Enfants mexicains cage

“Vous connaissez, vous, le cœur de l'étranger.” (Exode 23:9)

3 minutes de lecture

Hier, nous avons découvert horrifiées les images des 2300 enfants sans-papiers séparés de leurs parents dans un centre de rétention à la frontière entre le Mexique et les États-Unis.
Tournées par le site d’investigation ProPublica, ces images enregistrées clandestinement sont pour nous proprement insoutenables.
Notre sens de l’histoire nous interdit de comparer des situations bien évidemment différentes. Mais ces regards perdus, cette peur palpable et ces pleurs sourds nous en rappellent douloureusement d’autres.
Le président des États-Unis a revendiqué lundi sa fermeté extrême sur la question migratoire et des frontières.
Nous, juive française, juive israélienne, viscéralement attachées à l’État d’Israël, son existence et sa sécurité, jugeons de notre devoir de condamner ces agissements intolérables.
Nous juives, française et israélienne, affirmons que nous ne serons pas les otages d’une amitié américano-israélienne qui bâillonnerait notre parole ou adoucirait la condamnation, au nom d’alliances stratégiques. Rien ne justifiera un silence sur l’ignominie qui se joue à la frontière mexicaine.
Si, issues de ce peuple millénaire qui a connu l’exode, les frontières fermées, le génocide, nous ne réagissons pas face à ces images, qui le fera ?
Comment nous juives, française et israélienne, soucieuses de transmettre notre histoire, pourrions-nous continuer le combat de la mémoire – en fermant dans le même temps les yeux sur ce qui se passe à quelques milliers de kilomètres de nous, ou à nos frontières, à travers le drame des réfugiés.
Nous femmes juives, mères et filles, refusons d’être témoins silencieux du piétinement des principes de l’éthique juive et de la morale universelle.
Delphine Horvilleur, Virginie Guedj-The SefWoman.
Delphine Horvilleur est rabbin du Mouvement juif libéral de France et directrice de la rédaction de la revue Tenou’a
Virginie Guedj est journaliste et auteure des chroniques The SefWoman sur Jewpop
 
© photo : DR

Article publié le 20 juin 2018. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2018 Jewpop

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Annabelle
4 années il y a

Merci pour ce puissant et beau texte !

lionel wilder
lionel wilder
4 années il y a

Il ne faut pas s’arrêter aux USA
La compassion envers les enfants emprisonnés se doit d’être la même pour TOUS les enfants emprisonnés
Et quand je dis TOUS, c’est TOUS.
Ai-je besoin d’en dire plus ?

buchalter
buchalter
4 années il y a

Tout ceci part d’un bon mouvement.
Mais ces images datent en grande partie de 2014 !!!
Quand on n’aime pas TRUMP, on n’aime pas TRUMP.
Louis

Sefwoman
Sefwoman
4 années il y a
Répondre à  buchalter

Ces images datent de juin 2018.
Quand on n’aime Trump, on aime Trump !

S'abonner à la jewsletter

Jewpop a besoin de vous !

Les mendiants de l'humour

#FaisPasTonJuif
4
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x