Le top des beaux partis qu’on a ratés, les meufs ! (1ère partie)

9 minutes de lecture

 
 

Ma mère les adore, à chaque fois qu’ils passent à la télé, elle crie, la télécommande en prolongement de la main «Viens voir, c’est lui que tu aurais dû épouser ! ». Pour elle, ils ont bon sur toute la ligne : juifs, drôles et/ou sérieux, médiatiques. Pour elle, si entre eux et moi ça n’a pas marché, c’est, évidemment tu t’en doutes, uniquement de ma faute.

 
 

Cyril Hanouna

 

 

Pedigree : ce n’est pas un animateur, c’est L’Animateur. La dernière fois que la petite lucarne a connu une telle effervescence avec mélange de haine et d’adoration, c’était avec Evelyne Thomas. Ça c’est fini comme Challenger 73. Ma mère le kiffe parce qu’il est basané comme chez nous, oui oui comme Sébastien Folin mais lui ça fait pas le même effet. Il parle fort, il rigole fort. C’est un peu le fils caché que Patrick Sébastien aurait eu avec Rika Zaraï. En plus, le jour de Kippour, son émission était enregistrée. Bref il a tout pour lui plaire.

Où tu aurais pu le rencontrer pour être sûre de le pécho : A Chalom Loisirs, où il était mono. Après la réunion des animateurs à 3h du mat’, sur un malentendu, la fatigue aidant, il t’aurait emballée et montré sa sardine. Ben oui, tu crois que ça vient d’où «qu’est ce qu’on est serré…» ?

Comment il était ? Comment il est devenu ? Hanouna a connu une carrière à l’image des négociations entre Palestiniens et Israéliens, en dents de scie. Aujourd’hui, c’est un peu son année 93. Tout lui sourit. Mais bon, ça n’a pas toujours été le cas. Le mec, il a quand même été viré de France 3 après «Fa Si La Chantez». A côté, la traversée du désert des Hébreux, c’est un parcours de santé de l’UCPA.

Si tu l’avais épousé, ta mère n’aurait pu s’empêcher de lui dire :« Dis donc, cette Enora, elle te tourne pas un peu autour ? Et sinon, Valérie Benaïm et Patoche, c’est quand qu’on les invite à Chabbat ? ».

 
 

Ariel Wizman

 

 

Pedigree : DJ, acteur, chroniqueur, journaliste, animateur, Ariel c’est la classe. La pochette, la veste en velours,  le slim en croco, la mèche dandy, l’œil coquin. Ma mère le kiffe parce qu’il a l’air de se foutre de tout, d’être au-dessus. Chez mon père, cette attitude la rend hystérique, mais là, va savoir, elle se retient de ne pas se rapprocher de la télé et de lui pincer les joues. Bon, côté goûts culturels, il faut avouer qu’ils sont aussi proches que Lady Gaga et François Feldman.

Où tu aurais pu le rencontrer pour être sûr de le pécho : à un cours mixte de Guémara ou au buffet-dînatoire de fin de session des Études Levinassiennes. Ambiance lunettes écailles et dress code noir, «T’as lu le dernier Finkielkraut ?», «Oui un peu simpliste. Je me suis remis dans Hannah Arendt».

Comment il était ? Comment il est devenu ? Sur Ariel, le temps est comme le discours du rabbin sur ses fidèles qui se sont enrichis avec la taxe CO2, il n’a pas de prise. Bon, le plus dur pour toi sera d’assumer le nœud-papillon et le costume vert pomme.

Si tu l’avais épousé, ta mère n’aurait pu s’empêcher de lui dire : «Ma copine Ninette, depuis qu’elle a appris que tu es né au Maroc, elle est affolée. Elle dit que s’appeler Wizman et être séfarade, ça va faire un scandale. Pire que celui de Bernheim !».

 
 

Patrick Klugman

 

 

 

Pedigree : Avocat médiatique. Entre celui que l’on appelle PK et les micros, c’est comme l’histoire de l’œuf et de la poule, on ne sait pas qui a commencé, qui cherche l’autre. Omar Sy, Mikhaïl Khodorkovski, Loïk le Floch Prigent, partout où les droits de l’homme célèbres sont bafoués, il est là.

Où tu aurais pu le rencontrer pour être sûr de le pécho : à une convention nationale UEJF, entre le vote sur une motion sur «La participation de l’UEJF aux élections universitaires» (2 personnes impliquées) et la rédaction d’un communiqué de presse pour réaffirmer «Jérusalem, capitale une et indivisible de l’État d’Israël» (45 personnes impliquées).

Comment il était ? Comment il est devenu ? En occupant la présidence de l’UEJF en pleine deuxième Intifada et explosion des actes antisémites en France, PK est comme le milliardième client d’une grande enseigne américaine de fast food qui est juste entré pour acheter un coca : il a gagné le gros lot. Depuis, il trace sa route. Si la prochaine station «Adjoint à la mairie de Paris» semble en vue, la correspondance à «Présidence du CRIF» semble momentanément en travaux.

Si tu l’avais épousé, ta mère n’aurait pu s’empêcher de lui dire : «Patrick, ils t’ont pas mis dans le classement des avocats qui comptent ! Il faut que la Licra porte plainte ! C’est de l’antisémitisme ! Enfin, sache que le Consistoire ne se portera pas partie civile. Depuis que tu défends les folles qui montrent leurs seins, la commission administrative de la synagogue a retiré à ton beau-père sa place à la téba».

The SefWoman
Ma philosophie se situe entre « A Kippour tout le monde pardonne, sauf moi » (Raymond Bettoun) et « Dieu n’existe pas, mais nous sommes son peuple » (Woody Allen)
 

 
Abonnez-vous au compte Twitter de The SefWoman
The SefWoman sur Facebook
Retrouvez toutes les chroniques de The SefWoman sur Jewpop
© photos : Nice Jewish Guys Calendar 2012, DR
Article publié le 22 octobre 2013. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2013 Jewpop

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

S'abonner à la jewsletter

Jewpop a besoin de vous !

Les mendiants de l'humour

#FaisPasTonJuif
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x