Tenou'a met le cap sur l'étranger

5 minutes de lecture

 
Quand mon boss m’a dit « Sharon, fais-moi un papier sur le nouveau numéro de Tenou’a “Car vous avez été étrangers” », mon premier réflexe a été « évitons toute blague facile sur les mœurs des juifs tunisiens, je vais encore me faire disputer et puis le sujet est trop grave ».
 
Comme le souligne Delphine Horvilleur dans son éditorial, le contenu du magazine fut élaboré avant le 13 novembre 2015, alors que la question de l’accueil des réfugiés en Europe était omniprésente dans l’actualité. L’après-13 novembre rend encore plus nécessaire et pertinente cette réflexion sur l’Autre, celui que nous sommes aussi, à l’image du verset biblique « Souviens-toi que tu fus un guer – un étranger ».
 
Si, parmi les juifs de France, certains ont à cœur de s’en souvenir, comme en témoignent Jacques Attali ou Émilie Frèche en ouverture du magazine, en proposant leur lecture du célèbre verset de la Bible « Vous connaissez, vous, le cœur de l’étranger, vous qui avez été étrangers dans le pays d’Égypte », on ne peut pas en dire autant de tout le monde.  Tel mon boucher Albert Benhamou, pour ne pas le citer, dont les factures me rappellent que je vais devoir attendre d’être végétarienne pour m’offrir la croisière sur le Nil dont je rêve depuis des années.
 

p36 © Eva Charbit, "La valise"

 
Le magazine abordant aussi la vision de l’étranger sous l’angle de la psychanalyse, j’ai compris en lisant l’interview du psychiatre Serge Hefez que la peur de l’Autre, de l’étranger, est souvent liée à une paranoïa individuelle. J’ai donc travaillé sur moi, et première bonne résolution de 2016, je n’éviterai plus avec habileté – comme chaque année – ma concierge Madame Lopez au moment des étrennes. Même si cette réincarnation de Franco (moustache inclue) s’est fait un plaisir de m’asséner hier « il a oune drôle d’accent votré nouvel ami ! Il a ses papiers loui ?».
 
On retrouvera également dans ce numéro la nouvelle ambassadrice d’Israël en France, Aliza Bin Noun, qui répond aux questions de Tenou’a, sur l’ouverture à l’étranger – juif ou non – en Terre promise, de même que le problème de l’accueil des réfugiés en Israël, en particulier africains, traité dans un passionnant entretien avec Jean-Marc Liling, avocat israélien spécialiste de la défense des réfugiés.
 
Vous noterez que je n’ai pas fait jusqu’ici de blague sur les juifs tunisiens. J’attendrai un éventuel numéro du magazine consacré exclusivement au sujet. Rebaptisé pour l’occasion Tunou’a.
 
Sharon Boutboul
 
Le site tenoua.org
S’abonner à Tenou’a ou commander ce numéro en ligne
Soutenir Tenou’a

Tenou’a est disponible par abonnement et dans les points de vente suivants :

Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme – 71, rue du Temple – 75003 Paris
Mémorial de la Shoah – 17 Rue Geoffroy l’Asnier – 75004 Paris
Librairie du Temple-Shir Hadash – 1 Rue des Hospitalières Saint-Gervais – 75004 Paris
Librairie La Procure – 3 Rue de Mézières – 75006 Paris
Librairie Kléber – 1 rue des Francs Bourgeois – 67000 Strasbourg
La Cour des Grands – 1 rue Taison – 57000 Metz
Librairie 47° Nord- 8b rue du Moulin – 68100 Mulhouse
Librairie Vice-Versa – Mekor Haim 10/8 – Jerusalem 93465
Librairie du Foyer – Kikar Masaryk 14 – Tel Aviv
© visuels :  Tenou’a, Eva Charbit / DR

Article publié le 5 janvier 2016. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2016 Jewpop
 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

S'abonner à la jewsletter

Jewpop a besoin de vous !

Les mendiants de l'humour

#FaisPasTonJuif
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x