Loading...

Ces excellents Français, une famille juive sous l’Occupation

  • BY Cathie Fidler
  • LE 16/10/2020
Ces excellents Français, une famille juive sous l'occupation Jewpop

 

Et ils ont survécu…

 

Couverture du livre ces excellents Français, une famille juive sous l'Ocuupation Jewpop

 

Dans l’introduction à ce volumineux ouvrage (371 pages), Ces excellents Français, Une famille juive sous l’Occupation, l’auteure, Anne Wachsmann, explique les raisons de sa démarche et celles de sa décision de faire de ce livre une histoire personnelle, subjective, reconstituée à partir de 106 ravissantes cartes postales en couleur échangées entre son père et son grand-père au cours des années d’occupation, et de superbes documents personnels retrouvés dans une certaine « boîte magique ». Ces cartes postales, complètement hors du temps, illustrent en premier lieu la relation affectueuse qui existait entre un père (Leopold, dit « Poldi », dont le métier l’éloignait de sa famille) et son jeune fils, Jean-Paul.

 

Carte postale tirée du livre Ces excellents Français Jewpop

 

Autour de ces échanges personnels, sont également décrits avec minutie les divers exils des membres de cette famille alsacienne d’origine allemande et polonaise, depuis Strasbourg jusqu’à (entre autres) Néris-les-Bains, dans l’Allier, puis à Agen, Marseille et Grenoble, lieux qui servirent tour à tour de refuge à Adolphe, l’arrière-grand-père, ainsi qu’à Lise et Léopold (dit Poldi), les grands-parents de l’auteure, et à leur jeune fils, Jean-Paul – son propre père. Ils se déplacèrent ainsi de ville en ville, avant que la fin de la guerre les ramène en Alsace… et à leur position sociale d’origine. Le quotidien des Français sous l’Occupation, la faim, le froid, la peur aussi, bien sûr, la menace permanente, si présente pour les Juifs, Anne Wachsmann nous les fait ressentir avec acuité, chapitre après chapitre.

 

Et si l’auteure rend vivants tous les membres de sa famille paternelle, son ouvrage nous permet surtout de comprendre les raisons de leur survie, une survie faite d’heureux hasards, d’intuitions, de décisions judicieuses, prises au bon moment, mais aussi de « bonnes » rencontres : celles de quelques « excellents Français » (ainsi que le chantait Maurice Chevalier, aux positions peu excellentes, en l’occurrence) – plus souvent appelés des « Justes ».

 

lettre tirée du livre Ces excellents Français Jewpop

 
On est totalement sidéré de lire la manière dont le grand-père de l’auteure, avocat de formation, a pu traverser toutes ces années d’Occupation en continuant de travailler sous un nom d’emprunt pour la prestigieuse entreprise qu’était « La Fiduciaire de France », grâce à la discrète bienveillance d’un de ses directeurs… Et, qui plus est, dans ce contexte épouvantable, d’apprendre le parcours exceptionnel des autres hommes de cette famille – les femmes, elles, devant assurer de leur mieux la difficile gestion du quotidien domestique…
 

Une riche iconographie, et le travail de documentation phénoménal de l’auteure (l’ouvrage comporte 13 pages de notes !) ainsi mis en forme, permettront notamment aux plus jeunes et aux non-spécialistes de la période d’appréhender ce qu’elle a été, jour après jour, pour ceux et celles qui ont eu la bonne fortune de la traverser indemnes. Tous les lecteurs de ce livre comprendront que les excellents Français auxquels le titre renvoie étaient, en définitive, ces Français de fraîche date et néanmoins patriotes qui ont survécu au pire : grâce à leur travail, leur intelligence, leur force de caractère, ils ont constitué la fine fleur de ce pays.

 

Cathie Fidler

 
Cathie Fidler est écrivain, auteur de plusieurs romans parmi lesquels Histoires floues, La Retricoteuse… du livre d’art Hareng, une histoire d’amour, co-écrit avec Daniel Rozensztroch et d’un ouvrage consacré à son père, le peintre et céramiste Eugène Fidler « Eugène Fidler, Terres mêlées » (Les Éditions Ovadia). Son nouveau roman, Creuse la terre, creuse le temps (Éditions Ovadia) est à commander ici .

Gratitude, le blog de Cathie Fidler
 
Commander Ces excellents Français, Une famille juive sous l’Occupation d’Anne Wachsmann, préface de Jean-Louis Debré, Éditions La Nuée Bleue, sur le site leslibraires.fr
 
© photos : Collection privée Anne Wachsmann / La Nuée Bleue / DR

Article publié le 16 octobre 2020. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2020 Jewpop


ULYS banner

JEWPOP A BESOIN DE VOUS !

Les mendiants de l'humour

#FaisPasTonJuif

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Articles similaires

Ces excellents Français, une famille juive sous l'occupation Jewpop

Ces excellents Français, une famille juive sous l’Occupation

Et ils ont survécu…     Dans l’introduction à ce volumineux ouvrage (371 pages), Ces […]

Souccot ghetto Lodz 1941 Jewpop

Souccot dans le ghetto de Lodz en 1941

Ce sont des photos rares et émouvantes, issues des archives de Yad Vashem et […]

Couverutres magazine Tenoua Jewpop

Ashkénaze-Séfarade, on refait le match avec Tenou’a

Impossible de confier la chronique du nouveau numéro de Tenou’a à un(e) seul(e) journaliste de […]

Photo guerre du Kippour Aviv Itzhaky

Des photos inédites de la guerre du Kippour (2)

47 ans après la fin de la guerre du Kippour, les images de ce […]