Loading...

Thomas Lay, l’art du manga juif

Affiche de l'exposition Jewish Manga Art Thomas Lay Jewpop

 

En mars 2019, le Musée juif de Venise présentait une exposition particulièrement originale dédiée au “manga juif”, où l’on pouvait découvrir 25 œuvres réalisées par l’artiste Thomas Lay.

 

Photo de Thomas Lay manga juif Jewpop

Thomas Lay

 

Après avoir étudié l’art dramatique à Paris, où il a passé une partie de sa jeunesse auprès de sa famille française, Thomas Lay se passionne pour l’univers du manga et va se former à Tokyo dans les années 90 auprès d’un maître du genre, Yumiko Igarashi, créateur de Candy Candy et Georgie, dont il deviendra l’un des assistants au sein de son studio.

 

manga juif Brooklyn Kid Thomas Lay Jewpop

 

À travers son travail, Lay fusionne à merveille sa culture juive à cet art du manga si spécifique et complexe, ancré dans l’histoire culturelle japonaise depuis les prémices de la peinture narrative nippone, et qui connaîtra son essor dès l’après-guerre pour investir le monde des comics, s’exportant dans le monde entier auprès de millions de fans.

 

Manga juif par Thomas Lay enfants Jewpop

 

Dans une interview au webmagazine italien Cagliari Art Magazine, Thomas Lay explique sa démarche :Par cette union entre deux cultures apparemment si éloignées et qui ont en réalité beaucoup en commun, je voudrais rendre le judaïsme moins imperméable, même à ceux qui ne connaissent pas cette philosophie religieuse et de vie, en le dépouillant des stéréotypes les plus obsolètes qui soient”, ajoutant que son travail est aussi “une contribution concrète à la lutte contre l’antisémitisme”.

 

Manga juif Thomas Lay Souccot Jewpop

 

Manga juif de Thomas Lay Brooklyn Jewpop

 

Photo de l'exposition de Thomas Lay maga juif Jewpop

 

Esquisse de Thomas Lay manga juif Jewpop

 

manga juif par Thomas Lay Sukkot Jewpop

 

Thomas Lay réside aujourd’hui en Italie, où il partage ses activités entre la création graphique et l’interprétariat en japonais. 

 

Jewpop

 

Le compte Instagram de Thomas Lay

 

© visuels et photos : Thomas Lay / DR

Article publié le 9 septembre 2019. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2019 Jewpop

 

JEWPOP A BESOIN DE VOUS !

Les mendiants de l'humour

#FaisPasTonJuif

Commentaires (0)

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Thomas Lay, l’art du manga juif"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
trackback

… [Trackback]

[…] There you will find 324 more Infos: jewpop.com/culture/thomas-lay-art-juif-manga/ […]

wpDiscuz

Articles similaires

Phot de Patrick Simon dans la pièce Dieu Brando et moi jewpop

Dieu, Brando et moi, sur les quais de l’humour juif et de l’émotion

Le titre Dieu, Brando et moi ne donne pas une idée très juste de […]

Photo du café Draï Juifs Afrique du Nord Pletzl Jewpop

Des Juifs d’Afrique du Nord au Pletzl ? Une présence méconnue et des épreuves oubliées (1920-1945) – 1ère partie

L’histoire méconnue des Juifs d’Afrique du Nord dans le quartier parisien du Pletzl dès l’entre-deux-guerres, […]

Photo du rabbin de Neuilly Isaac Sawelski Jewpop

Le spectre du rabbin de la synagogue de Neuilly sous l’Occupation

À bientôt 33 ans, Léa Veinstein, spécialiste de l’œuvre de Kafka, est également productrice […]

Souccot ghetto Lodz 1941 Jewpop

Souccot dans le ghetto de Lodz en 1941

Ce sont des photos rares et émouvantes, issues des archives de Yad Vashem et […]