouka

9 minutes de lecture

 
Demain, c’est la fête de Hanouka, les miracles des lumières, l’huile dans le Temple… Oui enfin te casse pas, pour tes gosses c’est surtout la fête où ils reçoivent des cadeaux. S’ils sont encore petits pour ne pas exiger des enveloppes ou des cartes cadeaux Zara, estime-toi heureux. Mais attention, dans ta liste tu peux d’ores et déjà éviter ceux-là.
 

Le puzzle Auschwitz

Pourquoi ça te tente ? Oui c’est bien les puzzles, les gosses tu les entends pas pendant des heures. Pour les chomerei chabbat, c’est le moyen idéal de pioncer pendant la sacro-sainte sieste du samedi après-midi. Et puis si on parle pédagogie, c’est plus ludique et moins long que la lecture de «Si c’est un homme» de Primo Levi.
Pourquoi c’est une mauvaise idée ? Parce qu’on n’est pas sûr qu’aiguiser leurs sens du détail avec ce genre de supports pédagogiques soit bon pour leur état mental. Les enfants, ces petites âmes innocentes qui absorbent tout, ont la fâcheuse tendance à devenir monomaniaques. Si tu insistes, faut pas t’étonner si l’enfant en question commence la sélection des peluches aptes ou pas à travailler, et fasse un caca nerveux parce qu’il n’a qu’une seule cheminée dans la boîte Lego, alors qu’il en a besoin de «plein d’autres».
 

Un CD d’Eyal Golan

 
Pourquoi ça te tente ? Tu te dis que pour ta petite nièce scolarisée en école juive depuis le gan, ce sera parfait. En plus, ça lui permettra de faire une pause Justin Bieber. Et ça évitera le psychodrame avec sa grande sœur, qui a renoncé à faire son alyah le jour où elle a appris que Sarit Haddad préférait les filles.
Pourquoi c’est une mauvaise idée ? Depuis la semaine dernière, Eyal Golan est accusé d’avoir eu des relations sexuelles avec des mineures rabattues par son papa. Oui, présenté comme ça, ça fait soirée bunga-bunga chez les Abitbol. Disons que la vedette israélienne a intérêt à mettre les bouchées doubles pour regagner le cœur de son public. Pour accélérer le processus, il a assuré qu’il faisait techouva. Nous, on attend des preuves, comme un duo avec le chanteur orthodoxe Schwekey.
 

L’intégrale de Persepolis

Pourquoi ça se tente ? Comme ça date un peu, la trilogie de Marjan Satrapi est en soldes à la Fnac. T’es pas fan du dessin, mais tu es tellement contente de revoir la tête de ton frère quand t’as offert à ses enfants «Le chat du rabbin» de Joann Sfar. Tu le revois hurler dans le salon de ta mère : «Un livre, mais c’est un cadeau ça ? Moi j’ai acheté à ton fils une PlayStation ! Une playstation, un livre… Y a comme un petit problème !».
Pourquoi c’est une mauvaise idée ? Parce que par les temps qui courent, tout ce qui est iranien est assez mal vu. Alors oui je sais, Marjan Satrapi est loin d’être un suppôt du régime de Téhéran, mais tu sais comment ça se passe dans les foyers juifs dysfonctionnels  (c’est-à-dire l’immense majorité) dès que tu dis Iran, on entend déjà la détonation de la bombe H. Les ashkénazes, c’est pas la peine de glousser, vous, quand on vous dit «vol low cost», vous entendez «Holocauste».
 

La poupée Barbie-nazie

Pourquoi ça te tente ? Ben, il est vrai qu’avec son bras impliable, sa taille de guêpe et ses cheveux blonds, Barbie, elle a plus une tête à adhérer au Parti national socialiste qu’à participer à la Marche des Beurs. En plus, sur le site www.fierteblanche.com, elle est à seulement 9,99 € avec un pin’s musical de Marion Maréchal Le Pen qui chante «Papaoutai» de Stromae.
Pourquoi c’est une mauvaise idée ? Barbie ne travaille pas. Elle n’a pas besoin de bosser puisqu’elle a déjà son avion privé, son scooter, son chien, son hôpital si elle est malade. Donc Barbie ne fait pas de politique. Et si elle devait un jour voter (faudrait vraiment que Mattel vende beaucoup moins de Barbie Fée avec des ailes de papillons) elle voterait comme son mari Ken, qui lui, avec sa tête de con de province monté à Paris pour faire une école de commerce parce qu’il a raté 2 fois HEC, se «sent très proche des idées de l’UDI».
 

Un abonnement gratuit aux archives de Jewpop

Pourquoi ça te tente ? Un abonnement numérique au site juif le plus fun du moment, c’est cool, économique et tellement 2013. Grâce à  ton idée de génie, l’enfant pourra découvrir  – sans éveiller la suspicion du contrôle parental de son iPad  – des filles à poils mais… Juives et ça, ça fait toute la différence.
Pourquoi c’est une mauvaise idée ? Parce qu’il faudra 30 minutes à un gamin de 5 ans pour comprendre que tu l’as carotté. Oui, tu n’as pas rêvé, tous les articles de Jewpop sont en libre accès. A l’heure où la presse numérique cherche encore un modèle économique viable, nous, on a trouvé. La gratuité totale. Non, on n’est pas des nouilles, c’est juste qu’avec nous, c’est Hanouka tous les jours.
 
The SefWoman
Ma philosophie se situe entre « A Kippour tout le monde pardonne, sauf moi » (Raymond Bettoun) et « Dieu n’existe pas, mais nous sommes son peuple » (Woody Allen)
 

 
Abonnez-vous au compte Twitter de The SefWoman
The SefWoman sur Facebook
Retrouvez toutes les chroniques de The SefWoman sur Jewpop
© photos : DR, Marjan Satrapi, Jewpop

Article publié le 26 novembre 2013. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2013 Jewpop
 
 
 
 
 
 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

S'abonner à la jewsletter

Jewpop a besoin de vous !

Les mendiants de l'humour

#FaisPasTonJuif
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x