Les 10 commandements littéraires de cet été (Part.1)

9 minutes de lecture

 
Les 10 commandements littéraires de cet été : Sous la plage, les livres, ou comment ne jamais se libérer la tête (1ère partie).
 

Paranoïaque vigilant tu sombreras

Vol au-dessus d’un nid de fachos (Fayard, 2014). Journaliste politique quotidiennement menacé, Frédéric Haziza signe un essai terrifiant, revenant sur l’actualité antisémite du début d’année 2014. Mois par mois, jour après jour, tout va encore plus mal. La France est désormais happée par l’antisémitisme savant de Soral, les manifestations nationales-populaires d’Ayoub, le décomplexe fatal de Marine Le Pen, les coups de forces de la manif pour tous, l’armée et les groupuscules islamo-extrémistes de droite/de gauche. «Lepénisation des esprits» et islamisation des luttes, de nébuleuses en propagandes, la diagonale de la folie file à toute allure. Spectateur inquiet d’un jeu d’échecs à l’aube du dernier coup, F. Haziza détailles les axes du mal, les réseaux et toutes les alliances qui gravitent autour de la haine du Juif. Les mouvances néonazies rivalisent dans les faits divers avec les coups d’éclat de la Tribu Ka. La fachosphère envahit le web et Dieudonné fait salle comble. Retour sur des années sombres qui sont désormais à un âge mûr. Les loups solitaires sont entrés dans la ville et l’ennemi de mon ennemi est aussi mon ennemi… Toutes les peurs sont permises, il n’y a pas d’happy end possible…
 

Fasciné par le parcours fantastique du Codex d’Alep tu deviendras

Le Codex d’Alep. L’étrange destin d’un manuscrit sacré (Albin Michel, 2014). Il est toujours risqué, après Umberto Eco, de s’essayer au thriller mystique, sur fond de sectes et d’intermédiaires douteux qui n’ont d’autre but que de protéger un Livre Sacré. Matti Friedman est l’un des très rares à avoir remarquablement relevé le défi. Surtout qu’il annonce en exergue de son ouvrage que «cet essai n’est pas une fiction». Le parcours incroyable de Kéter, la Couronne, où le joyau est le texte biblique le plus fiable, rédigé par les scribes Shlomo Ben Bouya’a puis Aharon ben Asher. C’est sur base du codex d’Alep que Maïmonide rédigera les règles exactes de rédaction de rouleaux de la Torah. L’aventure du plus authentique manuscrit millénaire des juifs d’Alep volé par un croisé à Jérusalem en 1099, sauvé des flammes et des pogroms, exfiltré par des agents des services secrets, ballotté entre antiquaires malveillants et collectionneurs privés, quand un journaliste devient historien en enquêtant, la réalité dépasse la fiction avec un talent que chaque page révèle. Chaque mouvement et fuite du Codex d’Alep justifie des personnages troublants, des intérêts cachés, des complots et des mensonges. Du bedeau de l’antique synagogue d’Alep aux plus hautes instances étatiques, du Caire à Tel-Aviv en passant par Brooklyn et l’Amérique Latine, des fils qui s’emmêlent et des chassés-croisés invraisemblables. Des hommes devenus traîtres à des unités d’élite chargées de traquer le manuscrit. Jusqu’aux gouvernements d’Israël, constamment impliqués dans sa protection devenue spoliation, lorsque les biens et trésor des juifs exilés des pays arabe furent confisqués sans jamais l’avouer. Ambition réussie. Le sans-faute de l’année.
 

À approfondir les fondements kabbalistiques tu t’essaieras

Les grands courants de la mystique juive (1946, réédition Payot, 2014) par l’un des plus grands historiens de la Kabbale, Gershom Scholem. C’est par ce livre qui l’a rendu mondialement célèbre que l’auteur signe une somme considérable, un ouvrage détaillant chacun des courants du mysticisme juif. Comment le Zohar est devenue une œuvre majeure du judaïsme traversant les époques et les mouvements communautaires, parcourant les continents. Le monde de la Kabbale est si mal interprété ou livré à des fous qu’il faut revenir à l’essentiel. «Les actes commandés par la Torah, les mitzvoth, sont pour le kabbaliste des symboles dans lesquels un élément plus profond et caché de la réalité devient transparent. L’infini brille à travers le fini et le rend plus réel et non pas moins réel». Ce résumé nous donne une idée de la lecture cachée de la Torah à laquelle se sont essayés les éminents et saints Abraham Abulafia, Joseph Gikatila, Maïmonide, Itshak Louria dit le Ari Hakadoch, Nathan de Gaza, Cordovero, le Baal Shem Tov… Fascinant. Aux confins de l’Andalousie, de Safed et des régions russes, se font forgées et discutées les notions incroyables de Tikoune, Tsimtsoum, théorie de la brisure des vases, où comment la loi juive est la loi cosmique de l’univers.
 

Solidement documenté sur l’islamisme politique et les lendemains totalitaires du printemps arabe, tu comprendras

Gouverner au nom d’Allah. Islamisation et soif de pouvoir dans le monde arabe (Gallimard, 2013). Le meilleur essai de l’année sur l’islamisme politique a été rédigé par un témoin qui n’est ni historien, ni philosophe, ni journaliste, et qui l’assume. «Un homme dont le pays a très tôt été confronté à l’islamisme, un phénomène inconnu jusque là». Au final, un ouvrage passionnant où Boualem Sansal s’interroge sur les origines, les propagations et les victoires du totalitarisme d’Allah. Magistral. Un regard froid, mais une étude documentée sur toutes les constances et progressions du radicalisme, fait sans précédent qui gagne tous les terrains. Aucun des acteurs politiques, sociaux et médiatiques n’est épargné, et la cible des victimes à la merci des intégrismes est très finement détaillée. Une analyse parfaitement documentée sur les coulisses du pouvoir algérien et toutes les guerres qui ont essaimé chaque dictature du monde arabo-musulman. Sans faux-fuyant ni empathie, l’auteur offre un humanisme flamboyant et une réflexion qui refuse les compromissions et la langue de bois, un pied-de-nez majestueux au nez et à la barbe de ses détracteurs.
 
Jérémie Boulay
Retrouvez toutes les chroniques de Jérémie Boulay sur Jewpop
© photos : DR

Article publié le 27 juin 2014. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2014 Jewpop
 
 
 
 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

S'abonner à la jewsletter

Jewpop a besoin de vous !

Les mendiants de l'humour

#FaisPasTonJuif
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x