Fais tes valises avec Jewpop

10 minutes de lecture

 
Le point commun entre les Juifs et les antisémites, c’est l’angoisse de voir l’autre partout, sauf qu’il y en a un qui est plus efficace en matière d’extermination. Bref, ça gaze pas (encore) vraiment en ce moment, alors tu penses sérieusement à faire tes valises. Mais pour aller où ? Jewpop a défriché le terrain.
 

Le Grand Satan

 

 
Il est grand, il est fourbe… Sûr de lui et dominateur. Le Juif de Gaule ne peut qu’être conquis. D’ailleurs il n’y a pas que lui : des juifs là-bas, il y en a plein. Hormis Israël, c’est même là ou il y en a le plus. Ce qui explique le nombre record d’obèses qui y vivent. C’est ça le rêve américain de la Yiddishe Mame : monge ma fils, monge ! Problème : les burgers et les frites, c’est plus gras et bien meilleur que les kneidlechs. Intégration oui, assimilation non, passé 4000 calories par repas, tu fabriques forcément du gras. L’impérialisme américain, c’est meilleur que la quenelle ashkénaze. Alors attention, bientôt tu l’auras (aussi) dans le cul ! Ça commence comme ça et ça finit par un mariage avec un(e) goy. La-bas, contrairement à la France, Torah… Le choix ! Dans un pays où le président poste des vidéos sur YouTube pour les voeux de Roch Hashana, être juif, c’est tellement cool ! Quand ton mec  – ou ta nana – offrira a tes parents un badge « Christians for Israel » pour faire bonne impression, ça les fera Bund… ir : « on a pas échappé aux nazis pour voir ça » ! Mais papa, la meilleure façon de mettre sa descendance à l’abri de l’antisémitisme, c’est qu’elle soit philosémite, non ?
 

La Terre Sainte

 

 
Là-bas, tous les mecs portent des kippas et se trimballent en robe. Non t’es pas chez Michou version casher, mais chez François version pas cher. Le Pape dénonce le monde dominé par la finance, mais il est aussi peu antisémite que possible. Il a même un copain rabbin, ils l’ont dit sur aïe touenti faure. Enfin, un endroit où la kippa passe, c’est même bien vu, puisque tous les mecs en vue en portent une ! En plus, là-bas, la calotte est très ostentatoire, et même plus large que celle que tu as. Mais le problème, c’est qu’avec ça sur la tête, interdit de pécho. Sauf si tu montres ce qui est décalotté chez toi, comme à la belle époque de Pie XII. Les bonnes soeurs, elles ont bien juré fidélité à un Juif non ? Mais fais gaffe, t’as de la concurrence, le Pape se prend parfois pour un Juif. Enfin, pour celui qui aurait eu le plus besoin d’une analyse : Jésus ! La dernière fois que ça lui est arrivé, François s’est mis à laver les pieds d’un mec qu’il ne connaissait pas, et il les a même embrassés. Il paraît que c’est un signe d’humilité ! Ça ressemble plutôt a un truc de pervers, vu le nombre de caméras sur place. La « piedophilie », c’est vraiment dégueulasse ! De toutes façons, tu crois vraiment pouvoir réussir ta vie dans un endroit où tout le monde idolâtre un Juif qui a renoncé à sa religion et qui trouve qu’être pauvre, c’est mieux qu’être riche ? C’est comme ça qu’ils t’ont élevé tes parents ?
 

Le Yiddish Land

 

 
Staline, c’était un peu le croisement de Hitler et de Theodor Hertzl. Comme il trouvait qu’il y avait trop de Juifs au Parti, il a créé une enclave autonome spécialement pour ceux qu’il n’a pas fait assassiner : il les a envoyé en Sibérie ! L’autre point commun entre le Birobidjan et le goulag, c’est que le Yiddish y est presque la langue officielle. Seuls les panneaux ont échappé aux purges staliniennes et aux nazis. Il suffit de faire ton oulpan au centre Medem avant de partir pour pouvoir les déchiffrer. En plus, c’est la vraie solution au conflit du Proche-Orient ! A l’instar des Palestiniens qui réclament un État alors qu’ils ont déjà la Jordanie, nous on a déjà le Birobidjan ! Le dépaysement n’est pas si terrible, il y a autant de Russes qu’en Israël… Si tu avais juste fait ton alyah, tu te serais retrouvé avec un appart’ avec vue sur… Mère ! Tes parents auraient fini par en acheter un, juste en face de chez toi à Tel-Aviv. Mais au Birobidjan, le climat des pogroms de Noël dure plusieurs mois dans l’année, à peu près le temps du voyage pour venir te voir. De quoi décourager la mère la plus aimante et castratrice. Ça te permettra d’éviter de perdre 20 ans en analyse. Faire son « alyaska » en Sibérie, c’est tuer le père et couper le cordon avec la mère. Ça y est, tu es intégré ! Tu parles presque comme un « ashkenazi » maintenant !
 

La Tatayelet et les Îles Fouros

 

 
Les gays passent leur temps à coller les fionistes. À Tel-Aviv ils sont là, dans le Marais ils sont là. A priori, on a tant à partager qu’il serait absurde de ne pas se laisser « tanter ». Un pareo, un « bikinique », une paire de… tongs, et pour la barrière de la langue, il suffit de te retourner 7 fois sous la douche du bar de la plage pour la franchir. Fini les bons partis que te présentent tes parents, le dernier aimait tellement ton père qu’il l’a invité au restaurant avec toi pour le premier rencard. Mais depuis que tu l’as retrouvé toutes parties dehors à la plage en train de galocher une de tes targets, vous êtes devenus inséparables ! Loin des pressions familiales, vous avez enfin réussi a faire votre coming out ! Lui assume son homosexualité, et toi la sienne. Ça fait du bien, tous ces mecs qui te prennent dans leur bras, que tu emmènes faire les magasins, qui te font des massages, te disent que tu es belle… sans même chercher à te sauter ! Ça te donne la pêche pour aller pécho ! C’est tellement important la beauté intérieure, qu’il faut que ça se voit a l’extérieur, en string et petit triangle de tissus sur les nichons toute la journée, tu emballes grave. La queue-noeud-noeud, parmi toutes ces merguez mises bout-a-bout, il y en aura bien une qui te donnera la banane ! Quand ton père te parlera de quenelles, il sera tellement surpris que tu lui présentes ton nouveau mec qu’il oubliera de te demander s’il est juif et ce que font ses parents !
 
Et après tout, tu peux aussi choisir Israël. Mais échappant aux antisémites en France, tu vas te retrouver dans un endroit ou tu es encerclé par eux. Entre les touristes américains, les mamies ashkénazes et les clubs gays… Finalement c’est un pays comme les autres. Non, en fait c’est la… concentration de tous les autres !
 
Jackie Schwartz
 
Retrouvez toutes les chroniques de Jackie Schwartz sur Jewpop
© photos : DR, Jewpop (photo plage du Hilton, Tel-Aviv)

Article publié le 26 janvier 2014. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2014 Jewpop
 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

S'abonner à la jewsletter

Jewpop a besoin de vous !

Les mendiants de l'humour

#FaisPasTonJuif
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x