Couverture magazine Tenoua Freud
/

Tenou'a vous transporte sur le divan de Freud

5 minutes de lecture

 
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Freud sans jamais oser le demander figure dans le nouveau numéro du magazine Tenou’a. Réalisé en partenariat avec le MAHJ, où se tiendra à partir du 10 octobre l’exposition « Sigmund Freud, Du regard à l’écoute », ce numéro va vous mener de surprises en surprises… Jewpop a analysé, confortablement lové dans son divan, cette fabuleuse visite dans le mystérieux cabinet du docteur Sigmund.

 

Sigmund Freud cire Madame Tussaud

Sigmund Freud, au musée Madame Tussauds à Londres #TropRessemblant

 
Celui qui n’était « sans doute pas un pilier de synagogue », mais dont « son attachement à la culture juive ne fait aucun doute », comme le souligne dans son éditorial Delphine Horvilleur, reste l’emblème de ces juifs viennois laïques revendiquant haut et fort leur judéité. Une judéité marquée, pour Freud, par la révolution des esprits. D’esprit, ce numéro de Tenou’a n’en manque pas, laissant l’écrivaine Clémence Boulouque se livrer à un exercice jubilatoire, en imaginant Moïse sur le divan ! Émilie Frèche n’est pas en reste, qui livre un portrait drôle et tendre, plus vrai que nature, d’une délicieuse mère juive en proie aux affres de l’analyse.
 

Livre Never on a Freud Day

 
On dévorera aussi la passionnante histoire de la rencontre « probable » entre Freud et l’un des pères de la littérature hébraïque moderne, Yossef Brenner, à Londres en 1907, superbement narrée par l’écrivaine et traductrice Rosie Pinhas-Delpuech. Et l’appétit ne manquera pas pour découvrir, sous la plume du rabbin et philosophe Marc-Alain Ouaknin, les rapports intimes entre Freud, le judaïsme, les champignons et, Dieu nous préserve, les préservatifs !
 

Barre chocolatée Freud

 
Les amateurs de cigares se régaleront aussi avec l’article d’Antoine Strobel-Dahan, qui décrypte l’importance du « barreau de chaise » (et non de divan !) dans le travail du psychanalyste. Le journaliste cite ce propos attribué à Freud, « Parfois, un cigare n’est rien d’autre qu’un cigare », qui fait écho à cette blague éculée : un homme rentre dans l’ascenseur d’un hôtel où siège un congrès de psychanalyse et dit « bonjour » à l’assistance. Lorsqu’il sort de l’ascenseur, les psychanalystes se regardent pensivement, puis l’un d’eux prend la parole : « mais qu’est-ce qu’il a bien voulu dire par là ? ».
 
Si le « père de la psychanalyse » compte aussi ses détracteurs, façon Boris Vian Et on tuera tous les à Freud, son héritage a forgé nos (in)consciences. Prêts pour votre dernière séance ? Jetez-vous sur le divan avec Freud et cet extraordinaire numéro de Tenou’a !
 
Sharon Boutboul
 
Couverture magazine Tenoua Freud
 
Le site tenoua.org
S’abonner à Tenou’a ou commander ce numéro en ligne
Soutenir Tenou’a

Tenou’a est disponible par abonnement et dans les points de vente suivants :

Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme – 71, rue du Temple – 75003 Paris
Mémorial de la Shoah – 17 Rue Geoffroy l’Asnier – 75004 Paris
Librairie du Temple-Shir Hadash – 1 Rue des Hospitalières Saint-Gervais – 75004 Paris
Librairie La Procure – 3 Rue de Mézières – 75006 Paris
Librairie Kléber – 1 rue des Francs Bourgeois – 67000 Strasbourg
La Cour des Grands – 1 rue Taison – 57000 Metz
Librairie 47° Nord- 8b rue du Moulin – 68100 Mulhouse
Librairie Vice-Versa – Mekor Haim 10/8 – Jerusalem 93465
Librairie du Foyer – Kikar Masaryk 14 – Tel Aviv
 
© visuel : visuel de une :  Tenou’a / DR

Article publié le 17 septembre 2018. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2018 Jewpop

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

S'abonner à la jewsletter

Jewpop a besoin de vous !

Les mendiants de l'humour

#FaisPasTonJuif
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x