Pochette de l'album de Michel Magne Moshe Mouse Crucifixion Jewpop

Moshe Mouse Crucifixion, l'album Jewpop de Michel Magne et Boris Bergman

5 minutes de lecture

 
Les fans de musiques de films français des années 60 et 70 connaissent bien le nom du compositeur et arrangeur Michel Magne. Ceux de Bowie, d’Elton John, Iggy Pop, des Bee Gees… ne savent peut-être pas que c’est dans son mythique studio d’enregistrement du château d’Hérouville qu’ont été enregistrés les albums cultes The Idiot, Low, Honky Château, la bo de Saturnay Night Fever, parmi tant d’autres. Ce que l’on sait encore moins, c’est qu’en 1975, Magne y enregistra avec la complicité du parolier Boris Bergman (qui signera plus tard les paroles des plus grandes chansons d’Alain Bashung) un concept-album intitulé Moshe Mouse Crucifixion, où le yiddish y côtoyait pop psychédélique et funk ! Vous avez dit Jewpop ?

 

Photo de Michel Magne aux claviers Jewpop

Michel Magne au studio d’Hérouville

 
Le gimmick au banjo qui accompagne les bourre-pifs que Lino Ventura balance allègrement à Raoul Volfoni et son frère dans Les Tontons flingueurs, c’est Michel Magne. Les musiques des mythiques films de Jean Yanne, c’est encore lui, tout comme une pléthore d’extraordinaires bandes originales, arrangements et albums cultes qui furent produits dans son studio d’Hérouville, lieu de rêve où il accueillit le must de la pop des seventies, de Pink Floyd au Grateful Dead.
 

Pochette de l'album de Michel Magne Moshe Mouse Crucifixion Jewpop

 
Dans une interview publiée sur le site Parisbazaar, Boris Bergman se souvient de la genèse du projet Moshe Mouse Crucifixion, album OVNI qui sortira en 1975 sur le label Sonopress, rapportant cette phrase de Michel Magne : « Tu vois Boris, quand les choses ne vont pas, il faut être mystique… écris-moi un truc mystique ».
 

Photo de l'intérieur du vinyle Moshe Mouse Crucifixion de Michel Magne Jewpop

Moshe Mouse Crucifixion, inside

 
Cette phrase, explique Boris Bergman, sera le déclencheur de cet album devenu culte pour les amateurs de pépites musicales, et dont les exemplaires sont rarissimes.  Au casting, le chanteur et saxophoniste américain Artie Kaplan et le père de Boris Bergman, Baruch Yacov, qui fut arrêté pendant l’Occupation, incarcéré à Drancy et échappa à la déportation, y assure les parties vocales en… yiddish ! Dans le titre 26, on l’entend chanter les paroles « Je suis le nombre 26, le grand architecte régit le monde », tandis qu’avec sa voix de stentor tonitruante, Artie Kaplan poursuit en anglais sur le mode spoken words « Écoute sa voix humanité, il est 26 mais il n’est pas n’importe quel nombre, il est le Dieu d’Abraham et de Josué, et nous savons tous les deux que vous êtes allés trop loin. ».
 

<Michel Magne dessin Tito Topin Jewpop

Michel Magne par Tito Topin

 
La pochette de l’album, figurant un Mickey à papillottes et au nez proéminent qui ferait sans doute hurler les censeurs politically correct d’aujourd’hui, fut dessinée par le graphiste Tito Topin, qui réalisera les affiches des films de Jean Yanne. Boris Bergman qualifie Moshe Mouse Crucifixion de «Michel Magne ascendant Kurt Weil », d’où « émerge un titre jugé par les aficionados comme “Proto Hip Hop”, du Eminem un demi-siècle avant celui qui est à mon sens un des plus fins techniciens du rap. La chanson s’appelle Prophets (et je suis fier de l’avoir annoncé à “l’Oracle”… Olivier Cachin bien entendu…) ».
 
De même, des décennies avant Socalled et son Jewish Cowboy puis les fusions klezmer-funk d’Abraham Inc., le yiddish se maria alors délicieusement au groove dans le prophétique Moshe Mouse Crucifixion. Grâce à l’alliance magique de deux génies complices dans leurs délires, Michel Magne et Boris Bergman.
 
Alain Granat
 
Écouter le titre 26 de l’album Moshe Mouse Crucifixion, et sa face B

Écouter le titre Moshe de l’album Moshe Mouse Crucifixion

Écouter le titre Prophets de l’album Moshe Mouse Crucifixion

 
© photos et visuels :  Olivier Cachin / Twitter / DR

Article publié le 15 janvier 2020. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2020 Jewpop
 
 
ULYS immobilier
 
 
 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

S'abonner à la jewsletter

Jewpop a besoin de vous !

Les mendiants de l'humour

#FaisPasTonJuif
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x