Affiche manifestation propalestinienne Barbès 2014

Mon coeur est en Israël, mais mon cul est à Barbès

7 minutes de lecture

Nous avons pris le risque de promener nos atours Jewish Friendly dans la manif de soutien aux Palestiniens qui s’est tenue à Barbès, au risque de se prendre des mains au cul et/ou sur la gueule. On a rencontré du monde, tenté de dialoguer, mais ça va être… dur !

L’importateur de conflit-israélo palestinien

Ça fait des années qu’il cherche à monter un business florissant. Après avoir tenté de faire fortune en inondant la rue Myrha de sacs Vouitton et autres flacons de Chamelle 5, il a enfin eu l’idée de génie ! Importer le conflit israélo-palestinien en France, c’est accéder à un marché en pleine expan-sion ! Seul hic, la concurrence est rude. Quand il a vu nos t-shirts « Jewish All Star » mettant en valeur nos coeurs gros comme ça, il a juste demandé : « Vous avez bien vendu cette saison ? ».

Le Frère musulman à Barbès

Tu es fasciné quand tu mates le 20h de TF1 diffusant une manif place Tahrir ou devant l’ambassade US à Tripoli ? Bienvenue dans le cortège des Frères musulmans à Barbès, même ambiance de folie (on a voulu tester aussi celui du comité Cheikh Yassine, ultra festif, mais ils n’ont pas apprécié notre arrivée dans leur cortège en fauteuils roulants…). Là, tu comprends rien, t’es entourée de mecs qui hurlent leur colère contre Sissi, alors que tu ne vois pas le rapport entre Romy Schneider et Gaza. Tu leur demande si Papili aussi, c’est une ordure sioniste (prononcer « siouniste »), et là tu comprends vite qu’aucun dialogue ne sera possible avec les Muslims Bros.

L’humano-frontiste (de gauche)

La guerre, c’est mal. Tous les conflits le meurtrissent, mais ce qui le meurtrit le plus, va savoir pourquoi, c’est le conflit israélo-palestinien. C’est pourtant pas le choix qui manque, mais celui-là, c’est vraiment le plus bandant. On a bien senti son émoi. Quand tu lui demande si ça ne le dérange pas de défiler en compagnie de mecs qui scandent « Djihad » ou « Allahu akbar », il te répond « désolé, j’ai fait espagnol première langue ».

Le militant de l’UJFP (Union Juive Française pour la Paix)

Quand tu lui demande si UJFP ça veut pas dire plutôt Union Juive Française pour la Palestine, il te rétorque qu’il ne répond pas aux questions des sionistes. Tu cherches vainement à savoir si c’est parce qu’il s’est effondré en larmes au milieu de la lecture de la paracha de sa bar mitzva, ou si c’est plutôt le refus par la commission culture du FSJU d’une demande de subvention pour monter le premier festival « gros seins juifs« , qui a produit a une telle haine de soi. Le mystère reste entier.

Le CRS en faction

Sapé comme un Transformer par une température ambiante de 30°, faut pas trop lui en demander. En poste à Barbès dans ce genre de manif, il est dans le même état qu’un gosse devant les vitrines de Noël des Galeries Lafayette qui doit faire 30 minutes de queue pour mater les nounours en peluche. Au bout d’un moment, il peut vite perdre tout contrôle. Au faciès.

Le militant LDJ

Tu as beau lui répéter « On ne dit pas Palestine on t’encule ! », ça ne rentre pas. Un peu comme pour le CRS, une manif pro-Gaza à Barbès, c’est Hanouca en juillet ! Tu as beau lui répéter aussi « On ne traite pas les gens de sale nègre et de sale Arabe ! », il te répond « C’est pas moi, j’ai rien fait, c’est un compte fake sur Twitter ».

La niqabette

A défaut de vouloir être belle, elle se soumet pour être rebelle. C’est trop superficiel de tout miser sur le physique, c’est pour ça qu’elle est amoureuse de Tariq Ramadan, parce qu’il est trop intelligent. Elle vit dans une colonie… en France, mais les colons elle ne les aime pas, elle préfère les martyrs. C’est pour ça que même quand il fait 40° à l’ombre, elle se couvre de la tête aux pieds. Il faut souffrir pour être… bête !

Le riverain

Il a tout vu, depuis son balcon ! Il a vu quoi ? Il a vu des mecs qui se tapaient dessus. Il y avait des Noirs et des Arabes, et aussi des types basanés et rouquins de l’autre côté. Il a tout filmé avec son téléphone portable, et posté la vidéo sur YouTube sous le titre «Plein le cul d’habiter à côté d’une synagogue». Mais en réalité, il est hyper content ! Avec les 999 commentaires qu’il a eu, il a l’impression d’être grand reporter ! Puisqu’on vous dit que les sionistes contrôlent les médias !

Jackie Schwartz et Sharon Boutboul

Retrouvez toutes les chroniques de Jackie Schwartz sur Jewpop
Retrouvez toutes les chroniques de Sharon Boutboul sur Jewpop
© photo : Jewpop

Article publié le 19 juillet 2014. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2021 Jewpop

2.4 5 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

S'abonner à la jewsletter

Jewpop a besoin de vous !

Les mendiants de l'humour

#FaisPasTonJuif
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x